« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

mercredi 29 décembre 2010

Mes voeux pour 2011 dans le prochain bulletin municipal

Bonne année 2011 !


Quelques vœux pour cette année 2011 qui s'avance :
Souhaitons d'abord qu'au lieu d'imposer une cure d'austérité aux populations, l'Europe et tous nos dirigeants trouvent comment mieux favoriser la croissance et l'emploi.
Souhaitons que le communautarisme religieux soit fermement combattu, que les intégristes perdent pas à pas du terrain. Face à eux, aucun accommodement n'est raisonnable ou possible.
Souhaitons que dans la gestion de l'état, de notre commune, de la Carene, la voie du dialogue, la voie du consensus, la voie du compromis et la voie de la modération triomphent.
Souhaitons que dans nos entreprises, administrations et collectivités territoriales, la cascade du mépris cesse d'être la méthode de gestion la plus répandue!
Que le succès de nos entreprises sur leurs marchés couronne leurs efforts, mais qu'elles en redistribuent les gains à leur personnel ; l'effet dépressif des 35 heures sur le revenu ouvrier n'a pu être effacé.
Que l'effort de recherche permette de substituer des processus innocents aux méthodes nuisibles à la santé de ceux qui ne peuvent faire autrement dans leur travail !

Enfin à la santé de ceux que nous aimons !

J.L.Garnier

Pour "minuit chrétiens" voir et écouter aussi la Frégate chorale de Pornic

samedi 25 décembre 2010

Couvrez-vous bien contre le réchauffement climatique.

et payez vous une pinte de bon temps
ici une approche intéressante de la démocratie ( faut aussi être un peu studieux pendant les vacances)
etdes problèmes insolubles que posent à notre nation l'immigration de masse
Mafalda est autorisé à le lire entièrement avant de commenter 
Bon Noël

Pour les chants d'antan et depuis moins longtemps une source sans vidéo qui en ravira beaucoup

Cadeau de Noël pour Saint-Nazaire

Les 840 ouvriers et 720 cadres et techniciens de nos chantiers navals STX France ont reçu un beau cadeau, qui vient du froid et du Nord comme il se doit à Noël. L'ambiance devrait en être bien amélioré dans cette entreprise où le moral restait bien bas malgré les 2 commandes de paquebot de cette année.

Merci qui ?
C'est la remarque qui vient à l'esprit lorsque l'on prend connaissance du communiqué de notre députée, la très socialiste M-O Bouillé. On rigole même lorsqu'on la voit s'inquiéter d'un transfert de technologie ; pourtant il y a longtemps que les socialos ne sont plus atlantistes !

Et bien gageons que le personnel des chantiers dira lui, in petto dans certain cas, merci Sarkozy ! Car si Nicolas Sarkozy n'avait pas convaincu les dirigeants russes de l'intérêt diplomatique autant qu'industriel ou militaire d'un tel achat, il n'aurait pas eu lieu !

Je propose l'audition par le conseil municipal, debout, de l'hymne russe à la prochaine séance le 18 février de notre assemblée ; c'est le même air que le défunt hymne de l'Urss ( cela fera plaisir à C. Saulnier) mais avec de nouvelles paroles comme je ne parle pas le russe j'ai de la peine à entendre la différence mais le lien donné indique  les paroles en français pour l'actuel hymne russe! 
"Russie, notre puissance sacrée,
Russie, notre pays bien-aimé.
Forte volonté, grande gloire
Sont ton héritage à jamais ! "
Version rock pour les amateurs.

Bon ensuite lors de la prochaine commande de MSC, on écoutera l'hymne helvète (et oui le siège est à Genéve) et pas Fratelli d'Italia (Hymne National Italien) 

Je vous ai mis le nouvel hymne helvète en version karaoké comme ça on pourra même le chanter ; Au secours, Mafalda, on est cernés ; c'est un cantique !

Pour les libyens vive youtube aussi ! 

vendredi 24 décembre 2010

" Les anges dans nos campagnes"

La laïcité et l'agnosticisme ne sont pas l'oubli de ses raçines :
http://www.youtube.com/watch?v=6wB9xiDC6-0
"Minuit chrétiens", mon préféré, par les chœurs de ... l'armée rouge :
http://www.youtube.com/watch?v=KHLeHw6NG9M&feature=related
Se rappeler que nos pères et mères qui n'étaient pas complices de ce qu'ils subissaient comme une certaine propagande veut nous le faire croire, ont chanté avec force de Noël 40 à Noël 43 cette phrase :
"Peuple, à genoux ! Attends ta délivrance" mais ce chant contient d'autres stances alors toutes aussi claires que je vous laisse le soin de trouver

samedi 18 décembre 2010

Mes impressions au sortir du conseil municipal du 17 décembre

Tempête dans un verre d'eau, c'est l'expression la plus gentille qui puisse qualifier la surréaction aux propos de M. Richard de la plupart des membres de l'opposition entraînés par Kevin Izorce et Josette Emonides .
Que diable ! Nous sommes dans une assemblée politique où doit régner une certaine liberté d'expression et de ton ; que devrions dire ou faire nous, UMP, qui entendons régulièrement des expressions plus que limites pour qualifier le président de la république ou certains ministres (J'ai noté hier que M. le maire avait fait très attention à dire "M. Nicolas Sarkozy"...)
Je n'ai pas à défendre M. Richard ; M. Batteux a dit ce qu'il fallait dire;
M. Edom a utilisé son handicap comme argument dans le débat politique, ouvrant la boite de Pandore ; ce qu'a dit Olivier Richard "M.Edom je constate que vous n'êtes pas handicapé de la langue" n'avait rien d'insultant.

Cette manifestation de mauvaise humeur de l'opposition cache mal l'incapacité de certains à développer des arguments contre ou pour les politiques proposées ; je le regrette.
Il est vrai que cela ne concerne pas que l'opposition ; j'ai eu plus d'une fois l'impression hier que rares sont les conseillers qui prennent connaissance des documents annexes  à l'appui des délibérations ; Il est alors difficile d'argumenter sur un dossier dont on n'a pas pris connaissance. Mais charité bien ordonnée commence par soi-même, je reconnais n'avoir pas eu le courage de lire les 71 pages du schéma directeur handicap et m'être arrêté après un rapide survol de cet exposé ( si quelqu'un veut en juger par lui même qu'il m'envoie un mail je lui renverrais le doc de 440 ko)

En réponse à la question que je lui avais posé sur l'absence de chauffage au gymnase de St-Marc et plus largement sur la possibilité d'atteindre une température satisfaisante dans ce type d'installations en la période de froid continu que nous connaissons, M. Provost  a bien expliqué la difficulté de l'alternative " fermer ou investir inutilement" !

La suite tout à l'heure... 
Bon le tout à l'heure a failli durer 24 h 


Je me suis opposé à l'acquisition au titre des réserves foncières, délibération n°27, d'une propriété située 2, rue d'Anjou, car il me semble que nous sommes bien pourvus en réserve foncières et que ces opérations en centre ville devraient être financés par les promoteurs et non par le contribuable; M. Batteux m'a répondu que ce terrain et ceux adjacents seraient revendus très vite à un constructeur; cela ne fait que confirmer mon point de vue sur  certaines interventions municipales qui n'ont d'autres buts que d'imposer la vision de la majorité aux futurs acquéreurs!

A propos de la délibération 37 visant les mesures de gestion de la dette et le financement du PDD, j'ai exposé mon point de vue, bien connu de mes lecteurs, sur la nécessité d'augmenter la dette de la ville ( très basse et bien gérée) pour investir sans augmenter les impôts voir en les diminuant. Je complétais mon explication en insistant sur la nécessité de se garder une marge d'augmentation des impôts devant l'incertitude sur l'évolution des recettes fiscales issues de l'économie locale après la période transitoire de la réforme des collectivités territoriales! M. Kevin Izorce, qui intervint après moi, devait déclarer exactement le contraire et se faire tacler rudement par M. Richard ;

Une minute d'inattention me fit rater le vote sur la délibération n° 40, augmentation des droits de place, contre laquelle je voulais voter ; je suis aller voir ensuite nos fonctionnaires responsables du compte rendu pour que soit enregistrés mon vote contre.

En début de conseil, mon colistier C. Bertin s'était élevé avec énergie contre des menaces téléphoniques qu'il avait reçues d'un individu se présentant comme un syndicaliste portuaire CGT ; ce dernier point a fortement affecté Christian qui a eu une longue carrière dans cette confédération.


L'adjoint à l'urbanisme, David Samzun, nous présenta un vœu contestant la mise en place d'une contribution sur le budget des organismes gérant les logements sociaux pour financer une péréquation entre ces établissements ; Notons que les représentants de la droite et du centre dans le mouvement HLM ont contestés ces dispositions dont les parlementaires UMP ont d'ailleurs commencé à réduire le périmètre ; J'ai expliqué que je ne partageais pas l'argumentation de M. Samzun mais que ce dispositif était pervers, que je le désapprouvais donc que je soutenais le refus de cette contribution dans son principe.


