« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

jeudi 29 novembre 2012

L'assassinat de la nation

une idée nationale qui a été enterrée vivante depuis vingt ans par une classe politique qui ne l’agite désormais plus que pour stimuler le cerveau reptilien du peuple lors des élections et qui l’assassine derrière le rideau, tout en soutenant un processus supranational et d’intégration fédérale qui est menée de façon ouvertement antidémocratique.

Georges-Henri Bricet des Vallons, docteur en science politique, chercheur associé à l’Institut Choiseul.
la suite ici :

lundi 26 novembre 2012

Une contribution au débat électoral à droite

Extraits d'un texte envoyé ce jour par Jean Christian DIAT, Élu municipal de Saint-Nazaire (Groupe Changement Radical)

Le FN est devenu, la mécanique qui permet au PS de gagner les élections, en fracturant la droite, pour lui retirer une partie décisive de son électorat. Face à cette habile tactique de politiciens, il faut que la droite utilise la même méthode de division du PS.

Revenons à Saint-Nazaire : pour la prochaine élection municipale de 2014, il convient d’or et déjà, de bien montrer que le PS est illégitime dans son positionnement politique. Que passé les déclarations de bonnes intentions qui ne manquent pas, (les phrases étant gratuites), l’équipe municipale «socialistes and co» compte appliquer les normes et les contrats nationaux et internationaux contraires à l’intérêt général de la Ville. Qui plus est, en esquivant tout réel débat de fond, sur les enjeux stratégiques de Saint-Nazaire...

 Au deuxième tour, le principe serait «union contre le candidat socialiste», tout en faisant comprendre aux électeurs du FN, qu’il n’y a pas d’autre alternative possible. Le mouvement politique qui se dessine, pour la droite, face à l’hégémonie électorale du PS, c’est de catalyser «tout électorat d’où qu’il vienne», contre le PS

dimanche 25 novembre 2012

Municipale 2014 - Premiére reunion thématique


Le premier thème de débat en vue de la préparation de la municipale de 2014 sera examiné le mercredi 28 novembre à partir de 20h30 salle 3 agora 1901 en bas de la rue A. de Mun à coté du nouveau théâtre.

La réunion est ouverte à tous ceux qui veulent chasser la gauche du pouvoir locale dans notre agglomération et notre circonscription ; seule condition à la participation, chacun met sa carte au placard, et un comportement nécessaire d'humilité et d'attention aux apports de tous doit être observé.

L'ordre du jour est la gouvernance municipale abordée à travers les points suivants :
1) conseils de quartier

Doit-on conserver le système des conseils de quartier tel qu'il est ? Ne doit-on pas plutôt à l'heure d'internet rechercher des modes de débat et de mise au point des décisions municipales réellement participatifs ?
 2)  referendum  développer son usage sur initiative populaire grâce à internet, lui donner une autorité réelle.
      3) Cumul des mandats
a.       La même personne doit–elle être maire de SN et président de la communauté ?
b.      Le maire ou le président peuvent-il avoir un autre mandat en dehors des directions de satellites  ? même non exécutif ,
4) Fonctionnement de la majorité
a.       Structure de l'exécutif : maire adjoint, adjoint au maire, délégué ?
b.      Autant de délégués et d'adjoints que d'élus de la majorité ?   

       5) intégration des oppositions
a.       débats préparatoires des décisions tant
·         du conseil (fonctionnement des commissions)
·         de l'exécutif (ex handball et stade ou cœur carré)
b.       Des délégués des oppositions rapporteur ou président de commission

La salle doit être libéré pour 23 h ; aussi interromprons-nous les échanges 1/4 avant pour permettre un départ tranquille en direction des rares établissements ouverts à cette heure pour ceux qui voudront continuer leurs débats.
J’assurerais la présidence non pour intervenir ou donner mon point de vue mais pour veiller au respect de tous, à la brièveté des prises de paroles et à l'examen de l'ordre du jour.
La salle ayant été réservée à l'origine par l'UMP, ne vous étonnez pas de voir figurer cette indication sur le tableau d'affichage mais ce n'est pas une réunion de l'UMP.
Le but de la réunion n'est pas d'aboutir de rédiger ou d'adopter un programme mais de  permettre à ceux qui seront chargés de le faire et aux candidats d'opter en connaissance de cause !

vendredi 23 novembre 2012

"Vouloir sa ville" ou s'en servir ?

Pour expliquer la réquisition du théâtre, un collaborateur du maire livre une explication amusante : "L’éditeur cherchait un lieu emblématique". Cabinet du maire selon OF de ce jour

Pourquoi diable n'a-t-il pas eu l'idée de le faire sous une alvéole de la Base Sous-Marine, dont il vante en permanence les qualités patrimoniales remarquables ?

