« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

jeudi 30 juin 2011

Qu'il est bon d'être suisse

La Suisse est devenu le pays francophone de la liberté d'expression ; sous le titre "choisir, c'est discriminer" Stéphane Montabert tient sur son blog des propos que la bien pensance sévissant en France ne permet plus de tenir : une critique très bien menée  (cliquez) du thème récurent de l’égalité salariale homme-femme qui devrait ne pas laisser indifférente Mafalda, quoique !

Voir aussi grâce à  FBoizard, La Lime, un extrait de La régression intellectuelle de la France (P. Nemo)  conférence de présentation  voir aussi «Le suicide intellectuel de la France»

mercredi 29 juin 2011

Catastrophes naturels et industries : une evolution surprenante

Un article très fouillé et très complet présente des conséquences surprenantes du Tremblement de terre et du tsunami au Japon ; pour vous mettre l'eau à la bouche quelques citations :

 "...des tsunamis assez équivalents ont eu lieu dans la même région en 1960, 1896, 1611, et celui de 869 aurait été plus violent ! Il en était d’ailleurs résulté, l’érection d’un réseau de stèles, vieilles d’un siècle pour le plus récentes (suite au tsunami de 1896), ou bien plus anciennes, jusqu’à six siècles, marquant la limite à respecter pour toute implantation d’habitation, telle qu’issue des douleurs de l’expérience historique : cette limite n’a pas été respectée dans l’époque moderne...........
 Enseignement pour la France : où retrouve-t-on la mémoire des limites d’inondation fluviale ou côtière ? Appliquons vite la loi ‘Risques’ de 2003 qui inclut l’obligation (notamment pour les collectivités locales) de rétablir et matérialiser « des repères correspondant aux crues historiques….ou aux submersions marines "

 "Comme l’a fait remarquer le rapport du groupe ‘Submersions’ à l’attention des missions parlementaires sur la tempête Xynthia et la submersion de Vendée en février 2010, des submersions équivalentes y ont eu lieu neuf fois pas siècle sur la période 1700-1950, mais aucune depuis 1957 : la population et les autorités locales de cette région française avaient oublié – autant que les japonais - la réalité locale du risque de submersion."

"La conception des centrales répondait à un tremblement de terre force 6,5 ou 7 et à une vague de moins de 10 mètres ; elles ont résisté aux secousses force 9 de 2011, mais ont dû affronter la vague de quinze mètres et plus (jusqu’à 30 mètres dans certains endroits), et là elles n’étaient pas préparées. Les zones sismiques et exposées à des tsunamis sont-elles adaptées à des centrales nucléaires ? Pas forcément, et il y a des leçons à retenir ; cependant, n’oublions pas de faire le même raisonnement pour des barrages ou des usines chimiques !"


"Ce n’est pas la partie nucléaire qui a constitué le talon d’Achille des centrales, mais leur partie ancillaire : l’approvisionnement électrique, indispensable pour le fonctionnement des dispositifs de sécurité des centrales (arrêt et refroidissement), mais pas plus protégé de « la vague » que la centrale elle-même. Une fois l’alimentation réseau hors de combat, les dispositifs de secours (génération électrique d’appoint, batteries) se sont avérées de bien trop courte durée (quelques heures), et de toutes les façons guère plus protégés de « la vague » que le reste."


"Le lobby anti-nucléaire est assurément un maître en communication, entretenant et faisant prospérer depuis 50 ans l’amalgame entre l’effroi résultant des armes nucléaires (effroi d’ailleurs recherché dans le cadre de la dissuasion militaire ou politique) et les risques découlant de l’utilisation civile de l’énergie atomique. Le résultat concret, c’est les angoisses des populations, riveraines de centrales ou non, et de leurs élites politiques, sociales, civiles, etc. vis-à-vis du nucléaire, sans commune mesure avec celles ressenties par les résidents de pentes de volcans, de zones inondables ou en aval de barrages, ou encore à proximité d’usines chimiques : c’est l’exception nucléaire."
Qui vient d'être étendu aux pétroles et gaz dans leur roches-mères dit huile et gaz de schiste !
Personne ne se demande quels sont les intérêts qui voient d'un bon œil le nucléaire arrêté et ralenties les nouvelles découvertes d'hydrocarbures.