P.-S : voir tomber à pieds joints dans une provocation gauchiste des conseillers municipaux de droite et du centre que l'on aurait pu croire vaccinés contre de tels errements est un  plaisir de fin gourmet!


vendredi 17 décembre 2010

Cantonales à Saint-Nazaire et en presqu'île

J'avais promis d'apporter à la mi-décembre un éclairage en vue des prochaines échéances électorales de mars  2011.
Je souhaitais me présenter aux suffrages des électeurs du canton Saint-Nazaire Ouest pour la seconde fois. Les résultats de 2008 avaient  démontrés l'efficacité de ma candidature offrant des scores cantonaux que nous n'avions plus connu depuis feu Étienne Garnier.
Bien que les militants de notre circonscription m'aient apporté leur soutien, à l'issue d'un vote de notre comité départemental orchestré par le président de la fédération, le 15 novembre, ma candidature a été écartée au profit d'un adjoint au maire de Pornichet.
Lundi dernier, 13 décembre, la fédération UMP 44 a confirmé l'investiture du candidat choisi par la majorité des militants pour le canton de La Baule-Pornichet. Cette manifestation de la démocratie interne de notre parti mérite d'être saluée. Hélas, le maire de Pornichet, candidat malheureux de ces primaires UMP, a décidé qu'il passait outre...
N'ayant peur de rien, le maire de Pornichet a précisé qu'il avait déjà envoyé un homme à lui sur Saint-Nazaire Ouest et n'a pas hésité à rappeler que l'ensemble de ses adjoints UMP étaient solidaires de sa candidature au mépris du vote de notre organisation !
La direction départementale de notre mouvement nous impose donc un élu local pornichétin parachuté et inconnu de notre électorat nazairien. C'est difficile à assumer... politiquement mais conforme à nos règles.
Maintenant nous découvrons que ce même élu local investi par l'UMP soutient son Maire qui vient publiquement de faire un acte de dissidence auprès de l'UMP pour se présenter coûte que coûte aux prochaines cantonales ; on croit rêver.
La situation politique variera probablement d'ici février ; des candidatures plus adaptées peuvent surgir et notre direction départementale s'en saisir pour rétablir une situation politique  actuellement bien compromise.
" se tromper est humain, persévérer diabolique"

samedi 11 décembre 2010

Canton La Baule - Pornichet : Gatien Meunier gagne la primaire UMP

Trois candidats se présentaient au scrutin interne à l'UMP.
Sur 221 votants
Gatien Meunier 119 voix,
Jean Claude Blanc ( considéré par certains comme un faux nez de Belliot) 50 voix,
Pierre Sastre 42 voix (blancs où nuls 10)
Investiture officielle au comité départemental lundi soir.

L'analyse du Poulpe : http://pornichetlepoulpe.blogspot.com/2010/12/sur-la-piste-des-dalton.html

Le comité départemental de l'UMP, après avoir entendu Gatien Meunier et Robert Belliot, a désigné ce lundi soir comme candidat de l'UMP Gatien Meunier par 91 voix contre 8 à Belliot et un nul !

La République, c'est l'espoir de s'en sortir...

 Dîner de la République / Intervention de Jean-Louis BORLOO
 QUELQUES EXTRAITS :
"..........La laïcité n'est plus une laïcité de combat. Mais il existe des combats que nous devons livrer aujourd'hui pour la laïcité. Oui, elle est parfois menacée.
Menacée par ces formes nouvelles que sont le communautarisme et l'intégrisme. N'avons nous pas un doute lorsque l'on privatise, pour des motifs religieux, des piscines dans certaines de nos villes ? Ou lorsque des rues entières sont accaparées par des hommes en prière ? Menacée lorsque, dans nos écoles http://www.youtube.com/watch?v=Hu6d5YfWqs0 , le professeur d'histoire ne peut plus évoquer la Shoah sans subir des assauts de critiques et d'insultes. Menacée lorsque le professeur de sciences naturelles doit remballer Darwin et la théorie de l'évolution, parce que l'un ou l'autre de ses élèves apprend le créationnisme à la maison. Menacée lorsque nous manquons de vigilance sur les mariages forcés, le silence qui les entoure et l'injure faite à la dignité des femmes. Menacée lorsque nous sommes faibles face à l'intolérable polygamie. Menacée enfin lorsque, dans nos hôpitaux, des hommes ne peuvent pas prodiguer de soins médicaux à une femme. Ce n'est pas rendre service à l'immense majorité des croyants que de laisser les intégristes gagner pas à pas du terrain. Face à eux, aucun accommodement n'est possible. Aucun accommodement n'est raisonnable..........
..............Le temps s'accélère. Les mutations se précipitent. Le monde se métamorphose sous nos yeux. Les situations sont nouvelles, totalement inédites, mais nous pensons parfois encore comme des hommes du XIXe siècle.
Nous devons refonder le pacte républicain à l'aune des grandes mutations du monde et notre pays. La crise de 2008 n'est pas une simple crise de la technique bancaire. Il est faux d'imaginer que cela repartira comme avant. Car la crise est plus profonde. C'est la crise de la compétitivité de l'Occident, de notre modèle de production et de surconsommation. Ce sont ces crises, multiples et stratifiées, qui ont conduit toutes nos économies occidentales aux déficits cumulés des familles, des collectivités, des États, comme des ressources
naturelles et halieutiques. C'est donc une crise de nos valeurs et de nos représentations. C'est une crise du sens, que nous vivons aujourd'hui. Une crise profonde de la conscience occidentale.
Alors, face à ces mutations, la République est-elle en danger ? Ou reste-t-elle, au contraire, notre seule grille de lecture et notre pacte fondamental ? La République est-elle un héritage du passé ? Ou un projet, un chemin, un espoir ? Regardons tranquillement, sans complaisance, sans accuser personne.............."
Le texte complet ici  http://www.partiradical.net/images//discoursjl%20borloo%209%20dec%202010.pdf

lundi 6 décembre 2010

La révolution Copé touchera-t-elle le 44 ?

Dans une conférence de presse tenue à Pékin, JF Copé déclare entre autres choses intéressantes qu'il"fera preuve d'une «loyauté totale» vis-à-vis du président, en contrepartie d'une «liberté totale de débat» au sein de l'UMP. Il entend ainsi cultiver «des réflexes d'impertinence». 
La révolution culturelle qu'il entend mener rue La Boétie :
À l'intérieur du parti, «celui qui est en désaccord» avec la ligne dominante doit «pouvoir l'exprimer aussi fort que celui qui est d'accord». Désormais, «on parlera vraiment politique au bureau politique, comme dans tous les grands partis», et «toutes les décisions seront prises non pas par un seul homme mais en bureau politique»"
http://www.lefigaro.fr/politique/2010/12/05/01002-20101205ARTFIG00243-cope-prepare-la-revolution-culturelle-de-l-ump.php

jeudi 2 décembre 2010

Ennemis , un mot qui dépasse le respect que l'on se doit entre citoyens?

Réponse de  Danielle Richard à l'article paru ce matin dans la presse faisant état des réflexions de D.Samzun :
Le titre est , bien sur, du maitre du blog
" M.Samzun est, si j'en crois ses déclarations privées et publiques, candidat à la Mairie de  St.-Nazaire.
Ce poste est certes dévolu à un individu  censé s'appuyer sur la majorité des Nazairiens qui vote pour le parti, auquel il appartient. Cependant, une fois élu,  il doit  incarner  cette Ville, et rassembler autour de lui Tous les citoyens, qu’ils soient de  droite ou de gauche. 
Le Maire doit tendre au consensus en s'ouvrant au dialogue avec tous ceux qui le désirent, à commencer par les représentants de tous les courants  politiques au Conseil Municipal .
Or, comment établir un échange  constructif avec ceux que l'on qualifie  "d'ennemis" ? 
Dans un régime démocratique ne convient-il pas, même en campagne électorale,  de parler plutôt d'adversaires politiques? Je pense que,  par le vocabulaire employé, M.Samzun trahit un esprit d’une grande intolérance, une sensibilité bien peu démocratique qui n’honorerait pas la fonction qu’il ambitionne."

Danielle Richard

mercredi 1 décembre 2010

Eolien... quelques élements

Que chacun peut trouver sur le web en quelques minutes ;
Les acteurs industriels de l'éolien par exemple :
En 2008, les parts de marché mondiales des principaux fabricants d'éoliennes selon Emerging Energy Research étaient les suivantes :
  1. le Danois Vestas avec 19 % ;
  2. l'Américain GE Wind avec 18 %.
  3. l'Espagnol Gamesa avec 11 % ;
  4. l'Allemand Enercon avec 9 % ;
  5. l'Indien Suzlon avec 7 % ;
  6. l'Allemand Siemens avec 7 %
Dur de se faire une place !

Que nous ayons de bons bureaux d'études , des ingénieurs innovants et des ouvriers capables d'adaptation rapide ne changent rien à l'affaire ; même l'aval comme d'ailleurs l'amont de la production des éoliennes est déjà bien occupé  ; les éoliennes actuelles ne sont pas posées par des elfes mais par des bateaux adhoc construits ailleurs que chez nous ; prétendre, comme d'hab, que nous sommes (deviendrions) les meilleurs est inutile : il faut vendre pour s'implanter face à la concurrence qui elle tient le marché depuis 20 ans.

