« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

dimanche 25 novembre 2007

La disparition de notre chambre de commerce

La disparition de notre chambre de commerce a lieu, semble-t-il, dans l'indifférence générale !

Pourtant, soit la CCI est utile, en particulier au développement économique de notre cité, soit elle ne sert à rien.

Si ce n'est pas le 2° cas, croire qu'une chambre de commerce "atlantique", dirigée de Nantes, aura la même attitude devant les projets nazairiens ou baulois que celle du regretté Président Volkof est d'une grande naïveté au mieux !

Dans notre ville, cela ne fera qu'accroître la toute-puissance solitaire de la mairie (Carene).

On risque de payer lourdement à l'avenir en emplois de toute nature, cette disparition qui n'est, que la suite logique de la négation du rôle et de l'existence de sa bourgeoise commerçante et industrielle par le groupe qui préside aux destinées de notre ville depuis trop longtemps.

Votre avis ?

samedi 24 novembre 2007

Garnier contre Batteux, une vieille rancune ? NON

'JL Garnier veut régler ses comptes avec Batteux' entend-on ici et là.

Quels comptes ? Pourquoi ?

Sont visées les causes et conditions du départ de la Stran en 1996 de JL Garnier.

" Licencié pour des motifs d'ailleurs jamais révélés " dit, par exemple, l'article signé par Pierre Bigot dans ouest France du jeudi 15/11/07, car aucun motif ne fut jamais indiqué formellement à l'appui de ce licenciement.

Voyez ce qu'il en est sur notre site
http://pagesperso-orange.fr/SNAlternance/unerupture/index.html

et donner votre avis sur cette rumeur : Qui ? Pourquoi ? Comment réagir ?
ou d'autres dont vous auriez connaissance en utilisant la touche " commentaires" ci-dessous

mercredi 21 novembre 2007

La conférence du maire sous contrôle d'un huissier de justice

Article passionnant dans presse océan de ce jour :

M. Batteux n'a pas parlé du développement urbain, thème annoncé de la conférence, mais uniquement de son action à St Nazaire.

Il est tout à fait en droit de le faire, mais dans une réunion électorale aux frais de sa liste.

Hier, la salle était louée par l'UIA, la conférence annoncée dans la revue de celle-ci et rappelée aux membres la veille par Mail.
L'UIA a ainsi rendu un service à M. Batteux ce qui est clairement interdit par le code électoral L 52-8 2° alinea.
La sanction de cet article est le rejet du compte de campagne du candidat, que nous demanderons à la Cnccfp et donc l'inégibilité de la tête de liste.

Soit M. Batteux est mal conseillé, soit il croit la justice à ses pieds.
En tout cas, en ne reportant pas la conférence après les élections, l'UIA a oté à M. Batteux la possibilité de se succéder à lui-même.

vendredi 16 novembre 2007

Quel est le but du Modem nazairien ?

A la lecture des propos dans la presse de ce jour, des dirigeants du Modem local, on ne peut que s'interroger sur le but poursuivi.

Ils ne se présentent pas pour gagner la mairie.
Ils refusent d'être contre le maire en place.
Ils sont d'ailleurs globalement satisfait de la politique poursuivie.

A quoi peut bien servir leurs candidatures sinon satisfaire les stratégies politico-politiciennes de leur mouvement ?
A quoi peut bien servir leur liste, si ce n'est à faciliter la tâche de JB ?

mercredi 14 novembre 2007

Carene contre Cap Atlantique !? la population

Dans Ouest France de ce jour on lit la déclaration suivante de J.B.:

"Selon l'Insee, entre 1999 et 2020, l'augmentation de la population attendue est de +20 % sur le territoire du schéma d'orientation territoriale ouest (Scot), "

Cela fait 1 % par an.

Enfin d'ici 2030, la population du département doit augmenter de 25 %.

Cela fait toujours à peu près 1 % par an.

Si l'on applique ce taux à la période de 2005 à 2020, on obtient 15 % de population supplémentaire soit un St Nazaire de 77 000 h en 2020.
JB devient donc raisonnable ; il ne prévoit plus qu'à peine 10 000 h de plus alors qu'il prévoyait dans sa déclaration à la presse de fin septembre 32 000 h de plus dans la Carene dont la moitié à St Nazaire soit 16 000.
On s'éloigne donc des dispositions décrites dans les documents alors publiés !

Carene contre Cap Atlantique : les riches contre les gueux

Seules 2 communes de la Carene ont un pourcentage de logements sociaux supérieurs à l'obligation légale de 20 % : St Nazaire et Montoir.
Est ce à dire que les autres communes n'abritent que des riches ?
Dans le cas de SN, ce pourcentage ne cesse de baisser sous l'autorité de JB.

Mais pour la Chapelle des marais, dont le maire Jacques Boisson, se prend pour un représentant des gueux, ce pourcentage est de 5%. c'est à dire moins que la moyenne de Cap Atlantique.

