« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

vendredi 30 décembre 2011

Mon éditorial de janvier 2012 dans le bulletin municipal


Les gens d'ici


Les gens d'ici, qu'ils soient venus d'ailleurs ou nés ici, ceux qui habitent et travaillent dans la zone d'emploi de notre ville, Saint-Nazaire, regardent, ahuris et bientôt en colère, l'entreprise qui fût l'âme de notre petit coin de France ne plus utiliser les services de certains des leurs alors qu'il n'y a pas si longtemps, patronat local, administration d'état et élus locaux vantaient les coréalisateurs, le regroupement des PME qui permettaient d'utiliser les compétences de leurs salariés , les gens d'ici.
N'étant pas plus bêtes que ceux qui leur donnent du travail, les gens d'ici n'y voient pas l'effet d'une malignité perverse d'un donneur d'ordre qui se bat pour survivre, mais les conséquences pratiques de textes européens, qu'ils ont rejetés, permettant l'attribution de marchés aux concurrents européens des PME employant les gens d'ici ; marchés exécutés par des ouvriers venus d'ailleurs aux conditions de cet ailleurs européen qui a eu le bon sens de conserver son zloty! On notera aussi que ces gens d'ailleurs et leurs employeurs étrangers ne paient pas d’impôts ni de cotisations ici et qu'ils y consomment peu.
On ne doit pas s'étonner alors qu'en l'absence de toute proposition des "élites" locales ou nationales pour modifier cette situation, convaincus d'être abandonnés par ceux qui sont censés les représenter, ils ne jouent plus selon les règles que ceux qui se croient leurs maîtres ont l'habitude de leur faire suivre !

Bonne et heureuse année à tous ceux que nous aimons et aux gens d'ici.

J.L.Garnier

N.B. : La presse local à laquelle j'avais envoyé la première mouture de ce texte tel que publié sur ce blog ci-dessous, il y a 3 semaines, n'en a publié que des extraits choisis par elle créant peut être des malentendus.
La version, ci-dessus, envoyée pour impression au service de la communication date du 9 décembre.

jeudi 29 décembre 2011

Saint-Nazaire : la population ne croît pas

L’INSEE vient de livrer les chiffres de la population communale, sans double compte, de notre ville par exploitation des données de 2009 : 66 348 en légère diminution sur 2008 : 66 912, très légèrement supérieur à celle du recensement de 1999 : 65 869.
En cause, probablement, la fuite des familles de jeunes prolétaires au profit des retraités, résultat totalement contradictoire avec la politique proclamée par notre municipalité.

mercredi 28 décembre 2011

Crise financiére, crise de la démocratie, liées ?

Oui si l'on croit les propos tenus lors d'une conférence dont l’audition un peu longue, mais la trêve des confiseurs le permet, vous donnera au moins l'impression d'avoir compris l'origine et le déroulement de la crise de la dette. Où on retrouve Soros qui tente de faire à l'euro ce qu'il avait réussi contre la livre il y a 20 ans!
Un autre lien de meilleure qualité sur Youtube

mardi 27 décembre 2011

Encore un gaspillage écologiste

Pastèques et cheminots se sont entendus, avec la lourde complicité des socialos qui leur donnent nos sous, pour acheter quelque chose de cher, d'importé pour partie,  d'inefficace, contredisant,  de plus, leur vulgate du bilan carbone lorsqu'on rentre dans le détail.
Silence général sur cette réussite mais l'agence "Bretagnepresse" veillait (cliquez pour suivre le lien)

mercredi 21 décembre 2011

Feux d'artifices

Cette soirée de la journée la plus courte de l'année ou de la nuit la plus longue, c'est selon, a réuni dans notre centre ville une petite foule sympathique autour des braseros de la place des droits de l'homme (avenue de la république ) jusqu'au feu d'artifices tiré peu après 19 h devant le paquebot qui enthousiasma tout le monde ; Nombreux jeunes couples avec enfants et quelques sages envahirent ensuite les bistrots alentours ; on frôla la catastrophe : la bière de Noël manqua à "la marée monte" mais la clientèle fit courageusement face à cette épreuve avec discipline en buvant plein d'autres bonnes choses.
Soirée réussie donc et très appréciée par les présents.