Pas de réduction des gaz à effet de serre !

L'électricité éolienne est une énergie intermittente. C'est une des raisons qui, historiquement, a fondé le remplacement des moulins par des machines à vapeur pour la meunerie, le pompage, etc. Étant donné que le stockage de l'électricité en grande quantité n'est pas réalisable, l'énergie éolienne  ne peut à l'heure actuelle subvenir à elle seule aux besoins en électricité (existants même en l'absence de vent). Les éoliennes ne délivrent que pendant un quart du temps l'équivalent d'un fonctionnement à plein régime ; Pour maintenir la production d'électricité lorsque l'énergie éolienne fait défaut, il est nécessaire que le réseau électrique auquel un parc éolien est intégré soit composé également de centrales électriques dites « secondaires », c'est-à-dire à démarrage rapide (par exemple, centrales hydroélectriques ou thermiques)
Les éoliennes nécessitent des centrales thermiques fortes émettrices de CO2. Dans le cas de la France, avec sa forte implantation de centrales nucléaires n'émettant pas de CO2, l'ajout des éoliennes signifie émettre encore plus de gaz à effet de serre.
voir les explications de Jancovici, un réchaufiste pourtant, sur http://www.manicore.com/documentation/eolien.html

Pour conclure un investissement financé par un impôt caché dans nos factures d'électricité, entrainera l'importation de matériels fabriqués à l'étranger qui ne serviront à rien sur le plan de la production d'électricité et augmenteront les Gaz à Effet de Serre ainsi que les bénéfices des participants à la filière dont on comprend dés lors l'agitation directe et indirecte.

Il est difficile à certains, naïfs honnêtes, de comprendre qu'aujourd'hui l'industrie pétrolière, gazière soit extrêmement favorables à ces filières dites alternatives ; Au delà les prêteurs , les investisseurs de toute nature qui y voient des recettes garanties par des taxes sur la consommation, y investissent comme leurs prédécesseurs  dans la ferme générale des impôts avant la révolution française. Ce sont d'ailleurs les mêmes mécanismes qui sont à l'œuvre !

mardi 30 novembre 2010

Déclaration de JF Arthur au conseil départemental de l'UMP 44 le 15/11/10


Suite au courrier que j'ai adressé au Président François PINTE le 8 novembre courant, courrier dans lequel je lui demandais s'il cautionnait les propos du chargé de mission qui répandait à qui veut l'entendre que « j'aurai truqué les élections internes ... » et d'autres propos tout aussi calomnieux et diffamatoires, tant à l'intérieur de notre Parti et ce qui est plus grave très en dehors du mouvement, auprès de personnes influentes sur St-Nazaire que nous-mêmes, lui avions permis de rencontrer.

Pour mémoire, je vous indique que je suis resté délégué durant 6 ans (2004/2010), c'est la première fois que j'entends de tels propos venant d'un nouveau venu qui devrait " sans doute balayer devant sa porte car un homme qui fait volte face début octobre en 24 heures c'est très suspect."
Le comité départemental le 9 juillet 2010 avait désigné un chargé de mission qui devait en un mot arrondir les angles dans la 8°circo, nous avons finalement désigné un colporteur, un tailleur de croupières et de vestes, quand il ne se la retourne pas lui-même, un homme pile et à double face.
Je veux rappeler ici que dans sa mission, il était chargé du suivi de l'élection interne dans la 8° , qu'à aucun moment il ne s'y est intéressée, il fut candidat au poste de délégué de circonscription, ce qui paraissait inconcevable quant on veut rassembler autour de soi.

Au lieu de cela, comprenant qu'il ne serait pas élu, il demanda à son quarteron d'adhérents de boycotter les élections et il demande l'annulation de celles-ci, au motif que j'aurai truqué les élections, (en n'envoyant pas en temps voulu le matériel de vote .., en choisissant ceux à qui j'aurai souhaité les adresser et en organisant le vote sur la commune de Savenay ...)
La liste des désagréments sur la 8° circonscription serait trop longue depuis ces 2 dernières années et je peux même dater le début des ennuis au 17 février 2009.

C'est pour ces raisons que j'ai décidé de ne pas me représenter au poste de délégué.
Je ne déserte pas, le mouvement représente pour moi une grande partie des projets auxquels j'adhère, je continuerai à participer et à rester présent auprès du comité et des adhérents de la circonscription et plus particulièrement ceux du canton de Savenay et je demanderai tout à l'heure le soutien de notre comité pour les élections sur le canton de Savenay.

En conclusion, je pose les questions suivantes :
- Ou en est le recours de Monsieur SEGRETAIN formulé contre le résultat des élections de la 8° circonscription que j'ai organisé.

- Le secrétaire départemental m'ayant signifié l'arrêt de la mission d'Étienne SEGRETAIN, je l'en remercie. Je souhaiterai compte tenu des éléments énoncés dans mes propos que Monsieur SEGRETAIN soit exclu de toutes responsabilités officielles, présentent ou futures dans notre circonscription et lui signifier bien évidemment, son retour sur la 7ème circonscription, là ou il est domicilié, à Guérande, Place de Bruges.

- En dernier point, je demande solennellement au Président sortant, qui n'a pas répondu à mon courrier par écrit comme je le lui demandais, (il ne m'a adressé qu'un simple coup de fil samedi soir) qu'il s'exprime devant le comité, sur sa caution ou pas, des propos tenus, et agissements de Monsieur SEGRETAIN, et que la maladresse n'explique pas tout.

En effet, je souhaite aux yeux des militants et du comité départemental ne pas être celui qui quitterait son poste sur un soupçon de truquage, de magouillage et tripatouillage. Je souhaite être reconnu comme un militant intègre, loyal et fiable.

Présent à cette réunion je peux attester que M. Boënnec secrétaire départemental répondit clairement à Jean François que le recours n'aboutissait pas et que la mission de M. Segretain était terminée mais que la lettre ne devait pas lui être arrivée! La réponse de M. Pinte n'était ni très claire ni très nette ; il est probable que Jean François Arthur la reposera pour qu'elle figure au prochain compte rendu.

lundi 29 novembre 2010

Farces et ... éoliennes à Saint-Nazaire

Dans "farces et balises" de samedi 27 novembre, le journaliste d'Ouest France me reproche mon comportement quant à l'influence de notre président sur l'avenir des entreprises locales et spécialement les chantiers navals STX.
Je proclamerais ses mérites lors des récentes commandes de paquebot, mais ignorerais son attitude dans l'affaire des éoliennes vendéennes dont l'annulation menacerait la survie du site nazairien, voir de son port !
Eh bien c'est tout simple ; Je ne crois pas et n'ai jamais cru que les éoliennes puissent apporter une activité décisive voire même notable à nos chantiers.

Le développement de cette industrie ( l'éolien) n'a été que trés peu le fait d'entreprises françaises ; l'un des plus gros acteurs, Vestas, est danois ; depuis l'an dernier sa plus grosse unité de production et son principal centre de recherches sont en Chine ;
La réalisation d'importantes "fermes" au large de nos côtes n'est pas de nature à nous faire jouer un rôle majeur dans cette industrie sauf à  fermer le marché français à la concurrence mondiale et européenne ; seul  les travaux publics liés à la pose pourraient, et encore,  échoir à des entreprises locales probablement comme sous-traitants partiels ; les études d'implantation pouvant être réalisées de l'autre bout du monde!

Il y a quelques semaines, Vestas, qui connaît bien le marché de l'éolienne, annonçait un plan considérable de licenciement.

Dans cet environnement expliquer aux ouvriers de STX que leur avenir est sur ce marché est au mieux illusoire mais plus simplement mensonger!

La propagande des acteurs de l'industrie du vent ne recule devant rien sauf assumer ses responsabilités ; or elle est largement relayée par des acteurs politiques de gauche, tel Grosvalet, qui voudrait bien imputer à notre président Nicolas Sarkozy, l'effondrement des illusions qu'ils sèment à tout vent.

dimanche 28 novembre 2010

UMP ( Union pour un Machisme Patenté)

Montrons que c'est faux, que nos adversaires nous accusent à tort ;
Que le président Pinte propose la candidature d'une femme sur le canton de la Baule- Pornichet !
Il pourrait même pour montrer son soutien permettre l'élection d'une Nazairienne à Pornichet - La Baule plutôt qu'essayer de placer un adjoint Pornichétain à Saint Nazaire !

samedi 27 novembre 2010

La réunion de l'UMP se termine au tribunal

Compte rendu de l'audience d'hier au tribunal de police de Saint-Nazaire par Cyrille Pitois d'Ouest France
http://www.saint-nazaire.maville.com/actu/actudet_-La-reunion-de-l-UMP-se-termine-au-tribunal-_loc-1601064_actu.Htm

Plus politique l'analyse de Saint-Nazaire-infos :

http://www.saintnazaire-infos.fr/reglement-de-compte-sur-fond-de-desunion-politique-23-48-525.html

Jacques Lambert, Bâtonnier et avocat du maître de ce blog, ""Il s'agit d'un règlement de compte. On n'a pas réussi à se débarrasser de Jean-Louis Garnier par la rhétorique, alors on emploie d'autres moyens. La seule chose que l'on puisse reprocher à mon client, c'est d'être politiquement incorrect"

dimanche 21 novembre 2010

Des méthodes... et des Hommes

Dans "l'écho de la presqu'ile" du vendredi 19/11/2010, sous la plume de M. Julien Boudiou, M. Pinte, en qualité de président départemental de l'UMP, tient des propos énigmatiques sur une "méthode Garnier" qui serait à l'origine des difficultés de son parti à Saint-Nazaire ; je ne sais en quoi consiste cette méthode qui m'est imputée, par contre j'ai supporté la "méthode Pinte" depuis sa première élection dans ces fonctions fin 2008 :

Jamais M. Pinte n'a tenté de prendre contact avec moi, de discuter, de s'informer même; il a toujours superbement ignoré la tête de liste de l'UMP dans la 2° ville du département.
Le 17 février 2009, il reçoit mes 2 colistiers, mais ni lui, ni eux ne m'ont jamais informé de cette rencontre ni de son objectif.

