« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

mercredi 12 décembre 2007

Le programme 2001 du sortant et sa note

http://pagesperso-orange.fr/SNAlternance/mapage/index.html

Nous l'avons retrouvé et mis sur notre site, complété bien sûr par quelques indications sur le niveau de réalisation, et par la note de respect de ses engagements qu'obtient le sortant ; 4/20.

Cette présentation vous a-t-elle plu ?
Souhaitez-vous la compléter ou y apporter des observations ?

Le futur pôle tertiaire de la gare

http://pagesperso-orange.fr/SNAlternance/desalliances/index.html

Les Nazairiens y verront - ils une activité économique nouvelle ?
Quelle politique donnerait envie ou besoin à des investisseurs de s'installer dans notre ville ?

samedi 1 décembre 2007

Sous-préfet, Louis-Michel Bonté

déclare , Ouest France de samedi :

"On ne peut pas comparer une grande agglomération comme Nantes avec sa vie sociale et Saint-Nazaire. "

Faut savoir ce que parler veut dire :

1) Si la vie sociale consiste en la fréquentation des bistrots, il semble qu'il y en ait une à SN !
2) Si la vie sociale consiste en autre chose, ne serait-ce pas légèrement méprisant envers la population de l'arrondissement ?

Notons que, sans sous-estimer le problème de l'alcoolisme dans le ressort du tribunal de SN, auquel d'ailleurs contribuent Nantais et Parigots, les dernières manifestations mortelles rapportées par la presse étaient nantaises.

dimanche 25 novembre 2007

La disparition de notre chambre de commerce

La disparition de notre chambre de commerce a lieu, semble-t-il, dans l'indifférence générale !

Pourtant, soit la CCI est utile, en particulier au développement économique de notre cité, soit elle ne sert à rien.

Si ce n'est pas le 2° cas, croire qu'une chambre de commerce "atlantique", dirigée de Nantes, aura la même attitude devant les projets nazairiens ou baulois que celle du regretté Président Volkof est d'une grande naïveté au mieux !

Dans notre ville, cela ne fera qu'accroître la toute-puissance solitaire de la mairie (Carene).

On risque de payer lourdement à l'avenir en emplois de toute nature, cette disparition qui n'est, que la suite logique de la négation du rôle et de l'existence de sa bourgeoise commerçante et industrielle par le groupe qui préside aux destinées de notre ville depuis trop longtemps.

Votre avis ?

samedi 24 novembre 2007

Garnier contre Batteux, une vieille rancune ? NON

'JL Garnier veut régler ses comptes avec Batteux' entend-on ici et là.

Quels comptes ? Pourquoi ?

Sont visées les causes et conditions du départ de la Stran en 1996 de JL Garnier.

" Licencié pour des motifs d'ailleurs jamais révélés " dit, par exemple, l'article signé par Pierre Bigot dans ouest France du jeudi 15/11/07, car aucun motif ne fut jamais indiqué formellement à l'appui de ce licenciement.

Voyez ce qu'il en est sur notre site
http://pagesperso-orange.fr/SNAlternance/unerupture/index.html

et donner votre avis sur cette rumeur : Qui ? Pourquoi ? Comment réagir ?
ou d'autres dont vous auriez connaissance en utilisant la touche " commentaires" ci-dessous

mercredi 21 novembre 2007

La conférence du maire sous contrôle d'un huissier de justice

Article passionnant dans presse océan de ce jour :

M. Batteux n'a pas parlé du développement urbain, thème annoncé de la conférence, mais uniquement de son action à St Nazaire.

Il est tout à fait en droit de le faire, mais dans une réunion électorale aux frais de sa liste.

Hier, la salle était louée par l'UIA, la conférence annoncée dans la revue de celle-ci et rappelée aux membres la veille par Mail.
L'UIA a ainsi rendu un service à M. Batteux ce qui est clairement interdit par le code électoral L 52-8 2° alinea.
La sanction de cet article est le rejet du compte de campagne du candidat, que nous demanderons à la Cnccfp et donc l'inégibilité de la tête de liste.