Notre port du bassin de Saint-Nazaire à Donges est un port industriel dont les installations de Pielstick à la raffinerie sont juste au dessus du niveau de la mer; ces installations sont-elles protégés d'une élévation brutale de 4 m du niveau ?

dimanche 26 juin 2011

Un bateau pour Gaza (suite)

Le gouvernement par la bouche d'Alain Juppé  (vidéo de sa réponse à un député) estime qu'il s'agit là d'une initiative regrettable et il demande à nos concitoyens de ne pas y participer. Disponible aussi sur Youtube.
Je ne me sens donc pas du tout seul dans ma prise de position.
Voir aussi le Vœu formulé par Valérie Hoffenberg lors du Conseil de Paris au groupe UMP-PA, relatif à l’opération « un bateau pour Gaza »
Il existe néanmoins un député UMP qui soutient cette regrettable provocation : Étienne Pinte, père du président de l' UMP 44 ;
peut être faut-il y voir la raison de la prise de position des compères Cascino-Bertin ?

Rappelons qu'au conseil régional de Rhône-alpes, il y a quelques jours, motion de soutien et financement d'un bateau pour Gaza ont recueilli les voix du PS, du front national et de toutes les variétés de gauche. Le FN du temps du père, tout le moins, n'a jamais caché son soutien ; ce dernier comparant la situation de Gaza à celle du ghetto de Varsovie ! Naturellement le PS et la gauche qui hurle quand le FN appuie quelque part nos propositions sont d'une discrétion fabuleuse sur cette joint-venture.
Addendum du 30/06 :Est-ce que M. Batteux où, tout du moins, ses partisans se sont rendus compte du sens de la phrase de Pierre Dac « Donner avec ostentation, ce n'est pas très bien, mais ne rien donner avec discrétion, ça ne vaut guère mieux»?
Je refuse, avec ostentation, de donner à cette cause, donc je ne suis pas concerné mais qu'en est-il du reste du conseil qui donne avec ostentation ?

PS du 30/06 : Suite à un droit de réponse demandé par M. Edom sur http://www.saintnazaire-infos.fr

La réaction de M. Edom est pour le moins curieuse : en bon gaucho, il veut interdire aux autres de s'exprimer sur les sujets dont il décide.

Le texte intégrale de mon intervention est disponible ci dessous.Chacun peut y lire que le mot juif n'est employé qu'une fois dans une phrase où je m'étonne du comportement des médias et des militants en fonction de la religion des auteurs.
Je ne me suis à aucun moment exprimé sur la politique de l'état israélien ; Seul m'intéressait le mensonge sur les faits, et le choix de Gaza alors que la situation en Syrie et ailleurs est autrement plus grave !

Haut-niveau encourager les entrants - CM du 24/06 suite

Ci-dessous l'essentiel de mon intervention à l'occasion de l'examen de 4 délibérations reconduisant contrats et subventions pour l'année :

Sport de haut niveau : 4 clubs 4 disciplines

Le niveau de subvention varie de 6900€ à 436 000 ; la somme la moins importante allant au club le mieux classé : le kayak polo qui pourtant aligne 2 équipes  en haut niveau dont une féminine ce qui devrait déjà amener à le soutenir particulièrement.

Aller les voir c'est assez spectaculaire et d'un très fort engagement!

L'une de ses membres est dans l'équipe de France féminine ; l'un de ses licenciés vient d'intégrer l'équipe nationale masculine après malheureusement nous avoir quitté pour Acigné "grande" ville de la métropole rennaise

Notre club de Kayak polo est presque seul de son niveau dans la région. Les compétitions nationales amènent donc nos équipes de kayak polo à se déplacer de St Omer à Montpellier ; Leurs participations à des compétitions internationales les a emmené ce printemps à ESSEN et à Charleroi.

Ce club n'est géré et animé que par des bénévoles qui entretiennent déjà leurs écoles de pagaie pour recruter et formater des jeunes.
Comment pourrait-il faire plus ?

Les clubs et disciplines installées rugby, volley, basket , certains depuis une centaine d'année et tant mieux, bénéficient d'importants subventions et d'équipements neufs et adaptés.
Ils n'ont que très peu de chances de bousculer l'ordre établi dans leurs disciplines et de s'installer dans le dessus du panier mais là n'est pas le problème

Comment agir pour encourager, pour permettre l'émergence dans le haut niveau de clubs nazairiens? Comment récompenser ceux qui réussissent ?
J'ai l'impression que nous ne sommes pas organisés ou outillés pour le faire.