Mes mails lui exposant les difficultés de notre groupe n'obtiennent pas de réponses sauf, le 26 octobre 2009 pour me dire que : "ce n'est qu'un problème de coordination entre nous" ; 15 jours après, le 12/11, une conférence de presse est tenue par M. Belliot, mes 2 colistiers (Maud Cascino et Christian Bertin) et quelques membres de l'UMP, officiellement pour lancer une association " la région passe par SN" en fait pour annoncer que le groupe ainsi constitué me remplace pour animer la droite dans notre ville.

Dès lors, les désaccords entre les 3 membres de l'UMP au conseil municipal apparaissent au grand jour. Le 29 janvier 2010, Maud intervient après moi, sans m'en avoir prévenu, lors du conseil sur l'orientation budgétaire ; Pinte est aux abonnés absents, pour moi en tout cas.

Le 2 février, Maud Cascino se plaint d'avoir été l'objet de violences de ma part la veille lors d'un comité de circonscription, M. Pinte réagit immédiatement; Il adopte le point de vue de la plaignante sans la moindre investigation auprès de membres du comité présents ce soir-là.

M. Pinte fait créer une commission de discipline interne présidée par M. Vincent Delaroux dans l'intention de m'exclure pour les faits allégués par Maud Cascino.
Après avoir entendu tous les protagonistes de l'affaire, cette commission a conclu que s’il y avait eu un comportement inadmissible, il n'était pas de nature à justifier l'exclusion que la présentation des faits par Maud Cascino aurait entraînée si elle avait été avérée lors de l'enquête menée.
M. Pinte, continue, néanmoins, de se prévaloir des déclarations de Maud Cascino.

Voilà la "méthode Pinte" !

Tous les témoignages qui m'impliquent dans l'enquête policière, proviennent de personnes (Charton, Belliot, son directeur de cabinet, et Mickaël Bouillet) qui participaient  à la conférence de presse du 12 novembre 2009, alors que j'étais hospitalisé, par laquelle elles annonçaient la fin de mon rôle dans la vie politique nazairienne. Les mêmes tentent maintenant de créer une UMP bis avec le soutien de François Pinte dans l'association "SN face au large" contre un comité de circonscription légitimement élu.

mardi 16 novembre 2010

Saint-Nazaire : les Candidats de l'UMP au cantonales 2011

L'adjoint à la proximité de Pornichet sera le candidat officiel de l'UMP sur le Canton Ouest,
le directeur du terminal fruitier de l'atlantique celui sur le canton est.
Malgré un vote très net des comités de la 8° et de la 7° en faveur de MM. Freche et Garnier, la majorité du comité départemental ( composé des membres des comités de circonscription)ne leur a pas accordé l'investiture. (128 votants pour le canton ouest, 46 voix pour M.Garnier, 77 pour M.Morand et 5 nuls). M. Freche a obtenu 36 voix face à M. Cadiet.

M.Pinte, seul candidat, a été réélu par 101 sur 137 à la présidence de l'UMP 44; 36 bulletins rayés étant relevés

samedi 13 novembre 2010

Sauveur

Je sais bien que les initiales de notre président de la république sont les mêmes que celles utilisées pour désigner traditionnellement Jésus-christ, Notre Seigneur, mais en titrant sa rubrique de "Farces et Balises" Sauveur pour parler de l'action du président le journaliste est allé peut être un peu loin ; ceci dit , le conseil municipal de notre bonne ville, bien qu'il en couta beaucoup à certains, doit bien admettre le rôle essentielle de M. Sarkozy dans la survie des chantiers navals nazairiens STX et je ne cacherais pas que j'ai eu un vrai plaisir à le rappeler devant un parterre d'élus plutôt frappés d'une sinistrose permanente. 

Je regrette par contre de n'avoir pas été entendu de la presse lorsque J. Batteux, se plaignait d'avoir été décrit comme un compagnon de route de Sarkozy et que l'interrompant de ma place, je m'écriais " c'est un honneur, M. le Maire, un honneur.
Nos adversaires au conseil municipal et même le premier d'entre eux, peinent à maintenir un verni républicain dés lors qu'il s'agit de dirigeants de Droite ou du centre présents ou passés ; on le voit bien aussi lorsqu'il s'agit du général de Gaulle qui , certes fût un dirigeant auxquels les socialistes se sont opposés mais  un des libérateurs de la France entre autres qualités : pas la moindre présence institutionnelle municipale pour le 40° anniversaire de son décès!

jeudi 11 novembre 2010

Banques... le pire est-il bien derrière nous ?

 Certains se posent la question non sans fondement :
 
Le total des dettes des 3 big banks des Etats-Unis est de 5 900 milliards de dollars soit 40 % du PIB ($14 730 milliards) des 300 millions d’Américains,
le total des dettes de nos 4 Grosses banques est de 6 000 milliards d’euros, soit 3,2 fois le PIB annuel (€1 920 milliards) pour 64 millions d’habitants,
BNP, la plus grande banque du monde par le total de ses dettes, ne publie même pas son bilan trimestriel, ce qui est contraire aux règles les plus élémentaires !
Le gros problème qui se pose actuellement dans le monde est l’aptitude des communautés nationales (politiques et financières) à imposer aux dirigeants des big banks le respect des règles d’endettement pour que seuls les actionnaires paient leurs erreurs, et non pas les contribuables !

vendredi 5 novembre 2010

Conseil municipal de Saint-Nazaire - Mon intervention sur le PLH


Certains pensent que la France est un pays libéral ; il suffit de voir les dispositions encadrant la construction de logements, l'urbanisme en général, pour comprendre qu'il n'en est rien. (lois, règlements, circulaires , directive territoriale, avis et autorisations ne laisse plus guère de choix aux citoyens mais aussi aux collectivités territoriales) De ce point de vue, l'art. L. 302-1 du Code de la Construction et de l’Habitat, qui fonde juridiquement les PLH, est digne du Gosplan de feu l'union soviétique. Notons que l'avis de l’État et du Comité Régional de l’Habitat sont nécessaires à son application .

L'objectif 2 de l'orientation 2, est l'illustration parfaite de cette orientation de planification et de réalisation publique ; je vous cite : Les résultats du premier PLH, conjugués au contexte économique, incitent aujourd’hui à entrer dans une logique de pilotage du rythme et de la nature des logements à produire et non dans la recherche impérative d’une production supérieure. Il s'agit de contrôler totalement la production de logement !

L'aveu est complet et la catastrophe certaine ; il sera de plus en plus difficile de se loger dans notre agglomération et bien au delà malheureusement

Dès lors que l'état intervient dans le fonctionnement du marché en tentant de définir à la place du consommateur et de l'investisseur le moment et le contenu de la consommation, il génère des effets paradoxaux qui viennent souvent annihiler son intervention voir rendre la situation plus grave qu'auparavant.

2 exemples récents viennent de le rappeler, la prime à la casse dans l'automobile et dans notre domaine le Scellier, mais on aurait pu parler aussi des baisses de cotisations dans le cadre de la politique de l'emploi, etc. ...
 Pour empêcher d'éventuels effets pervers du Scellier qui aboutirait à trop de logements de petites tailles vous bloquez le locatif privé dont nous avons tant besoin....

Vous prétendez Rééquilibrer une offre en logements attractifs et diversifiés
Mais laisser à chacun le soin d'apprécier ce qui est attractif ne serait-il pas préférable?
On sait par exemple la préférence, très raisonnée, de nos concitoyens pour l'habitat individuel ! Quant à la servitude de logement social ; un instrument pervers de  plus pour tenter de contraindre les citoyens.
Qu'on ne s'y trompe pas ; s'il y a une orientation qui reçoit mon appui dans ce PEL c'est la mise en place dans toutes les communes de la Carene d'une offre de logement social tendant vers les 20%. La situation économique d'une partie de nos populations le rend indispensable mais notre commune, SN, ne doit pas en supporter seule  le poids. Mais...
Il est aberrant de vouloir dépasser durablement le taux de 25% et viser 30% n'est plus à notre portée financièrement. Attention à la paupérisation de notre population : je sais qu'à Trignac, par exemple, il n'y a pas que l'UMP à le craindre !
 Vous profitez de la petite marge de manœuvre que vous donne les instructions de l'état pour en aggraver les effets au lieu de les combattre; voire vous vous félicitez d'accélérer la chose comme en matière de normes environnementales responsables d'un renchérissement affolant des couts de production en quelque années.