Soit M. Batteux est mal conseillé, soit il croit la justice à ses pieds.
En tout cas, en ne reportant pas la conférence après les élections, l'UIA a oté à M. Batteux la possibilité de se succéder à lui-même.

vendredi 16 novembre 2007

Quel est le but du Modem nazairien ?

A la lecture des propos dans la presse de ce jour, des dirigeants du Modem local, on ne peut que s'interroger sur le but poursuivi.

Ils ne se présentent pas pour gagner la mairie.
Ils refusent d'être contre le maire en place.
Ils sont d'ailleurs globalement satisfait de la politique poursuivie.

A quoi peut bien servir leurs candidatures sinon satisfaire les stratégies politico-politiciennes de leur mouvement ?
A quoi peut bien servir leur liste, si ce n'est à faciliter la tâche de JB ?

mercredi 14 novembre 2007

Carene contre Cap Atlantique !? la population

Dans Ouest France de ce jour on lit la déclaration suivante de J.B.:

"Selon l'Insee, entre 1999 et 2020, l'augmentation de la population attendue est de +20 % sur le territoire du schéma d'orientation territoriale ouest (Scot), "

Cela fait 1 % par an.

Enfin d'ici 2030, la population du département doit augmenter de 25 %.

Cela fait toujours à peu près 1 % par an.

Si l'on applique ce taux à la période de 2005 à 2020, on obtient 15 % de population supplémentaire soit un St Nazaire de 77 000 h en 2020.
JB devient donc raisonnable ; il ne prévoit plus qu'à peine 10 000 h de plus alors qu'il prévoyait dans sa déclaration à la presse de fin septembre 32 000 h de plus dans la Carene dont la moitié à St Nazaire soit 16 000.
On s'éloigne donc des dispositions décrites dans les documents alors publiés !

Carene contre Cap Atlantique : les riches contre les gueux

Seules 2 communes de la Carene ont un pourcentage de logements sociaux supérieurs à l'obligation légale de 20 % : St Nazaire et Montoir.
Est ce à dire que les autres communes n'abritent que des riches ?
Dans le cas de SN, ce pourcentage ne cesse de baisser sous l'autorité de JB.

Mais pour la Chapelle des marais, dont le maire Jacques Boisson, se prend pour un représentant des gueux, ce pourcentage est de 5%. c'est à dire moins que la moyenne de Cap Atlantique.

Rigolo, non ?

lundi 12 novembre 2007

Le mauvais état des installations sportives et scolaires

Notre diagnostic sur le laisser-aller de l'entretien des installations sportives est partagé par ... le directeur des sports qui selon la Presse Océan du 9/11 prévoit un diagnostic sur l'ensemble des équipements sportifs pour fixer les priorités d'intervention.

De manière analogue, quelques directeurs d'écoles constatent que leurs demandes d'intervention en attente font brusquement l'objet d'un vif intérêt de la part des services municipaux.

Notons que le conseil municipal de novembre 2007 prévoit une distribution exceptionnelle de subventions aux clubs sportifs.

Nous n'aurons pas le mauvais esprit de nous en plaindre.
Nous demandons simplement pourquoi ces montants bien supérieurs à ceux votés les années précédentes n'ont pas été prévus avant, pourquoi n'existent-ils pas chaque année ?

C'est d'un vrai plan de remise en état dont nos installations et nos clubs ont besoin ; pas d'annonces et de distributions préélectorales.

Les destinataires de ces annonces ne doivent pas se leurrer au vu de ce que JB a fait de ses engagements dans le passé.

samedi 10 novembre 2007

Saint-Nazaire perd ses juges d'instruction ! ?