Ce à quoi  Batteux me répondit qu'il subventionnait ces sports en fonction du nombre de spectateurs !
Pour avoir des spectateurs faut-il avoir un lieu apte à les recevoir. 
La discussion post conseil montra que beaucoup comprenait le besoin d'un stade nautique ainsi que d'un soutien plus important à nos équipes aquatiques et spécialement au Kayak-polo.

samedi 25 juin 2011

Premiéres impressions à l'issue du conseil

Ma déclaration sur la farce de Gaza ( voir ci-dessous) m'a valu l'hostilité générale ; Mme Cascino prenant la parole pour déclarer haut et fort, mais c'est une habitude depuis le conseil de janvier 2009, qu'elle et son compère Bertin étaient en désaccord avec moi et condamnaient ma prise de position.
Certains ont beaucoup de peine a supporter l'expression d'opinions différentes ; néanmoins 2 élus m'ont discrètement fait savoir que mon intervention leur avait apporté.
La presse reprendra-t-elle le cœur de mes propos à savoir que la situation de Gaza n'a rien à voir avec ce que des partisans outranciers nous en disent, ?
Le débat autour du stationnement fût la redite de celui tenu pour sa mise en place. J'ai, bien entendu, voté pour les corrections proposées comme j'avais voté pour l'institution! Le reste de l'opposition vota contre et le PC s'abstint.
Nous vécûmes un grand moment d'autosatisfaction lorsque M. Batteux vint nous expliquer que l'action de la gauche nazairienne faisait payer les riches et exempter les pauvres en matière d'impôts locaux ; Je dus prendre la parole pour rappeler qu'il n'y avait qu' un seul code des impôts en France, que les dégrèvements et abattements étaient les mêmes partout ce dont Olivier Richard voulu bien convenir !

Postscriptum :
Dans le monde de ce jour sous le titre "Le blocus de Gaza est un crime dirigé contre les civils"
Raji Sourani ( un avocat et président du Centre palestinien pour les droits de l'homme, né dans la bande de Gaza.) déclare en réponse aux questions d'un blogueur nommé chatnoir :
"Il n'y a actuellement pas de menace à Gaza d'une vraie famine, mais ce qu'il y a à Gaza, ce blocus, a détruit la vie, a détruit l'industrie, l'agriculture, le développement, l'éducation, la santé. Il y a une catastrophe humanitaire. Tout cela est fait par l'occupation israélienne contre les civils palestiniens. Il ne s'agit pas de savoir quels produits sont autorisés ou non."
Cette phrase est un délice de contradiction et de mauvaise foi.
Notons que l'existence, passée, d'une industrie à Gaza est une première ; Quant à l'agriculture il semble qu'elle était prospère sous l'occupation Israélienne où elle employait des milliers de travailleurs arabes !

Je condamne totalement les politiques d'affrontement d'où quelles viennent mais un peu de vérité pourrait contribuer à la solution encore lointaine du problème.

vendredi 24 juin 2011

Délibération sur Gaza au conseil ce soir

La majorité municipale met en tête de l'ordre du jour une délibération accordant 1500 euros à la provocation intitulé " un bateau pour Gaza" je compte faire la déclaration ci dessous que je viens d'envoyer à la presse :

Le cirque de Gaza recommence ses représentations ; malheureusement ces 2 clowns, affabulation et diversion, ne sont pas très bons.

Affabulation; parlons d'abord de la réalité du soi-disant blocus pas seulement israélien, mais aussi et bien plus durement jusqu'à récemment égyptien quoique celui-ci soit atténué par la corruption de ses gardiens.

2 aspects : La circulation des personnes et celle des biens

La circulation des personnes entre Gaza et Israël est effectivement restreinte ; on peut le regretter, mais cela est normal entre 2 nations ennemies dont l'une subit attentats et jets de roquettes ; l’ouverture récente de la frontière égyptienne redonne une facilité de circulation aux Gazaouis qui le désirent. L'accès aux hôpitaux israéliens a toujours été ouvert.

La circulation des biens a subi un régime évolutif ; à l'heure d'aujourd'hui selon l'UNRWA, il n'y a aucun problème humanitaire, aucun problème alimentaire à Gaza où tous les produits de première nécessité arrivent : les épiceries débordent de marchandises ; centres commerciaux, parcs de loisirs et hôtel de luxe sont présents et fréquentés;
Gaza est une société bien vivante; ce n'est pas un camp de prisonniers, même si la férule du Hamas y est lourde. Il y a un régime policier, mais ce n'en n'est pas Israël la cause.
La population mange à sa faim, est soignée, va à l'école et même à l'université!
Le blocus est  limité aux matériels, largement définis c'est vrai, pouvant servir aux attentats ou à la guerre. Ce en quoi, il est relativement inefficace!
Naturellement certains visiteurs vous décriront une situation dramatique comme ceux qui visitaient l'Union soviétique dans les années de la grande famine vous décrivaient une situation idyllique.