Le refus de laisser chacun disposer de son bien quand bien même cela permettrait d'augmenter l'offre et de tenir les prix illustre parfaitement la perversité de votre comportement. ( déclaration de Samzun sur les gens qui veulent depuis l'augmentation des densités autorisés diviser leur propriété et la vendre)
Or l'augmentation de la densité, dans ces quartiers ou l'équipement collectif demande pas ou peu d'investissement est dans  l'intérêt de la collectivité et des citoyens.

Ce PLH veut choisir à la place des citoyens avec qui ils veulent vivre ; car qu'est ce que la mixité sociale imposée sinon l'obligation de résidence ?


Le prix, son financement entraînent l'exclusion de la classe moyenne
C'est ce que disent les graphiques de la page 12 du diagnostic

20% , objectif national, 26% situation de notre commune, du logement est un logement social locatif ; Donc 80% au national, 74% à SN, de la population devrait être logés comme propriétaire ou locataire par l'initiative privée  ; Or, comme je viens de l'expliquer, celle-ci est bridée mais aussi contrainte par des normes diverses surtout environnementales.
Le renchérissement des couts de production qui en résultent s'ajoute à la pénurie dans certains segments de l'offre pour aboutir à des prix qui ne permettent qu'à 20 à 30 % de la population de s'y loger ; ceux qui ont les plus forts revenus.
Là est la pince de l'exclusion dont je parle à chaque conseil qui écarte à terme 50% de la population trop riche pour le social pas assez pour acquérir un logement même aidé.
Conséquences supplémentaires :
la fuite des jeunes (ce n'est pas la seule raison)
Un transfert économique vers les vieux rentiers

l'inadéquation de l'offre prévue

Compte tenu du desserrement des ménages et d'autres facteurs ( évolution des vacants et résidences secondaires) pour 1000 constructions neuves le disponible sera d'un peu plus de 431. page 6 du projet;  431 ménages de plus par an en  moyenne soit moins de 900 nouveaux habitants pour la Carene par an ; alors que thalassatrophie, Héliotropie, développement économique etc. nous attirent plein de monde, l'évolution retenue pour les arrivants est inférieur à 0.8% de la population.

Quelqu'un a décidé (ce n'est pas vous) que notre ville, notre agglo, la presqu'ile ne devait pas se peupler plus, ne devait pas se développer.
Nos Khmers verts, notre ex-collègue Brulavoine peuvent se féliciter d'atteindre leur but ; halte à la croissance! c'est fait.

Notre état a adopté des dispositifs généreux un peu fou comme le DALO mais on ne construit pas ; on veut éviter le mitage de nos campagnes, mais on ne construit pas dans les zones urbanisées ... si cela continue, comme dans l'entre 2 guerres, on reverra, en ville, trois générations dans le même appartement.

Notre bon M. Apparu, le secrétaire d'état à la chose, se désolait de la situation sur Europe lundi, mais les actions de notre administration concourent à aggraver le problème du logement d'autant que ni l'état ni les collectivités n'ont et n'auront jamais les moyens de loger toute le population ; cela a été essayé plus à l'est mais a échoué ;

Tout aussi erroné d'ailleurs le fait de croire, comme aux USA, que l'emprunt accordé libéralement à tous est la solution ; cela a échoué tout en permettant l'une des plus grosses escroqueries de tous les temps!

Je crains que certains dispositifs en cours dans notre pays ait des conséquences assez proche pour ceux qui s'en croyaient les bénéficiaires ; je parle des occupants pas des escrocs ou des casinotiers de la finance.
Le PLH de la Carene et son application à notre commune sur lequel nous devons donner notre avis ce soir est le fruit d'un foisonnement réglementaire d'origine étatique qui entraîne une collectivisation totalement inefficace de l'offre de logement. Il bride le développement de notre ville, de notre agglo ; il fait partir nos enfants ;

Je voterais donc contre

Ce site, http://www.salairemoyen.com/salaire-44184-Saint_Nazaire.html , beaucoup plus interactif que celui de l'INSEE, et qu'un ami vient de me signaler, vous aidera peut être à comprendre la situation de notre agglo ; vous verrez que les revenus moyens par famille sont plus élevés à Trignac, Montoir ou St-Malo qu'à SN ! La comparaison avec Nantes est aussi très surprenante; les actifs nazairiens gagnent presque 10% de plus que les actifs nantais mais les retraités nantais sont nettement plus prospères ;
L'ensemble confirme que nous sommes déjà dans une situation à l'américaine ou la ville centre accueille les plus pauvres et les immigrés même si ce n'est pas dans son cœur de ville alors que les revenus les plus importants résident tout autour dans les espaces ruraux proches.

mercredi 27 octobre 2010

Certains le disent avec humour ...

Mairie de Saint-Nazaire
Place François Blancho
44600 SAINT NAZAIRE


Saint-Marc sur Mer, le 27 octobre 2010


Obj    : Demande d’indulgence pour contravention de stationnement



Monsieur le Maire,

J’ai eu une contravention, le 21 octobre de cette année à 14 heures 28 pour absence du ticket horodateur, lors d’un stationnement Avenue de la République à Saint-Nazaire.

Je ne conteste pas le principe de l’amende. Etant de nature distraite, je n’ai pas vu l’horodateur, de plus je ne savais pas que le stationnement était devenu payant, ce qui en soit est une bonne chose, facilitant le stationnement de courte durée, d’autant que le tarif est très progressif, ce dont je vous félicite.

J’ai donc payé mon amende, d’autant que le véhicule m’avait été prêté.

Cependant, ma distraction fautive a été favorisée par les manœuvres compliquées que j’ai dû faire pour garer ma voiture entre un énorme tas de cartons d’un côté et des canapés et fauteuils cassés de l’autre, vos services de la propreté étant sans doute en grève.

Les services de la toute nouvelle police municipale, voulant justifier leur récente existence, ont oublié d’analyser le fait qu’un service payant, à savoir le stationnement, impose un minimum de qualité, ne serait-ce que la propreté.

En conséquence le service qui m’a été vendu de force, n’ayant pas la qualité requise, je vous demande de bien vouloir considérer cette vente comme nulle et me rembourser par les moyens de votre choix les onze euros que j’ai payés.

Comptant sur votre compréhension et votre sagesse, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mes sentiments les meilleurs.


Jean-Louis RHETIERE




Pièces jointes :
·         Photocopie de l’avis de contravention
·         Photocopie des moyens de paiement
·         Relevé d’identité bancaire

dimanche 24 octobre 2010

Les ordures au centre de St-Nazaire

Courriel envoyé aux chefs des différents groupes politiques de notre municipalité, au Directeur de cabinet de Batteux, et à celui-ci avec copie à la presse locale ;
Monsieur le Maire,

Ce dimanche 24 octobre 2010, les nazairiens et leurs voisins fréquentant le marché dominical, clients ou commerçants,  exprimaient le refus de devoir subir la présence des ordures non ramassées et de l'état de saleté de leur centre ville.
Conscients que l'état des rues de Saint-Nazaire n'est pas de nature à changer quoi que ce soit au sort de la réforme des retraites, ils réclament la libération de leur centre ville des tas d'ordures qui y trainent.
Ils considèrent que la municipalité et la direction de la Carene, faute d'intervention rapide des services adhoc, se rendent responsables de ce qui se passe dans la rue.

Je vous demande donc d'intervenir pour le rétablissement de conditions normales dans le centre de notre cité.

samedi 23 octobre 2010

Journée d'élections...

Conformément aux statuts des  7 soleils, les tintinophiles nazairiens, réunis ce matin en assemblée générale, ont renouveler leur confiance à l'unanimité au conseil d'administration sortant ; je les remercie de leur affection qui me vaut leur confiance sous la direction de notre triomphant génie des Carpates syldaves, notre bien aimé et inamovible président Jean-claude Chemin. (trésorier j'accepte tout chèque de 22 euros libellé  au nom des 7 soleils)

C'est aussi dans un climat de bonne camaraderie que les adhérents de l' UMP, 8° circonscription de LA, ont désignés David Pelon, délégué de circonscription en remplacement de J.F. Arthur, Philippe Freche pour se succéder à lui-même comme délégué auprès de nos instances nationales; Là aussi mes petits camarades m'ont reconduit comme membre du comité de circonscription, ce dont je les remercie.
Mes 2 colistiers, au conseil municipal de Saint-Nazaire, ont préféré éviter le suffrage des adhérents ; leurs quelques amis, pourtant candidats, ne sont pas venus voter pour eux-mêmes !

vendredi 22 octobre 2010

E-manif contre le blocage du pays

Vous appartenez à la majorité silencieuse, celle qui ne supporte plus le climat insurrectionnel imposé par les syndicats, alors bienvenue sur e-manif, site de contre-manifestations virtuelles.

3 Millions de manifestants bloquent le pays, il est temps que les 62 millions qui souhaitent circuler et vivre normalement se fassent entendre.