C'est ce qu'aurait annoncé Rachida Dati selon la Presse régional :

..."Tirer les leçons d'Outreau et éviter désormais l'isolement des juges. Voilà l'origine de la création de pôles de l'instruction décidée par le législateur. Ce que redoutaient les avocats et bon nombre de magistrats se dessine.
« À compter du 1er mars 2008, l'activité d'instruction du tribunal de Saint-Nazaire sera rattachée à Nantes ». Est-ce à dire que les deux juges en poste vont déménager dès mars prochain ?" ...
Dans ce cas l'activité pénale du tribunal de St Nazaire serait éventuellement réduite aux petites affaires. Les victimes devraient se déplacer à Nantes pour être entendues par les juges d'instruction, voire pour assister au procès.

La création d'un pôle de l'instruction à Saint-Nazaire accompagné de la nomination d'un troisième juge peut -elle encore être proposée à Mme la Garde des Sceaux ?

Qu'en pensez-vous ?
Cette affaire aura-t-elle un retentissement sur les prochaines élections territoriales ?

vendredi 9 novembre 2007

Campagne publicitaire de L'UDB

4 régions fortes au lieu de 6 régions faibles !

C'est le slogan de la campagne publicitaire annoncée par l'UDB qui souhaite que la Loire-Atlantique rejoigne la région Bretagne dans le cadre d'un vaste réaménagement des frontières héritées des régions militaires allemandes.

Qu'en pensez-vous ?
Cette question est-elle susceptible d'avoir une influence sur votre vote municipal ou cantonal ?

http://www.agencebretagnepresse.com:80/fetch.php?id=8534&title=Pr%C3%A9sentation%20d'une%20campagne%20d'affichage%20publicitaire%20pour%20la%20r%C3%A9unification%20administrative%20de%20la%20Bretagne,%20150%20panneaux%20commerciaux.

lundi 5 novembre 2007

Saint-Nazaire : un pouvoir municipal (presque) sans partage

"À Saint-Nazaire, le pouvoir municipal occupe une place prépondérante dans la ville.
La situation nazairienne est bien particulière au regard de Nantes ou bien d’autres villes de tailles comparable.
À Saint-Nazaire, tout procède du politique,
tout renvoie au pouvoir municipal
."

Ce n'est pas nous qui le disons,
mais la revue "Place Publique" dans son numéro de novembre décembre

http://www.revue-placepublique.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1045&Itemid=42

Hélas, ce pouvoir si particulier ne génère que l'immobilisme hors une agitation électorale dans le BTP en cette fin d'année.

dimanche 4 novembre 2007

UIA et Batteux (Fin)

L'article paru dans presse océan daté du 1/11/07 rapportant les propos d'un M. Morin, vice-président de l'UIA, est très instructif.
Cette personnalité, pas plus que le président de l'UIA la semaine dernière, ne répond aux questions légitimes que pose la présence de M. Batteux comme conférencier :

M. Batteux est le seul politique en place à intervenir dans le programme de cette année et d'ailleurs de tout temps. Il n'est pas un expert de la question qu'il entend présenter.
Sa présence, à ce moment de la vie publique, est en elle-même électoraliste, en ce qu'elle tend à faire croire que M. Batteux possède des qualités reconnues de manière si indiscutable qu'il est la seule personnalité politique légitime pour en parler.


C'est cela qui est inacceptable et qui efface tout discours sur le caractère non partisan ou apolitique du cycle de conférence.
Rien n'interdisait aux dirigeants de l'UIA de faire traiter le même thème par des experts non engagés dans le débat politique ou d'y inviter des tenants de différents points de vue.

Qu'il est donc difficile à ces personnalités de reconnaître soit qu'elles se sont fait manipuler, soit qu'elles sont des affidées !

En tout cas, nous ne confondons pas l'UIA, centre de diffusion de la connaissance, avec la manipulation qu'elle subit.
Les dirigeants actuels de cette association ne sont pas de taille à assurer le maintien de la neutralité de leur association.

mardi 30 octobre 2007

Batteux conférencier ( fin?)

Monsieur R. Guillen, Président de l’U.I.A.

Objet : Conférence de Monsieur J. BATTEUX

Saint-Nazaire, le 29 octobre 2007

Monsieur,

Je vous remercie de m’offrir la possibilité de poursuivre notre échange concernant la conférence de Monsieur BATTEUX.