Pourquoi ces mensonges, cette affabulation, pourquoi cette campagne pour soi disant briser un blocus bien restreint ?
Par diversion, par antisémitisme ?

Diversion à l'égard des événements libyens, syriens, pakistanais !
S'il y a aujourd'hui des situations humanitaires dramatiques, c'est bien dans les pays que je cite et non à Gaza :
Il n'y a guère que le gouvernement italien qui ose poser la question humanitaire en Libye!
Qui se mobilise face à l'incendie des églises coptes ou irakiennes, ou aux massacres des chrétiens par les foules pakistanaises par exemple ? Qui enverra des bateaux pour la Syrie où le pouvoir alaouite tue, ces dernières semaines, ceux qui s'opposent à lui ?

On ne peut qu'être frappé par la différence de traitement tant dans les médias que dans l'action de certaines officines militantes !
On trouve là un aspect inquiétant de certaines positions politiques : une répression par des Arabes musulmans sur des Arabes musulmans est tout juste notée, la disparition des chrétiens ignorée, alors qu'une action, bien limitée, des juifs entraine une mobilisation !

J'ai tendance à voir dans ce traitement inégal la résurgence fort inquiétante d'un vieil antisémitisme français qui recrute autant à droite qu'à gauche! Il se cache derrière celui des musulmans qui plonge ses racines dans les prescriptions religieuses : l'insupportabilité, pour ceux-ci d'être dans un monde mené par ceux qu'ils devraient dominés.
J'espère me tromper et qu'il n'en est rien.
Je crains que vos bateaux ne servent au mieux à rien, au pire à tendre une situation qui n'en a pas besoin ; quoique la symbolique de l'envoi de bateaux à partir de l'occident autrefois chrétien me semble très perverse!
Je souhaite vivement aux habitants de Gaza que le "printemps arabe" les atteigne, eux aussi, et qu'il se débarrasse de leur dictateur, le Hamas ; je crains que cela soit plus difficile encore que de faire quitter le pouvoir aux alaouites.

lundi 20 juin 2011

Pas de carton d'invitation pour les autorités bordures?!

Le communiqué suivant vient d'être émis par la Bordurie :

Les autorités Bordure  se feront un devoir d’expédiatonner quelques prestigieux représentantes de la glorieuse République Moustachiste  Bordure pour cet   événement de votre petite Pélican pays
Cependant, en tant que contributeur indéfectible  aux subsides du F.M.I (Fonds Moustachiste International) dont le premier bénéficiaire est, comme nous avons le regret  de rappeler à vous , le R.S.A (Royaume Syldave Assisté), nous vous informons  que nos émissaires n’ont pas reçu, comme à l’habitude, le petit carton (Member Karte 7 Shone)
Celui-ci leur sera indispensable pour passer les barrages de la Zepo (Zekrett Politsz) qui, nous n’avons besoin de précisassionner, est aussi intransigeante qu’un szlaszeck sans sa sauce perszyk !
Dans cette attente,

AMAÏH !

Pour information : Diorecteur  bank nationale Syldave J L G
Pour information : Général Von KARPOCK

samedi 18 juin 2011

Sénatoriale : Désignation des délégués supplémentaires et suppleants par le CM de SN

Suite au vote nul de Roselyne Amelot, élu Label Gauche ( maintenant membre aussi de EELV, les pastèques), les socialistes ont gagner un siège auxquels ils ne s'attendaient pas, leur liste ne comprenaient que 26 délégués le PV intègre donc à cette catégorie le premier de leurs suppléants.
Nous avons nos 3 élus, moi même, Christian Bertin et Mme Cascino, 2 délégués supplémentaires, Philippe Freche et Philippe Cadiet, plus un suppléant Henri Piquet.

vendredi 17 juin 2011

Vie associative à Saint-Nazaire 2

En début du conseil consacré, ce midi, à la désignation des délégués supplémentaires pour l'élection sénatoriale, Mme Mahé, adjointe responsable du secteur, m'apprend que la délibération visée par mes remarques sera disjointe et que la question va être approfondie;
En effet, M. Jacques le Tilly représentant de l'éxécutif au bureau de SN Associations venait de se rendre compte que la délibération ne correspondait pas à ce qu'il avait lui-même annoncé;
Je me réjouis de cette sage décision et attend qu'un texte mieux adapté nous soit proposé!