Une seule solution: la contre-manifestation.

Et comme vous avez mieux à faire que d'aller dans la rue embêter tout le monde, je vous propose de vous faire connaître en e-manifestant. Il vous suffit pour cela de venir sur le site et d'inciter tous vos contacts à faire de même, le compteur fera le reste.

Merci de cliquer sur le lien suivant http://e-manif.e-monsite.com

(Attention le clic vous fait compter comme favorable à cette position)

Venez sur le site autant de fois que vous êtes de membres dans la famille

Nous devrions rapidement être assez nombreux. Nul doute que cela intéressera les médias. Si cela ne les intéresse pas, cela aura au moins l'avantage de nous rassurer sur la normalité de ceux qui pensent que le travail est plus efficace que les piquets de grève.

Merci et à bientôt pour la prochaine e-manif!

jeudi 21 octobre 2010

L'arroseur...arrosé

C'est la réaction immédiate qui vient à l'esprit lorsqu'on voit David Samzun,  sa veste à la main, l'air dépité sur les photos de la presse locale.
L'adjoint et successeur pressenti de J.Batteux a-t-il fait le rapprochement avec sa dernière intervention dans infos-Web ? Les sociaux démocrates n'ont rien à gagner à fréquenter ces adversaires résolus de la démocratie que sont les trotskystes et autres pastèques que l'on aperçoit à l'œuvre derrière une mobilisation politique antigouvernementale qui a de plus en plus de peine à se cacher derrière un mouvement social qu'elle manipule !
Par ailleurs, en dehors d'appeler à la loi de la rue , que propose M. Samzun, sur le sujet ? La baisse de 10% des retraites Sécu en 2010 ?
La loi de la rue vient de l'atteindre à travers un jet de purin ; gageons que la prochaine séance de nos institutions locales sera protégée efficacement.

dimanche 17 octobre 2010

2012 réélection de Nicolas Sarkozy !

Une analyse pertinente :
http://www.media-web.fr/politique-fiction-nbsp-2012-reelection-de-nicolas-sarkozy-24-36-351.html

Tempête dans un verre d'eau ou la connerie sans fin de la bien pensance

 ou plus simplement de l'ignorance ... une réaction amusante qui remet les choses à leur place mais, par définition, ni les cons ni les ignorants n'admettent leur connerie ou leur ignorance :



jeudi 14 octobre 2010

Fin du silence... à Saint-Nazaire aussi il y a des agressions

Hier, Presse-Océan racontait une histoire toute simple d'agression sexuelle au Ruban Bleu de 2 jeunes filles par 5 africains, qui ont été identifiés ; le journal précisait que l'une d'entre elles, ayant porté plainte, avait été à nouveau inquiétée par l'un de ses agresseurs à la sortie du collège et annonçait que le seul majeur de la bande n'avait pas attendu la décision du tribunal et que les mineurs seraient bientôt entendu par le juge des enfants ?!

Reconnaissons à ce journal le mérite de parler clairement des faits, mais regrettons qu'il omette les conséquences pour ces jeunes filles et leurs familles mais aussi qu'il s'étonne de l'absence de réaction du public : si personne n'a réagit, c'est que tout le monde a en tête la jurisprudence 'Papy Galinier' !

Gageons que d'ici quelque temps les familles de ces jeunes filles auront déménagé.

jeudi 7 octobre 2010

Canton Ouest de Saint-Nazaire : Batteux contre les verts

La presse, Ouest-France, de ce matin, sous la plume de Jean Delavaud, présente une nouvelle déclaration de M. Batteux ;
"Je suis pour un développement durable mais je combattrai résolument ceux qui, de fait, contestent la nécessité d'une croissance durable, intelligente, raisonnée qui doit assurer la sauvegarde de nos emplois, de notre organisation et de notre protection sociale".
Monsieur le Maire, je suis totalement d'accord avec vous... sur ce point !
Je partage d'ailleurs aussi votre inquiétude sur la présence au conseil général de Nazairiens  qui ne soient pas des pastèques ; M. Grosvallet, candidat  à son propre renouvellement  sur le canton est, et futur président, pressenti par ses amis socialos, du conseil général, est un réchauffiste acharné!
Les électeurs nazairiens savent ce qui leur restent à faire pour défendre leurs intérêts :
Voter Jean Louis Garnier sur le canton Ouest  !

NB : Candidat le même jour que la municipale à la cantonale, j'atteignais 23.4%, 150 voix de plus, et au 2° tour 34.11% malgré un report très partiel des voix Modem. Depuis la victoire d'Étienne Garnier, en 84, nous n'avions jamais atteint ce niveau dans ce canton ! Je suis cette année, candidat à la candidature.

dimanche 3 octobre 2010

Fête de la science à Saint-Nazaire

TINTIN À L’ÉPREUVE DE LA PHYSIQUE ET DE L’ASTRONOMIE
Par l’Association les 7 soleils et le Cnam Pays de la Loire

CONFÉRENCE
Par R. Mochkovitch, chercheur, Institut d'astrophysique de Paris, CNRS. Cette intervention vous permettra d'apprécier la science comme un extraordinaire outil d'enquête qui permet de démêler le moindre indice, de déchiffrer l'univers d'Hergé et l'Univers tout court.

VENDREDI 22, à 20h.
Tout public, entrée libre.
Site de Gavy Océanis, Polytech’Nantes, amphithéâtre 328.

Rens. 02 40 70 07 07 / contact@7soleils.org

samedi 25 septembre 2010

Des états d'âme à l'UMP...de Saint-Nazaire ?!

"L'Écho de la presqu'île" parue cette fin de semaine,  mais aussi "SaintNazaire infos", en conclusion de son article sur la charte http://www.saintnazaire-infos.fr/conseil-municipal-le-projet-de-chartre-associative-fait-il-la-loi-23-43-433.html , se sont fait l'écho d'une intervention de Mme Maud Cascino en début de conseil municipal le 17 septembre. Dans cette intervention, ma colistière se plaindrait d'un manque de réaction de notre mouvement aux événements du premier février 2010.
Cela est profondément inexact ; Une commission d'enquête a été désignée ; elle regroupait outre son président Vincent Delaroux, ancien député de L-A, 2 délégués de circonscription de l'autre bout du département.
Elle s'est déplacée à SN et a reçu, individuellement les membres du comité présents à cette réunion et quelques autres de nos adhérents qui le souhaitaient. 
Après ces auditions, la commission a présenté ses conclusions au bureau départemental de l'UMP 44 puis au conseil départemental, réuni début juillet, qui a, sauf 2 amis de Mme Maud Cascino, accepté les conclusions présentées par M. Delaroux.
Une réunion de clarification s'est tenue à SN, lundi 20 septembre, sous la présidence de François Pinte, président départemental de l'UMP et en présence de M. Delaroux à laquelle Mme Maud Cascino et moi-même participions. J'ai accepté les conclusions de la commission, ce qui n'est toujours pas le cas de Mme Maud Cascino.
Dans l'attente des démarches entreprises envers elle par le médiateur nommé par le conseil départemental, notre groupe au conseil municipal de SN reste administrativement inchangé ; politiquement, il n'existe plus depuis la conférence de presse du 12 novembre 2009.

Mise à jour du jeudi 30/09 :
J'ai reçu de nombreux commentaires dont ni le ton ni les bizarres mises en cause d'autres élus ne permettaient la publication;
La plupart suivaient l'article d'Ouest France de ce mardi 28 / 09 / 10 qui semble avoir été interprété par certains comme annonçant une réconciliation en cours entre les élus nazairiens ;
Or il n'en est rien :
Le refus de Maud Cascino de retirer la plainte déposée par elle contre moi, demandée pourtant par nos instances, bloque totalement le processus lancé par la commission Delaroux.

Jusqu'à quand Catilina abuseras-tu de notre patience ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conjuration_de_Catilina

Audacity ... l'avis des vrais sur l'utilisation nazairienne

 A lire attentivement surtout l'original en anglais :
http://forum.audacityteam.org/viewtopic.php?f=7&t=40336

Extraits : As I recall, we have already agreed with audacity-saint-nazaire that they can use the name "Audacity" in publicity for their region, if their use of the name has no connection with audio or audio software. They must at no time use our logo or imitate our typeface. They wanted us to give them a permanent guarantee we would never pursue them for trademark infringement, but we are not prepared to offer that guarantee. At present, their publicity is acceptable to us. ..........

... PS: What does the word "Audacity" mean in French?