Je tiens en effet à attirer votre attention sur les points suivants :
- Le calendrier des élections municipales est fixé bien antérieurement à celui de vos conférences,
- Les conférences débats programmées sont toutes à vocation culturelles à l’exception de celle dont nous contestons l’opportunité,
- Monsieur BATTEUX n’a aucune compétence spécifique dans la matière dont il prétend être spécialiste, sinon celle acquise dans sa fonction de maire sur le site de Saint-Nazaire
- S’il s’agit d’un débat politique, il serait légitime de prévoir l’intervention d’un élu de droite ou du moins de prévoir un débat contradictoire ouvert entre les parties,

Je tiens à ajouter que nous ne vous demandons en aucune manière, d’annuler cette intervention, mais de la différer après les élections. Cette modification pourrait être faite aisément par permutation avec une autre conférence.

Je souhaite vivement que vous soyez sensible à notre démarche et à nos arguments. Je crains fort en effet que dans le cas contraire, l’image d’indépendance de l’U.I.A. vis-à-vis du pouvoir en place en ait à pâtir. Vous n’ignorez pas que vos membres sont de toute sensibilité politique.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Alain RICHARD
Directeur de Campagne de la liste SNalternance

dimanche 28 octobre 2007

La réponse de l'UIA

Le président de l'IUA a répondu à la lettre de notre directeur de campagne ; vous trouverez ci-dessous le texte, en noir, de sa lettre et, en bleu, nos observations.

L'original de la lettre est visible à : http://perso.orange.fr/SNAlternance/topic1/index.html

Vous avez attiré notre attention sur la conférence que Monsieur J. Batteux doit réaliser sur le thème "Le développement urbain " et qui est prévue le 20 novembre prochain.
Comme vous le savez sans doute, notre Université Inter Ages a pour mission la diffusion de la culture et du savoir sous toutes ses formes, sans aucune connotation politique ou religieuse.
Nos conférences sont programmées longtemps à l'avance (l'élection municipale aussi) et elles sont construites en sollicitant les personnes adaptées (M. Thery soit, quoique 1 , mais M. Batteux n'est en rien un expert de la question), indépendamment de leurs couleurs politiques (Nous n'avons pas remarqué la présence d'une intervention d'un grand élu de droite) ou de leurs croyances, pour traiter les sujets proposés.

Votre légitime préoccupation (Quel aveu !) échappe à nos compétences
et un changement de programmation est à ce jour très difficilement envisageable ( il est apparemment possible d'avoir des intervenants pour les cas de défection ;la causerie "Venise et l'orient" de M. Féron semble prévue pour cela page 6 du programme), compte tenu de nos engagements vis-à-vis de nos adhérents et de la difficulté d'organisation de nos conférences.

Nous restons à votre disposition, si vous le souhaitez, pour échanger plus amplement sur le sujet. Notre Directeur de campagne prend contact par mail dès demain.

1) M. Thery est un homme brillant dont toute la carrière s'est déroulée entre Nantes et Saint Nazaire au service des municipalités socialistes à l'exception de quelques interventions, peut-être, lors de ses débuts au CETE de Nantes.

vendredi 26 octobre 2007

Plus c'est gros, plus ça passe !

Dans Ouest France ce matin
http://www.saint-nazaire.maville.com/Le-Life-se-decouvre-enfin-version-japonaise-/re/actudet/actu_loc-458932-----_actu.html

Christophe Wavelet, animateur du LIFE, déclare :
"Et dans un tel bâtiment, d'une telle puissance, où le geste de l'architecte est très fort, c'était une évidence" .

Rappelons qu'il s'agit de la base sous marine.
Y voir un geste d'architecte aurait réjoui le Dr Goebbels!

jeudi 25 octobre 2007

JB Conférencier : une réponse enfin !

Notre directeur de campagne envoie une lettre à M. Guillen, universitaire, responsable de l'IUT et président de l'UIA ;
Nous recevons une réponse, par voie de presse,
du service de communication de la ville de St Nazaire.