jeudi 16 juin 2011

Vie associative à Saint-Nazaire

Premières réactions sur une délibération prochaine ; ce texte constitue, sous une forme plus ramassée, mon prochain édito dans le bulletin municipal :


La charte de la vie associative adoptée, avec mon soutien, contre le reste de l'opposition, au CM de septembre 2010 prévoyait la création d'une "conférence nazairienne de la vie associative" pour sa mise en œuvre.
La composition de cette "conférence" proposée, sous forme de délibération, au CM de juin par la majorité doit être revue, car trop institutionnelle et pas assez représentative de la diversité de nos associations :
Nous sont proposés 3 associations ( 2 représentants pour chacune) gérant un service public pour la municipalité, OMS, SNA, FMQ, un complice idéologique de celle-ci, le GEPAL, et une association représentant les milieux musicaux, très présents déjà dans SN associations, ainsi que France Bénévolat.
Soit 6 associations, et leurs douze représentants.

Une conférence a vocation à regrouper tous les intéressés et non une sélection arbitraire de ceux-ci qui ne devrait concerner qu'un bureau ou conseil d'administration, rôle que SN associations assurerait d'ailleurs très bien.
En dehors de SN associations, animatrice de la charte, et de France bénévolat, la représentation du monde associatif serait mieux assurée par la définition de catégories, telles la santé, la culture, la musique, etc. dont un tirage au sort désignerait les représentants (un seul par association désignée) si l'on tient à définir un organe permanent restreint. 

La représentation de la ville est prévue par 4 élus, 1/4 des 16 membres dont un seul opposant ! 
La ville en tant que partenaire contractuel ou fournisseur de moyens pèse déjà assez pour que l'on mette en cause la nature de sa participation et son nombre. 
L'exécutif, juge et partie, y a-t-il sa place ? 
L'opposition ne devrait-elle pas avoir plus d'un membre ?
Celui-ci devrait d'ailleurs faire partie des opposants à la charte !
Le mode d'organisation retenue ne fait-il pas de cette structure un doublon du bureau de SN associations ? Pour quel utilité ?

Ce débat doit se développer...

La conférence est l'une des formes de conversation entre personnes
Elle est une confrontation d'idées (scientifiques ou médicales, philosophiques, politique...) sur un sujet jugé d'importance par les participants. Wikipédia

lundi 13 juin 2011

Disparition judiciaire de la liberté de penser !

Ce court extrait pour vous inciter à lire une analyse   (cliquez sur analyse)   un peu longue mais essentielle :
"Ce qu’on demande donc aux juges français modernes, en définitive, c’est ce qu’on demandait jadis aux théologiens de l’Inquisition, à savoir de vérifier la conformité des pensées de chacun à une certaine orthodoxie que certains ont imposée sans preuve comme condition supposée d’une vie sociale favorable.
Ce qu’on leur demande, c’est de punir non un délit, mais une dissidence ou une hérésie, non un crime, mais un péché." Lire aussi 

dimanche 12 juin 2011

Voter en 2012 : Pour quoi ou pour qui ?

Alors que les médias ne bruissent que des actes d'un nomenclaturiste égaré dans les rets de la justice américaine ou du vote possible du dernier président de notre république pour un éventuel candidat socialiste énarque comme les autres, ne faudrait-il pas parler du fonds ?
Que nous proposent sur les quelques questions essentielles pour notre pays ceux qui vont réclamer nos suffrages!
Mais surtout quels sont ces 3 ou 4 questions dont le traitement engagera notre avenir, celui de nos enfants, l'existence même de la nation  ?
Jean-Christian Diat, l'un de mes collègues du conseil municipal, a tenté une approche que je vous laisse découvrir ici  (cliquez dessus)

Voir aussi  : La fin de l'Euro : un entretien de JJ Rosa dans le Figaro

samedi 11 juin 2011

Foreclosuregate : les gangs de Wall Street contre l’Etat US

La plus grosse fraude de tout les temps tant par le montant que par le nombre de cas, ou comment vendre des garanties qui n'existent pas puis spéculer sur leur effondrement !