Quant à l'invitation du maire par la structure du théâtre ou de Lu à Nantes invoquée par son chef de cabinet (cela devrait être l'éditeur), elle inspire les remarques suivantes :
1) il s'agit d'obligés qui ne peuvent se défiler
2) Dans cette affaire M. Batteux n'est pas "es fonctions" mais comme citoyen coauteur d'un ouvrage.
3) Nous attendons avec impatience de voire d'autres personnalités bénéficier gratuitement des mêmes facilités

Nous apprenons à l'instant, suite à un coup de fil à l'éditeur que les ouvrages distribués ont été achetés par la mairie!
La république bananière est bien installé à Saint-Nazaire !
Je vais parcourir cet ouvrage pour voir si les réflexions du "Génie des marais" ont un quelconque intérêt !

mercredi 21 novembre 2012

Promotion commerciale municipale


Le service Animation de la ville de Saint-Nazaire organise la promotion commerciale du livre « VOULOIR SA VILLE »  œuvre de M. Batteux et de son "nègre".  Une invitation a été envoyée par ce service à tous ce que la ville compte de notabilités petites et grandes pour une Rencontre-échanges le  24 novembre 2012 au théâtre. Renseignements pris par un appel au théâtre, cette mise à disposition n'est pas possible pour un particulier ; elle serait possible pour une entreprise dans le cadre d'un partenariat avec la ville, toute promotion commerciale interdite !

M. Batteux aurait-il fait don des droits d'auteurs de l'ouvrage à notre ville que les locaux et le personnel  de la collectivité soit ainsi mis à contribution ? Si ce n'est le cas, et encore faudrait-il ouvrir cette possibilité à tout auteur nazairien,  compte-il nous rembourser les frais exposés  pour cette promotion ?

89 ans de domination sans partage de la ville ne serait-il pas monté un peu à la tête de certains?
                                                                                                     
                                                                                            SAINT-NAZAIRE NOTRE AVENIR
                                                                                             PHILIPPE FRECHE

Addendum du maître du blog :
En qualité de conseiller municipal, j'en ai reçu hier un à notre bureau commun comme tous mes collègues. Des amis viennent d'en recevoir un exemplaire à leur domicile par Colissimo ( cout 8.49€) envoyé par la mairie de SN! Moi qui croyais que l'éditeur ( le cherche midi) assurait le service de presse, je tombe de haut! Maintenant une question se pose : qui finance la parution du "génie des marais" ?
J.L. Garnier

mardi 20 novembre 2012

Élection des dirigeants de l'UMP‏

La victoire de Copé est aussi celle des cadres provinciaux du mouvement et même dans l'ouest son avancée dans des fédérations considérées comme fillonistes comme notre 44;
Si le résultat de notre circonscription, la 8°, est le même, 50% pour chacun, que le national, je ne me l'attribue pas quoique je ne pense pas être sans influence, et je rigole d'avance de voir certaine et certain tel la mouche du coche
nous enchanter de leurs hauts faits!
Il est vrai qu’après le traitement indigne dont je fus la cible de la part du premier Filloniste du département, François Pinte,  personne ne pouvait s'attendre à ce que la 8° fut filloniste même si nous n'avons pas pas aussi bien réussi que la 3°!

Le débat est fini maintenant et les divergences doivent être remisées en vue de l'effort commun ; Pour ce qui me concerne, derrière notre nouveau président du mouvement, créer les conditions de la défaite socialiste à SN en 2014!

lundi 19 novembre 2012

Démagogie samzunesque - Préparation de 2014

Dans le n°33 du journal de la Carene, en page 9, un titre, attribué à M. Samzun :
"Disposer d'un toit : un droit pour tous" 
Chacun  peut exercer le droit d'acquérir ou de louer son logement à l'aide des ressources de toute nature que les aléas de la vie lui ont permises mais nul n'a le droit d'imposer à la collectivité de le lui fournir aux frais de tous ; c'est pourtant bien le sens de la politique socialiste du logement tel que mis en place dans notre pays et aggravée par nos socialistes locaux!
Plus de 60% de la population française aurait le droit à un logement fourni par la collectivité à tarif aidé ; les socialos envisagent pour le satisfaire de passer par la loi de 20% à 25% le nombre de logements dit aidés ce qui est pour le moins contradictoire avec cette exigence d'un droit pour tous.
Le financement de ce droit à de tels niveaux (25 ou 70%) est impossible Cette politique est contre productive et totalement inefficace comme le montrent d'ailleurs les difficultés de se loger dans notre ville,  bientôt dans notre agglomération et déjà dans tout le pays.
Nous devons nous écarter de cette démagogie intenable par notre action réglementaire et physique lorsque nous occupons le pouvoir tant au niveau national que local .
Il nous faudra, dirigeants de la Carene et de la mairie de SN en 2014, quitter ces slogans inefficaces pour créer les conditions qui permettent aux promoteurs et à l'industrie du bâtiment de construire ce que nos concitoyens peuvent et souhaitent financer par eux mêmes que cela soit pour s'y loger ou y loger des tiers!
Voila une des thématiques que nous devrons aborder dans les prochains mois pour préparer des listes d’intérêt local sur toute la Carene; Mais ce n'est pas par ce thème que nous commencerons mais par celui de la gouvernance municipale et communautaire déjà présenté sur mon blog ici.