Re :It means nothing. It's a contraction of "Audace" and "City" "Audace" means audaciousness or daring or temerity, something like that (typically french indeed :lol:  Well.. Saint-Nazaire... a city that dares...:roll: 

Notre analyse finale était donc bien la bonne  :                
http://jeanlouisgarnier.blogspot.com/2010/09/audacity-une-marque-pour-saint-nazaire_11.html

jeudi 23 septembre 2010

La Stèle ... inscription toujours en débat

Mme Mousseau, après Nathalie Bruneau et moi-même, fait connaître au maire et à ses collègues la position de son groupe :

Pour les Élus Verts il n'y a aucune raison pour que la Ville accepte une inscription vraiment différente de ce qu'elle était auparavant. La seule référence à la fin de la guerre d'Algérie 19 mars 1962 nous semble suffisante, il ne s'agit pas pour nous d'un monument aux morts !
Dans la période très trouble que nous connaissons où la xénophobie est exacerbée que l'identité nationale fait débat... le risque est grand de laisser croire que nous pourrions réécrire l'histoire d'une guerre qui fut une guerre coloniale. 
Cordialement 
Pour les élus Verts  
Arlette Mousseau

ce à quoi j'ai répondu :

S'il ne s'agit pas d'un monument aux morts, de quoi s'agit-il ?
Malheureusement les guerres ne finissent pas avec les cessez-le-feu, même respectés :
Oublier les massacres qui ont, tristement, suivi celui-ci, c'est réécrire l'histoire !
Jean Louis GARNIER

N B : mais un mémorial de quoi ; la question reste posée si ce n'est les morts et autres victimes, de quoi garde-t-on en ce lieu la mémoire ? voir le mémorial à coté de la chapelle des franciscains : libération des camps et déportation ; L'extermination des juifs d'Europe n'y est pas mentionnée me semble-t-il ?

mercredi 22 septembre 2010

A Saint-Nazaire, débat autour d'une stèle

Je viens de transmettre au Maire et à Mme Tesseyre le texte suivant :
Monsieur le maire, Mme l'adjointe
Suite à votre sollicitation lors du dernier conseil municipal, je me permets de vous adresser une proposition, à débattre avec les intéressés, pour l'inscription sur la Stèle en cause, inspirée par les textes figurant sur et autour du Mémorial national de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie :

"Guerre d'Algérie – Proclamation du cessez le feu le 19 mars 1962.

À la mémoire des combattants morts pour la France lors de la guerre d'Algérie, à celle de tous les membres des forces supplétives et des populations civiles victimes de massacres ou d'exactions durant la guerre d'Algérie et après le 19 mars 1962 en violation des accords d'Évian."

Une telle inscription permettrait d'honorer ce mémorial d'une visite des autorités et associations d'AC à l'occasion de la journée national d'hommage aux morts du 5 décembre organisée par le décret du 26 septembre 2003.

Au-delà, nous inspirant de ce qui a été fait pour le mémorial national, ne pourrait-on pas réfléchir à la mise en place, à proximité du monument aux morts, d'une borne interactive permettant d'afficher le nom des nazairiens morts pour la France à l'occasion des conflits du 20° siècle ou depuis 1962 dans les OPEX ?

Post-scriptum du 23/09 :
Je suis très étonné des propos et écrits de Mme Bruneau qui voudrait en quelque sorte que cela soit aussi un hommage aux combattants du FLN ; Étonné ? non ! en fait l'extrême gauche ne m'étonne plus ! Révolté peut être, opposé, oui certainement ! 
Lors des cérémonies patriotiques du 11 novembre, du 8 mai, etc. nous rendons hommage à ceux qui ont défendu notre pays et au delà qui sont morts à son service, voire comme cela est le cas pour la guerre d'Algérie à toutes les victimes, mais pas à l'ennemi de l'époque, même si nous  respectons ceux qui sont tombés contre nous et même si la réconciliation est faîte.

Discours de J. Chirac http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais_archives/interventions/discours_et_declarations/2002/decembre/discours_a_l_occasion_de_l_inauguration_du_memorial_national_de_la_guerre_d_algerie_des_combats_du_maroc_et_de_la_tunisie.3039.html

mardi 21 septembre 2010

Une charte contestée !?

La presse locale c'est faite l'écho des débats musclés sur ce sujet au dernier conseil ; ma position, je l'ai voté, en a étonné certains ; cela n'était que la suite logique de mon suivi dans le cadre de St-Nazaire association au CA de laquelle je siège comme représentant de l'opposition ; quelques soient les imperfections de cette charte, le monde associatif local l'a accepté.Ne prenons pas les présidents d'associations pour des imbéciles ; ils connaissent la situation et savent en jouer pour développer le but poursuivi par leur association.

S'opposer à cette charte, car elle créerait les conditions de la soumission des associations à la ville est ridicule : le pouvoir local s'y est imposé depuis longtemps et pas seulement par le subventionnement régulier ou exceptionnel. La pression du conformisme dans une municipalité dominée depuis 85 ans par la gauche passe par bien des relais ; paradoxalement la charte pourrait ouvrir des aires de négociation aux associations.

vendredi 17 septembre 2010

Cimetière et laïcité... à SAINT-NAZAIRE


Les croyants des 2 religions concernées qui ont discutés avec l'exécutif municipal ont compris que, pour  les inhumations futures, ils disposeraient d'une zone regroupant les emplacements orientés selon leurs prescriptions religieuses mais sans séparation physiques avec les emplacements de leurs concitoyens.
La rédaction du règlement municipal qui nous a été communiquée est moins précise que ces conversations ; nous verrons si l'usage correspond à l'attente.

Lors des dernières élections municipales, notre liste avait clairement pris parti pour que l'organisation du cimetière municipal satisfasse les pratiquants des cultes qui recherchent une orientation des tombes dans le respect des prescriptions sur la neutralité religieuse des cimetières. Nous voyons en effet dans les pratiques cultuelles autour de la mort une application de la liberté de pratiquer son culte conséquence de la liberté de conscience ! Nous nous réjouissons donc que l'exécutif socialiste de notre commune rejoigne enfin notre position.
Cet aménagement n'est pas la soumission de nos services publics à des prescriptions religieuses quelconques. Aucun interdit alimentaire, sportif, vestimentaire, etc. n'y a sa place s'il ne résulte pas de l'application de la loi républicaine qui demeure au-dessus de toute autre loi, religieuse ou coutumière.

Nous serons ainsi tout particulièrement attentifs à des pratiques qui tendraient à séparer les usagers selon leur appartenance religieuse ou à imposer à tous un comportement, alimentaire par exemple, au prétexte des usages de certains.
Au-delà, personne ne doit se voir imposer une pratique sur le fondement de ses origines.
Le droit à l'indifférence en matière de religion est un droit fondamental, constitutif de la laïcité.

dimanche 12 septembre 2010

Saint-Nazaire ville de plaisance et de loisirs

 Ville-Port 3, quartier de plaisance et de loisirs ?

Le maire et son équipe présentent un projet à la presse avant de le présenter au conseil municipal ; c'est par la presse que l'opposition apprend donc que l'équipe municipale se décide à appliquer les programmes des listes d'opposition droite et centre.
En effet tant la liste que je dirigeais que celle de M. Izorce présentait une évolution en ce sens à laquelle M. Batteux résistait.
Espérons que d'autres aspects de nos programmes soient, à leur tour, repris.

Extrait de notre programme 2008 :

"2. Un St Nazaire Balnéaire
Des Idées pour établir un pôle attirant de qualité de vie et de service sur le rivage.
1. Recréer le Village Breton qu'était autrefois le vieux St Nazaire (petit Maroc) et y regrouper artisanat d'art, galeries d'exposition, restaurants et bars avec l'aide du Fisac.
2. Établissement d'un port de plaisance ( à flot et à sec) sur l'espace compris entre l'entrée est, le fleuve, la rue de la Vieille Ville et le bassin de St Nazaire, avec des activités d'entretien et de commercialisation (shipchandling), la location de bateaux et de matériels.
3. Créer une Maison de la Mer à côté de la capitainerie, accueillant toutes les associations et activités liées au monde maritime.
4. Inciter au même endroit à une construction hôtelière face à la mer.
5. Créer un grand équipement de loisirs offrant la plus large gamme de divertissements sur une grande plage horaire : depuis le "ski indoor" jusqu'aux jeux nautiques (piscine d'eau de mer) en passant par le fitness, le bowling, etc. Cette réalisation ferait l'objet d'un appel d'Offre International.
6. Construction d'un centre de congrès et foire-exposition à la place actuelle de la Stran.
7. Établissement d'une liaison routière directe avec la RN 171, pour permettre un accès plus rapide et à l'écart des habitations, à nos bassins qui n'ont pas dit leurs derniers mots, au St Nazaire Balnéaire, au Ruban Bleu et latéralement au centre-ville
"

samedi 11 septembre 2010

Audacity ... une marque pour Saint-Nazaire ? SUITE

A la lecture d'Ouest France de ce samedi 11 septembre 2010, on apprenait que les donneurs d'ordre du projet, ou plutôt les dirigeants de la Carene, étaient parfaitement au courant de ce que j'ai développé hier dans mon post ci-dessous;
Sachant donc que cette marque était déjà utilisée et mondialement connue , que son nommage bloquait internet, que son sens était très différent ( le son) de celui qu'ils voulaient populariser ( l'audace, l'innovation...) et qu'en conséquence l'utilisation à l'International de cette marque ( l'essentiel de nos entreprises est tournée vers l'international) serait totalement inaudible donc inefficace, ils ont persévéré ! Ce n'est donc pas le cabinet de stratégie ou de communication qui est responsable mais bien le président de la Carene.

Quant au néologisme "audacitizens"... le ridicule ne tue pas, c'est bien connu ?