Notre candidate sur la 8° circonscription

Mme Maryvonne Le Liboux ne serait pas membre de l'UMP selon les renseignements qui me sont parvenus. Notre mouvement la soutiendrait au titre de la représentation de la société civile !
Ce positionnement, proche de celui que nous envisagions pour la prochaine municipale à Saint-Nazaire, peut-il être porteur pour une élection aussi politique que celle qui fixe la majorité à l'assemblée nationale?
N'est ce pas le rôle des élus de toutes sortes de représenter les citoyens, la société civile ? Il est vrai que la professionnalisation de la politique avec le maintien en fonction pendant 30 ans ou plus des mêmes personnes dans les mêmes fonctions crée une rupture dans le mythe démocratique de la représentation et réduit l'élection à un mode de confirmation de la cooptation des dirigeants.
Mme le Liboux apparaîtra de toute façon à l'électorat comme la représentante de notre mouvement, ce dont je me félicite, car il s'agit d'une personnalité de qualité qui pourrait animer la droite au delà même de l'échéance législative, si elle réussit à rassembler et apaiser les conflits qui nous ont marqués, et  à convaincre notre électorat.

Écoutant à l'instant M. Priou interrogé par Yannick Urrien sur Kernews, je me réjouis de le voir rallier l'idée de l'union future de la Carene et de Cap Atlantique qui me valut un refus hautain de Batteux lorsque je demandais en conseil municipal son inscription au schéma départemental ; le prétexte invoquait par J. Batteux, les élus de la presqu'île n'en voulait pas, cachait mal son refus politicien qui l’amène à préférer une coopération déséquilibrée avec Nantes plutôt qu'une harmonieuse avec nos voisins mais demandant un grand respect de leurs points de vue .

dimanche 18 décembre 2011

Minuit Chrétiens

Noël approche et il est temps de réviser ses classiques vous trouverez ici ( cliquez)  "Minuits chrétiens" en version Karaoké
Je ne sais si un jour vous avez faits attention aux paroles de son adaptation anglo-saxonne  'O Holy Night' mais elles sont beaucoup moins intéressantes que celles dans notre langue, toujours d'actualité pour tant d'hommes et de femmes :
" Peuple à genoux attends ta délivrance...
La terre est libre et le ciel est ouvert ..."

Pour encore mieux préparer la trêve des confiseurs "vive le vent, vive le vent ..."

samedi 17 décembre 2011

Conseil du 16 12 - impressions de sortie

L'ordre du jour de notre conseil d'hier soir ne contenait pas de questions politiques fondamentales en dehors de l'orientation de la politique sociale municipale qui seul suscita le jeu traditionnel entre la majorité et l’opposition de gauche, d'une part, pour lesquels la situation locale de pauvreté est la faute de la droite et du gouvernement, et la droite et le centre, d'autre part, pour lesquels la question n'est pas si simple.
Ceux qui dirigent la ville depuis plus de 80 ans  ne peuvent s'abstraire de leur rôle dans le fait que prés du 1/4 de la population soit en dessous du seuil de pauvreté devais-je déclarer suscitant la colère de M. Batteux.
Nos collègues du PS et de la majorité ont une certaine tendance à rendre le gouvernement responsable de tout ce qui va mal et à se glorifier de tout ce qui va bien !

Nous entendîmes encore la chanson sur les conséquences sur nos ressources de la réforme de la TP qui va entraîner pour notre commune et la Carene une perte réelle du fait de la contribution qui sera prélevé sur nos ressources ; Nous dûmes rappelés que cet aspect de la reforme n'avait pas, malheureusement, rencontré beaucoup d'opposition à gauche dans les assemblées parlementaires ce qui devait clore le débat sur ce point.

A l’occasion de la délibération sur les noms de rue, je réclamais à nouveau une avenue au nom d’Étienne Garnier mort il y a , ce mois, 10 ans en critiquant les réponses ahurissantes qui avaient été opposées  à mes demandes précédentes; Je suggère même dans mon intervention qu'une portion de la RD 492 en face du nouvel hôpital porte son nom. Coup de théâtre : Le maire Joël Batteux accepte le principe d'une voirie portant le nom de notre ancien député.
Je compte donc le saisir par écrit dans les semaines qui viennent d'une proposition précise en ce sens.