Les premiers échanges sur ce thème sont prévus le mercredi 28 novembre à 20 h 30 à Agora 1901, rue Albert de Mun à cote du nouveau théâtre. Sont cordialement invités tous les sympathisants , adhérents et militants de la droite et du centre de notre agglomération, mais bien au delà tous ceux qui souhaitent participer à la définition de l'action de la première municipalité non socialiste dans notre ville depuis 89 ans ; une seule condition, chacun met sa carte au placard, et un comportement nécessaire d'humilité et d'attention aux apports de tous doit être observé.
Pour être efficace les échanges doivent être organisés et leur déroulement prévu : pour cette première réunion ce sont les personnes à l'origine de cette convocation qui s'en sont chargés et qui l'assureront!

dimanche 18 novembre 2012

Résultats de la 8eme circonscription (Saint-Nazaire.-Savenay):


120 / 210 = 57% de participation pour la désignation des dirigeants. 15 procurations.
60 voix pour Copé 60 pour Fillon !
Aucune motion dominante : 106/210 = 50.5% de participation. La Droite Sociale en tête d'une voix sur la Droite Forte.
Une bonne quinzaine d'adhérents qui s’étaient déplacés n'ont pu voté ; faute d'avoir renouvelé en 2011, ils étaient considérés comme nouveaux et ayant repris leur cartes après juin ne pouvaient voter !
Je suis très déçu du faible taux de participation qui laisse mal augurer de l'avenir de notre mouvement dans cette circonscription!
RÉSULTAT DÉPARTEMENTAL POUR ÉLECTION DE ÉQUIPE DIRIGEANTE 
Nombre d’inscrits  : 5140 Votants  : 3074 soit 59.8% de participation Blancs ou nuls  : 25 Exprimés  : 3049
Ont obtenu : Jean Francois COPE  : 1267 voix soit 41,55 % François FILLON  : 1782 voix soit 58,45 %

RÉSULTAT DÉPARTEMENTAL POUR ÉLECTION DES MOUVEMENTS


Nombre d’inscrits  : 5140 Votants  : 2943 Blancs ou nul  : 143 Exprimés  : 2800
Ont obtenu :
France Moderne et Humaniste 510 voix soit 18,21 %
Boite à idées, la motion anti-divisions 260 voix soit 9,29 %
La droite populaire 199 voix soit 7,11 %
La droite forte, génération France Forte 2017 674 voix soit 24,07 %
La droite sociale 785 voix soit 28,04 %
Le Gaullisme, voie d’avenir pour la France 264 voix soit 9,43 %
Ne vote pour aucune motion 108 voix soit 21,18 %



samedi 17 novembre 2012

SN agglo prospective 2030

La présentation d'hier soir soir à Cineville sur la prospective* 2030 était plus que lamentable, terrifiante de bêtise satisfaite ! J'ai failli intervenir pour rappeler cette heureuse trouvaille d'Audiard "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Mais je me suis dit qu'une telle sortie publique de ma part empêcherait, par solidarité de parti, les plus réfléchis à gauche de remettre en cause ce gloubiglouba!
Entendons-nous bien : Une réflexion prospective est indispensable, l'échelle des 18 ans est l'échelle des réalisations un peu importantes, des changements à apporter à notre ville et agglo !
Rien sur l'urbanisme commerciale tant du centre que de la périphérie, rien sur l'industrie sauf la fabrication de voitures à pédales et le montage de moulins à vent, rien sur un nouveau centre ville, ...
Comment donner un cœur, donner du cœur à notre agglomération, comment garder nos jeunes, comment garder le haut de la classe moyenne ? ce n'étaient pas dans les rêves proposées ; par contre les bêtises escrologistes habituelles sur le réseau court d’alimentation, les énergies autoproduites, les déplacements en chaland, etc. en veux-tu en voilà!
Notre ville et son centre sont en désespérance  et on déplace 200 personnes , on dépense des milliers d'euros en charlatanerie sans la moindre piste sérieuse ; 
Du pain et des jeux disaient, parait-il, les empereurs romains pour définir leur politique envers le peuple; on n'en est plus très loin !

*La prospective est la démarche qui vise à se préparer aujourd'hui à demain ; Elle ne consiste pas à prévoir l'avenir  mais à élaborer des scénarios possibles sur la base de l'analyse des données disponibles (états des lieux, tendances lourdes) et de la compréhension et prise en compte des processus sociopsychologiques