Nous sommes là encore dans une politique du coup, du coup de communication dont les ordonnateurs savent qu'il est sans lendemain ; notre agglomération méritait mieux, non?

vendredi 10 septembre 2010

Audacity ... une marque pour Saint-Nazaire ?

"Audacity est un logiciel de traitement et d'édition audio entièrement gratuit. Le logiciel prend en charge les fichiers suivants : WAV, AIFF et MP3."

C'est ce que peut lire toute personne qui effectue une recherche sur Google et cela est fort dommage !
Car on ne peut que se réjouir de cette initiative réunissant les entrepreneurs et les collectivités pour créer un réseau de coopération sous l'aile d'une marque, mais qu'il ne se soit trouvé personne pour vérifier qu'elle n'était pas déjà utilisée montre encore une fois la légèreté avec laquelle nous sommes gouvernés! Sans compter qu'on peut s'interroger sur le professionnalisme du cabinet qui a accompagné les collectivités dans ce processus.
Enfin, espérons qu'il ne s'agisse pas d'une marque déposée !

Audacity,  le site, du logiciel :
http://audacity.sourceforge.net/
et son magasin :
http://audacitystore.com/

mais si, c'en est une, une marque déposée : Audacity is a registered trademark of Dominic Mazzoni !
Espérons que le dépôt soit très restreint ; reste plus qu'à négocier avec le titulaire

Le logiciel étant gratuit, le concepteur vit de la vente des produits dérivés et là cela coince tout de suite !
Utiliser une marque existante quand on se réclame de l'audace et de l'innovation, c'est assez fabuleux non ?

mais il y a mieux ; compte tenu des règles internationales du nommage sur internet, le site de notre marque risque de ne pouvoir l'utiliser pour se designer ; En effet il existe déjà une myriade de site qui utilise ce vocable pour se nommer et il s'agit bien entendu de renseigner sur le logiciel en question.

mais il y a mieux encore : 
Aud..* en globish, la langue que les anglosaxons ont imposé au monde, la langue d'internet, fait référence à l'audition et Audacity c'est la capacité à écouter ou à produire des sons ( d'où le nom du logiciel) et pas du tout l'audace, l'innovation : un beau plantage à l'international donc !


Les mauvaises langues ajouteront que la capacité à écouter est une capacité avérée de notre administration municipale.


S'il y avait eu un débat plutôt qu'une procédure secrète, diront certains, cela aurait été évité ; je ne le pense pas, car l'esprit de cour et la confiance dans la compétence des conseils diminuent les bons réflexes même de l'opposition ; hier pendant la présentation, je me suis posé la question de ce que cela évoquait en globish mais sans aller plus avant, car je voulais écouter ce qu'en disait les présents ; j'ai bien senti une gêne que d'aucuns peinaient à définir ou n'osaient pas définir ; il  avait là de bons globishophones qui s'étaient certainement rendus compte de la cata, mais qui ne voulaient pas gâcher cette opération bien nécessaire : une marque pour le territoire avec un réseau de coopération


* la racine AUD.. a aussi une très belle descendance dans les langues latines et en particulier en français à partir duquel elle est passée en anglais, mais de l'audit à l'auditeur en passant par l'auditoire, les auditions, les audiologistes, les audiences etc. auxquels il faut ajouter tout les dérivés commerciaux, dans tout les cas cette racine renvoie à la notion d'écoute et donc  à ce qui en dérive, examen...etc.

lundi 6 septembre 2010

Roms... un drame du à l'extrême gauche !

http://www.causeur.fr/roms-un-drame-post-communiste,7327

"Dans l’Europe des Empires : l’échec de l’intégration
Aux confins de deux empires multinationaux, l’empire ottoman et la double monarchie austro-hongroise, les « gens du voyage » trouvaient un biotope favorable à leur mode de vie et à leurs activités...."

"
Pendant cinquante ans, on n’entendit plus parler des Roms
Puis vint la glaciation communiste. Entre 1945 et 1948, date du « coup de Prague » qui vit la Tchécoslovaquie tomber dans l’escarcelle de Staline, une migration des Roms de Roumanie, de Hongrie et de Bulgarie vers la Slovaquie avait eu lieu, ces derniers ayant vite compris que les communistes allaient s’occuper d’eux à leur manière..."
"...Défense de bouger, de partir à l’aventure sur les routes et les chemins, tous à l’usine, aux champs et sur les chantiers. Gare au « parasitisme » qui vous conduisait tout droit dans les « camps de rééducation à régime sévère ». Pendant un demi-siècle on n’entendit plus parler des Roms de derrière le « Rideau de fer ». ..."
" Le caractère policier de ces régimes et la surveillance généralisée des populations par les « organes » de l’Etat communiste dissuadaient les potentiels maraudeurs de cette communauté d’exercer leurs activités. Les peines très sévères appliquées à ceux qui se rendaient coupables « d’atteinte à la propriété du peuple » limitaient le nombre des récupérateurs de métaux habiles à s’accaparer le cuivre des bâtiments publics et des lignes électriques. Seuls sévissaient, aux abords des hôtels et des gares, des changeurs furtifs et clandestins de devises fortes en monnaie locale qui arnaquaient joyeusement les touristes occidentaux...."

vendredi 3 septembre 2010

Deux poids, deux mesures ....?!


Monsif Ghabbour, 25 ans, multirécidiviste, mis en examen pour braquage d’un casino à l’arme de guerre, délit de fuite, tentatives d’homicides volontaires sur des fonctionnaires de police, interpellé mardi dernier après plusieurs semaines de recherche (des faits qu’il nie), a été remis en liberté jeudi sous contrôle judiciaire. La mort de son complice lors de la fusillade avait entrainé des nuits d’affrontements entre la police et les « jeunes » du quartier, totalement solidaires du braqueur.
René Galinier, 76 ans, maraicher à la retraite malade, mis en examen pour avoir tiré sur deux braqueuses récidivistes à son domicile, avait été interpellé sans résistance. Il est maintenu en détention pour mettre fin « au trouble exceptionnel et persistant à l’ordre public provoqué par la gravité de l’infraction ». Son arrestation avait entrainé la mobilisation de quelques voisins et plusieurs pétitions (ils sont allés jusqu’à écrire « libérez René Galinier » sur une route).

Qui peut comprendre, admettre ?

Nouveau rapport accablant pour le GIEC

Pour ceux qui croient que le GIEC a été blanchi car c'est ce que dit la presse :
http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2010/09/03/nouveau-rapport-accablant-pour-le-giec/

vendredi 27 août 2010

Roms ... pas de solutions ici ?!

Passons sur quelques faits ou contradictions médiatiques curieux ; tel le fait que le seul pays dont le président serait, pour partie , par son père, d'ascendance Rom est le notre. Le dit président n'en est pas moins injurié alors qu'il ne fait que faire appliquer la loi et le bon sens :
La population Rom résidant dans les Balkans dépasse les 5 millions de personnes ; les conditions qui leur sont faîtes dans ces pays ou ils résident depuis des siècles sont discriminatoires et sans perspectives ce qui naturellement les met en mouvement vers des destinations espérées plus accueillantes mais où sont déjà installées depuis longtemps et plus ou moins bien acclimatés de lointains cousins. Aucun pays de l'ouest de l'Europe n'est disposé à accueillir une émigration des populations de langue romani à la hauteur de celle qui se présente. Ni même l'arrivée de nombres plus réduits de ces populations.
Les loger, comme l'exige, à haut cris le PS,  l'extrême gauche et certains milieux chrétiens ? OK, mais où ? voire à la place de qui ? Qui on vire des files d'attentes des HLM ? qui on vire même de son logement ?
On supprime la gymnastique dans tout les lycées et collèges de France car le gymnase est rempli de Roms roumains ou bulgares ? Quel emploi leur trouve-t-on ? etc...
Dans la réalité et non dans l'incantation comment fait-on ?
Il n'y a de solutions que dans le développement de leurs pays d'origine et l'amélioration du sort qui leur y est fait!
La place des Roms roumains, bulgares ou hongrois... etc. est en Roumanie, Bulgarie ou Hongrie... etc.
Aucun processus collectif n'est possible ; seul des intégrations individuels par le mariage, le travail ou les études sont possibles ; Nous avons montré que nous sommes, nous français, absolument pas racistes et prêts à recevoir ceux qui veulent s'intégrer c'est à dire vivre en France comme des français : pour preuve,  voire notre gouvernement, et notre président.

Le bal des faux culs : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/28/97001-20100828FILWWW00509-roms-lagarde-nc-critique-aubry.php
extraits : " le premier de ces irresponsables est celui qui parlé le plus fort en parlant d'une tâche sur le drapeau français : Dominique de Villepin", a-t-il dénoncé. Car, "il était ministre des affaires étrangères lorsqu'on a négocié et accepté les conditions de l'intégration de ces pays (...) en décidant qu'ils (les Roms) n'auraient droit de s'installer en France que pendant sept mois maximum et sans avoir le droit de travailler. Cela veut dire que vous ne pouvez pas trouver un logement et subvenir à vos besoins de façon légale"

Le Gitan 
par Daniel  Guichard http://www.youtube.com/watch?v=5nnvGrx_6Ho
par Montand  http://www.dailymotion.com/video/xhtf4_mon-pot-le-gitan_music