Rigolo, non ?

lundi 12 novembre 2007

Le mauvais état des installations sportives et scolaires

Notre diagnostic sur le laisser-aller de l'entretien des installations sportives est partagé par ... le directeur des sports qui selon la Presse Océan du 9/11 prévoit un diagnostic sur l'ensemble des équipements sportifs pour fixer les priorités d'intervention.

De manière analogue, quelques directeurs d'écoles constatent que leurs demandes d'intervention en attente font brusquement l'objet d'un vif intérêt de la part des services municipaux.

Notons que le conseil municipal de novembre 2007 prévoit une distribution exceptionnelle de subventions aux clubs sportifs.

Nous n'aurons pas le mauvais esprit de nous en plaindre.
Nous demandons simplement pourquoi ces montants bien supérieurs à ceux votés les années précédentes n'ont pas été prévus avant, pourquoi n'existent-ils pas chaque année ?

C'est d'un vrai plan de remise en état dont nos installations et nos clubs ont besoin ; pas d'annonces et de distributions préélectorales.

Les destinataires de ces annonces ne doivent pas se leurrer au vu de ce que JB a fait de ses engagements dans le passé.

samedi 10 novembre 2007

Saint-Nazaire perd ses juges d'instruction ! ?

C'est ce qu'aurait annoncé Rachida Dati selon la Presse régional :

..."Tirer les leçons d'Outreau et éviter désormais l'isolement des juges. Voilà l'origine de la création de pôles de l'instruction décidée par le législateur. Ce que redoutaient les avocats et bon nombre de magistrats se dessine.
« À compter du 1er mars 2008, l'activité d'instruction du tribunal de Saint-Nazaire sera rattachée à Nantes ». Est-ce à dire que les deux juges en poste vont déménager dès mars prochain ?" ...
Dans ce cas l'activité pénale du tribunal de St Nazaire serait éventuellement réduite aux petites affaires. Les victimes devraient se déplacer à Nantes pour être entendues par les juges d'instruction, voire pour assister au procès.

La création d'un pôle de l'instruction à Saint-Nazaire accompagné de la nomination d'un troisième juge peut -elle encore être proposée à Mme la Garde des Sceaux ?

Qu'en pensez-vous ?
Cette affaire aura-t-elle un retentissement sur les prochaines élections territoriales ?

vendredi 9 novembre 2007

Campagne publicitaire de L'UDB

4 régions fortes au lieu de 6 régions faibles !

C'est le slogan de la campagne publicitaire annoncée par l'UDB qui souhaite que la Loire-Atlantique rejoigne la région Bretagne dans le cadre d'un vaste réaménagement des frontières héritées des régions militaires allemandes.

Qu'en pensez-vous ?
Cette question est-elle susceptible d'avoir une influence sur votre vote municipal ou cantonal ?

http://www.agencebretagnepresse.com:80/fetch.php?id=8534&title=Pr%C3%A9sentation%20d'une%20campagne%20d'affichage%20publicitaire%20pour%20la%20r%C3%A9unification%20administrative%20de%20la%20Bretagne,%20150%20panneaux%20commerciaux.

lundi 5 novembre 2007

Saint-Nazaire : un pouvoir municipal (presque) sans partage

"À Saint-Nazaire, le pouvoir municipal occupe une place prépondérante dans la ville.
La situation nazairienne est bien particulière au regard de Nantes ou bien d’autres villes de tailles comparable.
À Saint-Nazaire, tout procède du politique,
tout renvoie au pouvoir municipal
."

Ce n'est pas nous qui le disons,
mais la revue "Place Publique" dans son numéro de novembre décembre

http://www.revue-placepublique.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=1045&Itemid=42

Hélas, ce pouvoir si particulier ne génère que l'immobilisme hors une agitation électorale dans le BTP en cette fin d'année.

dimanche 4 novembre 2007

UIA et Batteux (Fin)

L'article paru dans presse océan daté du 1/11/07 rapportant les propos d'un M. Morin, vice-président de l'UIA, est très instructif.
Cette personnalité, pas plus que le président de l'UIA la semaine dernière, ne répond aux questions légitimes que pose la présence de M. Batteux comme conférencier :

M. Batteux est le seul politique en place à intervenir dans le programme de cette année et d'ailleurs de tout temps. Il n'est pas un expert de la question qu'il entend présenter.
Sa présence, à ce moment de la vie publique, est en elle-même électoraliste, en ce qu'elle tend à faire croire que M. Batteux possède des qualités reconnues de manière si indiscutable qu'il est la seule personnalité politique légitime pour en parler.


C'est cela qui est inacceptable et qui efface tout discours sur le caractère non partisan ou apolitique du cycle de conférence.
Rien n'interdisait aux dirigeants de l'UIA de faire traiter le même thème par des experts non engagés dans le débat politique ou d'y inviter des tenants de différents points de vue.

Qu'il est donc difficile à ces personnalités de reconnaître soit qu'elles se sont fait manipuler, soit qu'elles sont des affidées !

En tout cas, nous ne confondons pas l'UIA, centre de diffusion de la connaissance, avec la manipulation qu'elle subit.
Les dirigeants actuels de cette association ne sont pas de taille à assurer le maintien de la neutralité de leur association.