Présentation du livre de Vincent Bénard

Site dédié au sujet
Les autres sites de Vincent Bénard objectif eco  et objectif liberté

Voir aussi une mauvaise raison d'avoir peur 

vendredi 10 juin 2011

Commission spéciale des services publics

Au mois de juin, chaque année, les titulaires d'une mission de service public municipal, non gérée directement par l'appareil municipal, doivent présenter à la commission spéciale leur rapport annuel et répondre aux questions des membres de la dite.
J'y représente l'opposition avec Josette Emonides et Nathalie Bruneau.
3 gestionnaires sont soumis à cet examen : 2 délégations, celle du camping de l'Eve, et celle du crématorium, et une régie "SN patrimoine et tourisme" qui couvre de l'écomusée à l'office de tourisme en passant par d'autres missions liés au tourisme de toute sorte et à l'attractivité de notre ville.
Ces séances ne sont pas que formelles! La réunion de cette année se tenait hier après midi sous la présidence d'Olivier Richard.
Si les difficultés économiques du délégataire de l'Eve ne sont pas nouvelles, (des mesures de soutien par le déléguant et la Carene ont été prises et renouvelées) il apparaît maintenant que la qualité même des prestations serait en cause ; les photos des installations sanitaires et autres structures communes qui nous ont été présentées sèment le doute ; la société gestionnaire est-elle motivée pour réagir convenablement ? On le saura rapidement ; sinon, il faudra réexaminer en profondeur la situation de cette délégation mais il n'est pas concevable que notre cité ne dispose pas d'une installation convenable d'hôtellerie de plein air.

L'équipe du crématorium qui dégage, d'ailleurs, une marge de très bon niveau, est dans des dispositions offensives pour le développement et la qualité du service public qu'elle gère à la satisfaction générale.

La présentation par son directeur des actions menées par notre EPIC, chargé du tourisme, mais aussi de la mémoire de notre ville et de l'estuaire, a passionné tous les membres de la commission. Il y a là une équipe motivée qui travaille indiscutablement dans le bon sens pour notre communauté.
Il est amusant de voir cette équipe qui prépare, entre autre, la nouvelle mise en scène d'"EscalAtlantique" et la présentation de la collection des pièces du France, insister, comme nous l'avions fait lors de  l'élection municipale, sur les manques de notre ville pour l’accueil du tourisme d'entreprise et en particulier l’absence de plateau technique permettant d’accueillir des stands pour une expo commerciale lié à un congrès par exemple!

dimanche 5 juin 2011

Zapping connection

Un ouvrage d'Eric de Fiquelmont sur une évolution de notre société et les moyens d'y faire face;
Présentation sur Critic@ 

Gaz de schiste, un film spectaculaire mais mensonger!

Je viens d'apprendre, ici , en anglais, ( cliquez dessus) que le phénomène de GAZ, méthane, dans l'eau était connu dans la région du film bien antérieurement (1936) aux premières exploitations par la technique de fracturation et en tout cas scientifiquement établis depuis 1976! Il s'agirait vraisemblablement d'un phénomène naturel en ce lieu.
Gageons que la presse française grand public ou les radios et télés n'en diront rien.

Un souvenir de jeunesse me revient en mémoire : la visite à la dernière fontaine ardente sous les falaises du Vercors en dessus de Grenoble ; A l’époque on pouvait encore l'enflammait ! Plusieurs avaient été attestés dans le passé.

Plus généralement, il est rassurant de voir des escrologistes d'extrême gauche dénoncer des liens avec l'industrie pétrolière chez tous ceux qui leur font remarquer leur mensonges alors même que le mensonge fondamental est le leur : Sortir du Nucléaire ou implanter des éoliennes nécessitent, sauf à revenir à la misère du passé pour l'immense majorité de la population, des centrales électriques au gaz et au fuel; ce qui n'est pas pour faire de la peine à l'industrie extractive concernée! Et comme leurs cousins allemands qui veulent bien importer de l'électricité produite avec du nucléaire , les escrocs français veulent bien importer du méthane d'ailleurs.
Rassurant de voir les extrémistes de l'écologie révélés ainsi leur vrai nature; ce qu'ils sont: au choix des extrémistes marxistes, des escrocs spéculateurs, des quémandeurs de crédit publics, des manipulateurs intéressés, des niais manipulés, etc. !
Rassurant aussi de ne voir qu'ils n'ont guère plus que l'invective comme arguments !

A lire pour savoir où on en est 
et aussi Angela Merkel reconnait implicitement qu'elle ne croit plus au réchauffement climatique anthropique