Addendum du 17/12 21h 45
M. Batteux, s'était retiré quelques instants dans son bureau, pour une activité contribuant à aggraver très légèrement le bilan carbone de la soirée, en déléguant à notre première adjointe le soin de présider l'assemblée, lorsque vint le moment d'examiner les délibérations proposées par M. O. Richard.  J’expliquais l'opposition de notre groupe aux 2 premières par notre souhait de ne pas approuver le versement à L'ADDRN des sommes nécessaires à l'opération Saint-Nazaire 2030 ce qui prouvait notre grande confiance dans l'action et le personnalité de notre adjoint aux finances ; Cette déclaration déclencha une certaine hilarité dans les rangs des conseillers municipaux.

jeudi 15 décembre 2011

Un bon candidat dans la 8° circonscription

Mme Le Liboux qui a été sélectionné par notre commission d'investiture nationale, ce lundi, est une personnalité intéressante et solide qui a fait toute sa carrière à l'ANPE devenu maintenant pôle emploi. Elle a été la suppléante de notre candidat Philippe Cadiet écrasé sur le canton est en 2010. Bien que domiciliée à Saint Nazaire où elle revient régulièrement, elle travaille à Brest pôle emploi dont elle est directrice selon le Télégramme (cliquez pour voir la source).
Il lui sera donc difficile d'animer sa propre campagne dans une circonscription où elle a peu de relais.
Le choix de son suppléant ou de son directeur de campagne sera donc important et nécessitera une implantation locale réelle et non fantasmée comme vu récemment, si l'on souhaite réunir autour d'elle tout nos sympathisants. Mais est-ce bien le cas ? Certains ne sont pas loin de penser qu'une défaite cuisante de 2 parachutés libérerait le terrain pour les municipales; d'autres dont je suis pense que, tout au contraire, cela va rendre impossible toute action un peu astucieuse pour cette échéance !
On ne peut que regretter que notre mouvement ne soit pas capable de confier à des femmes de cette qualité une circonscription gagnante ni non plus de consulter ou tout simplement d'informer préalablement ses membres.

mercredi 14 décembre 2011

L'avenir, disputé, de notre Saint-Nazaire

Comme on le sait l'adjoint à l'urbanisme de notre ville, qui a l'ambition, légitime, de devenir Calife à la place du calife en 2014, a créé une association pour réfléchir à notre avenir appelé "Demain Saint-Nazaire" ;
Certains ont peut être déjà oublié que notre ancien député, Étienne Garnier, décédé le 6/12/2001, pensait lui aussi à l'avenir de notre cité et avait créé en 1999 "Saint-Nazaire Demain" ; Le président de cette association a eu la surprise de constater que son association, pourtant dissoute en 2007, était mieux connue du service municipal de la vie associative que celle de M. Samzun en recevant confirmation d'une réservation de salle faite par celle-ci ;
Voir  la Gauche rejoindre la droite dans le souci de l'avenir est réjouissant pour notre cité. Doit-on espérer que le conservatisme de gauche qui sévit ici ne soit bientôt qu'un souvenir ?

mardi 13 décembre 2011

Affaire al Dura


Réquisitoire de l'avocat général devant la cour de cassation : il "affirme que Karsenty a « exercé de bonne foi son droit de libre critique » en dénonçant l’enquête d’Enderlin comme « un faux reportage », une « mise en scène », une « mascarade », une « supercherie » et l’ « imposture » d’une « fausse mort », et ne peut être condamné pour diffamation."
Cliquez sur le lien pour lire l'intégralité de l'article de Jean-Patrick Grumberg
Rappelons que Charles Enderlin et France 2 ont déjà été condamné en appel  suite à leur plainte contre le démontage critique par M. Karsenty de ce reportage de M. Enderlin qui impliquait à tort l'armée israélienne dans un assassinat inexistant. Ce reportage avait déclenché une émotion considérable pour des faits inexistants.

samedi 10 décembre 2011

Enfin une bonne nouvelle : Echec à Durban ? !