Ce premier point est déjà fabuleux et laisse songeur sur le respect de l'indépendance de ladite association et de son président.

Ce service prétendrait, selon presse océan de ce jour, que cette conférence a été prévue depuis des lustres, à la demande de l'UIA, et que c'est le maire qui est attendu.

Outre que cette demande n'aurait que quelques mois, nous doutons fort qu'elle émane de l'UIA, mais, peut être, que quelques courriers pourraient prouver ce souhait de l'UIA d'éclairer ses adhérents sur le développement urbain.
La déclaration des services municipaux confirme que c'est le maire qui donne conférence ;

S'il s'agit d'une intervention du maire, elle tombe sous le coup du début de l'article 52-1 du code électoral "À compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d'une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin."

S'il s'agit d'une intervention du candidat, comme nous le pensons, elle est alors permise, mais ses coûts doivent être ramenés au compte de campagne :
"cette interdiction ne s'applique pas à la présentation, par un candidat ou pour son compte, dans le cadre de l'organisation de sa campagne, du bilan de la gestion des mandats qu'il détient ou qu'il a détenus. Les dépenses afférentes sont soumises aux dispositions relatives au financement et au plafonnement des dépenses électorales ..."

Nous attendons toujours la réponse de M. Guillen

Comique est la prétention de Batteux d'intervenir
sur un sujet ou il n'a pas d'autres expériences (1)
que celle acquise dans ses fonctions de maire.

Las ! les chiffres sont cruels :
1982 : 68 348 habitants, 2007 : 67 200 h.

Quel développement!


(1) Accepterait-on qu'un médecin spécialiste d'une affection ne l'ait étudiée que sur un seul malade, qu'un consultant en développement commercial ne connaisse qu'une seule agglomération ?

mardi 23 octobre 2007

Batteux conférencier (suite) demande de report

Le 15 octobre 2007
à Monsieur GUILLEN
Président de l’U.I.A.
LRAR

OBJET : Conférence de Monsieur BATTEUX du 20 novembre 2007

Monsieur le Président,

J’ai constaté avec étonnement l'annonce sur le programme de votre association d'une conférence de Monsieur BATTEUX (maire de Saint-Nazaire), le 20 novembre 2007, sur le thème : « Le développement urbain ».

Comme vous le savez, nous sommes dans la période préélectorale où les possibilités de communication des candidats sont réglementées et M. Batteux a déclaré briguer un 5ème mandat.

L’U.I.A. transgresse le code électoral (Article L52-1), en lui permettant la promotion des réalisations ou de la gestion de la collectivité qu'il dirige.

En effet, de tous les intervenants de votre programme, M. Batteux est le seul politique en place. Il n'est pas un technicien de la question qu'il présente.

Son intervention s'appuiera sur des documents, schémas et photos produits pour ou par le service communication de l’agglomération qu'il dirige. Le cas échéant, nous ne manquerions pas de le faire constater par huissier afin d’intégrer les dépenses afférentes à son compte de campagne.

L'annonce par votre programme, très largement distribué, de sa conférence nous paraît déjà être constitutif du caractère publicitaire réprimé par l'article sus cité.

J'insiste vivement pour que cette conférence soit reportée après l'élection municipale.
Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.


Alain RICHARD
Directeur de Campagne de la liste SNAlternance

lundi 22 octobre 2007

Batteux conférencier ?!

Le programme de l'UIA (université inter-ages) annonce sur le thème du développement urbain pour le 20 novembre 2007 un conférencier inattendu, M.Batteux, en tandem avec l'un de ses anciens serviteurs, M.Thery qui fût à la délégation au développement (DDRN) puis à la tête des services municipaux jusqu'en 1996.

C'est à notre connaissance la première fois qu'un élu en place intervient à l'UIA.

SNAlternance a écrit au président de cet organisme pour s'étonner de cette intervention et en demander le report après l'élection municipale.

Nous ne manquerons pas de vous faire part de sa réponse.

J. Batteux est membre du CA, et même vice président, de cette association qui est subventionnée ( 5300€/an) par la mairie de SN, ainsi que 2 autres conseilllers de sa majorité et une de l'opposition

mardi 16 octobre 2007

L'avenir du TGI de SN

Quelle manie de notre bicentenaire administration jacobine de vouloir une seule organisation dans tous les départements qu'ils aient 150 000 habitants ou 10 fois plus, que la population soit concentrée dans un seul centre ou distribuée dans plusieurs pôles, etc.
Les 3 circonscriptions additionnées de l'ouest du département (ressort du TGI de SN) sont plus peuplées que 40% des départements français.

Il y a certainement des progrès à faire dans l'efficacité du service de la justice.
On peut douter que la seule distribution des cours et tribunaux en soit l'élément central.
Ce qui ne veut pas dire qu'elle ne doive pas être remise en cause ici ou là, mais dans le cas de notre agglomération c'est une métropolisation de trop que nous risquons.

dimanche 14 octobre 2007

23% des inscrits seulement pour Batteux

Sacré culot encore du petit autocrate nazairien lorsqu'il reproche à Danielle Richard et à travers elle, à toutes ses oppositions, sa faible représentativité.
Oublie -t-il qu'il ne gouverne notre ville qu'avec l'appui de 23% des inscrits ( résultat de 2001) ,
Il n'y avait pas alors ¼ de la population pour le soutenir.
Il y en aura encore moins demain.

S'il n'y a pas, cette fois-ci , de candidatures de division, les Nazairiens peuvent l'écarter de la mairie.

Un sacré culot

Un sacré culot

C'est ce qu'il faut au "depuis trop longtemps maire" pour oser dire à Danielle Richard lors du dernier conseil municipal qu'elle devrait se faire soigner " Prenez des Calmants" alors que la dépendance publique au tabac et à l'alcool de ce personnage est une honte pour notre ville.

Nous nous félicitons de l'attitude du groupe communiste qui a présenté des excuses écrites à Danielle Richard et en particulier du comportement courageux de Sidi Mohamed Cherradi qui s'est fait à son tour maltraité pour avoir osé contester l'attitude de l'autocrate envers celle qui fut il y a 7 ans la tête de la liste UDF-RPR.

A notre connaissance, depuis lors, ni JB, ni Olivier Richard n'ont présenté des excuses

samedi 13 octobre 2007

Jusqu'ou grimpera la note ?

"Un million d'euros pour l'étanchéité de la base sous-marine...
Mais il ne s'agira là que des premiers secours"
( Presse Ocean Édition du samedi 13 octobre 2007)

Depuis 12 ans, toute la disponibilité financiére de la ville est engloutie dans l'entretien de ce monument du "Reich de mille ans".
Si "Escale Atlantique" avait été construite en un autre lieu, la moitié des fonds ainsi gaspillé lui aurait donné un tout autre impact !
Il en va de même pour les installations d'animation récemment bâties et déja menacées.
Quel entretien ou renouvellement des installations sportives auraient pu être réalisés avec ces montants !
Il est temps d'entretenir notre ville et non la base

lundi 8 octobre 2007

le 5° mandat, le mandat de trop ?

M. Batteux est devenu maire pour la première fois, en 1983, alors qu'il avait été adjoint à l'urbanisme dans le mandat précédent (77-83).
Donc il a été maire de 83 à 89, de 89 à 95, de 95 à 2001, et enfin de 2001 à ce jour ( mandat de 7 ans finissant en mars 2008) soit 25 ans au total en tant que maire et 31 ans élu municipal.

Il compte donc se présenter pour un mandat de maire qui porterait à 31 ans sa présence continue en qualité de maire de notre ville.
Cette durée est-elle trés raisonnable ? !
La loi ne limite pas le nombre de mandats successifs d'un maire ; mais les Nazairiens peuvent, à eux seuls, pallier cette lacune.

Depuis la fin des années 70, M. Batteux veille à l'urbanisme et donc au logement dans cette ville. C'est parlant, non!