István Markó — ... De nos jours, il y a des idées qui sont établies en dogmes. On y croit : ce n’est plus une question de science. C’est ainsi. Cela a été établi on ne sait par qui, on ne sait pas quand, mais c’est ainsi. Ces scientifiques, membres d’un grand organisme onusien, n’ont pas envie de voir mourir la poule aux œufs d’or. Voilà pourquoi ils bloquent le débat en nous traitant, moi comme des millions d’autres à travers le monde, de « sceptiques » ou même parfois de « négationnistes ».
Le pire, c’est que le monde politique et les médias y trouvent aussi leur compte. Les politiciens et les autres ont trouvé dans ces mensonges un moyen de faire admettre aux citoyens qu’il fallait vivre avec une énergie plus chère, avec une production d’énergie verte plus abondante, etc. La presse, elle, n’a jamais pris de position déontologique et de recul critique. Elle a répercuté les infos provenant du GIEC sans se poser de questions. On lit régulièrement que l’Arctique est en train de disparaître, alors que les études montrent le contraire. Idem pour les mouvements, naturels, de l’Antarctique.
Mais je ne blâme pas les journalistes, même les scientifiques. Ils risquent de se heurter à une censure parfois violente, à un dénigrement

lire la totalité de l’intervention de ce scientifique ici 

Addendum du lundi 12 à 18 h : Pour l'aider à lutter contre le réchauffement climatique, l’Europe, financièrement exsangue, vient de prêter 500 millions € à la Chine qui déborde de dollars et euros. Doivent rigoler dans l'empire du milieu!

addendum de 21 h 15 : la météo américaine annonce une baisse de température dans 48 états sur ces 15 dernières années voir le lien


vendredi 9 décembre 2011

La gauche au secours du promoteur du Ruban Bleu

Un article paru dans Ouest-France de ce jour révèle les manœuvres de  la majorité municipale de gauche  pour faire régler à notre population le cout des erreurs et des risques pris par le promoteur.
Nous l'annoncions dés le 24 octobre sur ce blog en montrant l'analogie avec le sauvetage des banques ou celui de la Grèce : la solidarité dans l'oligarchie au pouvoir pour ne pas supporter le poids de ses responsabilités !
Le promoteur du Ruban bleu doit faire face à son risque jusqu'à la faillite ; ce n'est pas au nazairien de payer les inconséquences de ceux qui ont monté ce projet ; de la chambre de commerce au promoteur Apsys en passant par l’exécutif municipal de notre cité chacun devrait  par la démission montrer qu'il assume sa responsabilité

jeudi 8 décembre 2011

Les gens d'ici

Les gens d'ici, qu'ils soient venus d'ailleurs ou nés ici, ceux qui habitent et travaillent dans la zone d'emploi de notre ville, Saint-Nazaire, regardent, ahuris et bientôt en colère, l'entreprise qui fût longtemps l'âme de notre petit coin de France  ne plus utiliser les services de certains des leurs alors qu'il n'y a pas si longtemps, patronat local, administration d'état et élus locaux vantaient les coréalisateurs, le regroupement des PME qui permettaient d'utiliser les grandes compétences de leurs salariés , les gens d'ici. 
N'étant pas plus bêtes que ceux qui leur donnent du travail, ils n'y voient pas l'effet d'une malignité perverse, mais les conséquences pratiques de textes européens qu'ils ont rejetés, dont la mise en œuvre permet aux concurrents européens des PME employant les gens d'ici de se voire attribuer les marchés qu’exécuteront des ouvriers venus d'ailleurs aux conditions de cet ailleurs qui a eu le bon sens de conserver son zloty  et où le salaire minimum en zlotys représente 347, 34  euros par mois ! On notera aussi que ces gens d'ailleurs ne paient pas d’impôts ni de cotisations ici et qu'ils y consomment peu.
On ne doit pas s'étonner alors qu'en l'absence de toute proposition des "élites" locales ou nationales pour modifier cette situation, convaincus d'être abandonnés par ceux qui sont censés les représenter, ils ne jouent plus selon les règles que ceux qui se croient leurs maîtres ont l'habitude de leur faire suivre !

Sur l'euro et les problèmes qu'il nous crée, écouter en cliquant ici

mercredi 7 décembre 2011

Marine le Pen en meeting à Saint-Nazaire

A peine ce projet de la candidate du Front National connu, l'extrême gauche et notre collègue N. Bruneau réclame par un courrier à tous les élus "qu'aucune salle municipale ou para-municipale ne soit louée à un parti qui n'engendre que le rejet , la haine"
Etant préalablement rappelé que je représente, au conseil municipal, le mouvement politique qui a le moins intérêt à la réussite du front national, je ne peux laisser passer les propositions liberticides de N. Bruneau ;

Si tous les partis qui expriment haine et rejet, devait, hors sanction des tribunaux, se voir interdire des salles, jamais le parti qu'elle a représenté ne pourrait s'exprimer; Les propos que l'on entend de diverses provenances au conseil municipal sur le président Sarkozy sont d'ailleurs de la même eau.

Communisme et fascisme ont toujours commencer par empêcher l'expression de points de vue différents ; il faut bien constater que ce n'est pas le parti de Mlle le Pen qui est dans ce cas!

Je m’interroge d'ailleurs sur cette étrange attitude de la gauche  qui met en vitrine l'action de cette candidate en la victimisant ; s'ils croient cacher à l'opinion que leur but réel est de lui donner de l'importance pour que son score nous affaiblisse et leur permette d'arriver au pouvoir suprême, ils se trompent mais nous montrent ce que sera une France entièrement dominée par la gauche : un pays où la liberté d'opinion sera de plus en plus restreinte.

Addendum 15h38 : Je ne peux que me féliciter de l'attitude républicaine qu'annonce Joël Batteux!
Addendum 22h21 : les nazairiens qui suivent le blog secret défense auront pu y lire que Mlle le Pen prévoit de construire un 2° porte-avions

mardi 6 décembre 2011

Le choix du bon candidat dans la 8° circonscription

Les pastèques viennent de se réunir pour désigner leurs candidats dans la 8° ; les militants et adhérents d'EELV et de leur filiale dite "coopérative" ont choisi de présenter le militant qui avait créé la surprise en arrivant second à la cantonale de Savenay. Ils ont ainsi tourné la page Denigot ; celui-ci, objet de mésentente avec les socialos locaux, compromettait probablement la carrière de ses camarades invités sur les listes socialos aux prochaines échéances municipales. Néanmoins la question de l'aéroport ne sera pas sans conséquences sur les comportements électoraux ; on se prend à espérer que cela puisse réduire les reports au second tour en  faveur de la députée socialiste sortante M-O Bouillé!

Chez nous à l'UMP, 2 candidats se sont faits connaître auprés de la commission nationale ad hoc : David Pelon, actuel délégué de circonscription de notre mouvement, courageux conseiller municipal d'opposition à Trignac ; Jérôme T. ,totalement inconnu de nos adhérents et de la population, sans aucun mandat local, mais il faut bien commencer un jour! Il n'est pas prévu de consultations des adhérents.
Le choix ente les deux sera proposé à nos instances nationales par notre sénateur, André Trillard, qui bénéficie de la confiance de nos instances nationales et du président pour régler le sort tant de la 8° que de la 7°; Sa connaissance du terrain  lui permettra-t-elle de faire un choix autour duquel nous pourrons tous nous retrouver?
Il faut l'espérer car un candidat qui n'accrocherait pas avec notre électorat ouvrirait la route tant à celui du FN qu'aux centristes ; en effet il semble que les négociations, que le dit Jérôme T. avait mené (au nom de l'UMP?) avec le nouveau centre pour être le cavalier de Mme Delphine Lebas, aient échoués après avoir été très prés d'aboutir ; la candidature de Morin à la présidentielle ne laisse plus la place qu'à une alliance des centristes, incluant Kevin Izorce et le Modem.
La désignation définitive interviendrait dans les premiers jours de janvier.

Je n'avais pas connaissance de l'article d'Ouest-France publié ce mardi lorsque j'ai rédigé et mis en ligne ce post :