« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

samedi 28 septembre 2013

Sortie du conseil 27 09 13 (suite)

En début de conseil au prétexte de la délibération N°11 qui crée un temps de garderie entre 12 h et 12 h 30  et donc instituait un tarif pour ce faire, nous eûmes droit à un exercice d’autosatisfaction du directeur du service, M. Bureau, sur la mise en place des nouveaux horaires de l'école primaire, suivi d'un éloge de la même mesure par M. Grange adjoint en charge, puis d'un panégyrique des actions gouvernementales, locales et spécialement de l'OMJ dont il est président par l'inénarrable président du groupe socialiste M. Cotta senior.
Ce dernier nous parla même de révolution culturelle pour la réforme des rythmes scolaires! L'imbécile : ignore-t-il à ce point quelle période de misére et de recul celle-ci fût pour la population chinoise ? entre autres exemples : on aurait aussi pu parler du Kulturkampf!

J'intervins en dernier pour dire 4 choses :
1) que les expressions des divers orateurs avaient transformés la délibération en manifeste en faveur de la politique gouvernementale et que nous nous abstiendrons y étant totalement opposé
2) que nos adversaires se payaient de mots et nous développaient des discours sans rapport avec la réalité; car dans la vraie vie, il s'agissait tout simplement de l'institution de temps supplémentaires de présence dans les bâtiments scolaires ; en quelque sorte les enfants étaient à l'école sans y être!
3) qu'à Saint-Nazaire, malgré quelques problèmes, l’administration municipale avait réussi presque partout à encadrer les enfants confiés ce qui était loin d'être le cas ailleurs
4) qu'alors que nos socialistes se révoltaient sous les gouvernements de droite dés lors qu'un transfert de compétence ou la création d'activités par l'état n'était pas couvert intégralement par des ressources nouvelles, ils acceptaient sans mots dire de prendre à la charge du contribuable locale une dépense nouvelle qui représenterait en année pleine prés de 1,5% des dépenses réelles de fonctionnement et donc une augmentation d'impôt local
Sur ce dernier point, Batteux devait d'ailleurs se déclarer d'accord avec moi!

vendredi 27 septembre 2013

Sortie du conseil

Mes interventions sur les délibérations présentées par Provost :


"Provost - L'art d'aujourd'hui – délibérations 27 à 31
L'art d'aujourd'hui n'est pas à SN ; on peut le trouver à Bilbao, grâce à Guggenheim, à Venise grâce à Pineau et en bien d'autres lieu mais pas à SN ; car pour que l'art existe à SN, il faudrait que vous cessiez de vous en occuper : l'accueillir quand il le demande oui, mais vouloir le définir, le programmer sous prétexte de despotisme éclairé, comme vous me l'avez expliqué une fois, M. le maire, c'est en nier la nature profonde, mais c'est reconnaître votre vrai nature et celle du socialisme : une dictature inefficace qui gâche tout ce qu'elle touche; le grand café en est l'illustration permanente!
De la même manière, nous rejetons le rôle de quasi éditeur, de producteur que vous voulez  jouer pour des livres et CD ; soit ces productions intéressent et elles trouveront des débouchés sans piquer le pognon des nazairiens, soit personne n'en veut et les acheter ne sert que les protégés de vos conseillers ; 

Provost Télé Nantes - Nantes 7 : délibération 33
Depuis le retrait d'ouest France en 2009 sur un constat de faillite économique, cette chaine locale résultat de la fusion des 2 précédentes, n'est qu'une chaîne publique financée par les contribuables du 44 ; elle ne subsiste que par la volonté des politiciens de gauche.
Considérer, aujourd'hui, une chaîne de télé comme chargé d'une mission de service public, comme un service public, est une pure manipulation du sens des mots pour dissimuler l'arbitraire et  la volonté de contrôler l'information! La télévision n'est pas plus un service public que la PQR  : L'information des français tant au niveau national que local est assuré par de très nombreux médias grâce à l'initiative d'entrepreneurs de toutes tailles qui vivent pour l'essentiel de la publicité;  Pourquoi privilégier celui-ci, qui n'a pas su trouver public et financement, plutôt qu'un autre ; Surtout que les retombées en matière d'information locale sont quasi inexistantes dans le cas : Pour s'informer sur ce qui se passe chez nous mieux vaut consulter OF ou PO , l'écho ou Web-info qui rendront plus ou moins compte, chacun à leur manière, de ce conseil ou de celui de la carène.  Une petite aide au démarrage, non renouvelable, aurait certainement été appréciée aussi des créateurs des versions numériques voire des "pure Player " comme SN infos! Je suis même sur que ces derniers  auraient fait beaucoup avec   50 000 euros!
Mais ce n'est pas au contribuable nazairien de financer le développement d'un média quelconque en dehors du bulletin municipal. Ce n'est pas au contribuable de financer les  médias et pas plus ceux des socialos que les autres s'ils existent!
Car en effet, et j'ai gardé le plus rigolo pour la fin, cette subvention de 50 000€ par an est motivée par le souci de contribuer au pluralisme de l'information;  Je suis bien d'accord, quand on voit comment vos  conceptions ou celles encore plus à gauche sont répétées obsessionnellement par la plupart des grands médias, il faut assurer une information qui échappe au rouleau compresseur de la bien pensance ; supprimer un média PS relève de la salubrité public ; mais parler de média PS c'est un pléonasme!  Votre délibération, tout au contraire, referme encore plus le couvercle sur la liberté d'information ; nous le soulèverons à partir d'avril 2014 si nos concitoyens nous le permettent!

Je vous propose une mesure forte capable de faire connaître notre ville comme une capitale de la liberté ; accorder à Snowden la médaille de la ville cela sera autrement plus porteur que la citoyenneté d'honneur accorder par Nantes aux Pussyriots, cela aura de la gueule et vous permettra un dernier voyage dans vos fonctions car,  le gouvernement français étant prêts à livrer ce monsieur à celui des USA, il vous faudra aller à Moscou pour le lui remettre.
Cela n'a guére plus à Batteux et je crains que ce pauvre Snowden attende longtemps sa médaille.

Rugby et Snvba délibération 32 –
Bonne décision mais polémique regrettable

Aider à franchir une étape c'est la bonne politique dont on souhaiterait qu'elle devienne un fondement d'une politique sportive pas toujours lisible ; le rugby pas fondé à se plaindre il a depuis 30 ans beaucoup reçu ! Par contre on peut comprendre qu'un homme qui a beaucoup donné et espérait recevoir exprime sa déception; on peut lui répondre sans se fâcher sans bouder ; qu'est-ce que c'est que cette manière de punir ceux qui ont un autre point de vue un autre avis que le vôtre ?

mercredi 25 septembre 2013

L'intégration des musulmans dans nos sociétés est-elle impossible ?

C'est ce que pense un psychologue danois spécialisé dans l'encadrement des jeunes en prison
Son interview ici

Extraits : "A titre d’exemple: dans la culture occidentale et dans d’autres cultures non musulmanes, comme en Asie, l’agressivité ou une brusque explosion de colère sont vues comme comportements que l’on regrette par la suite et dont on aura honte. C’est complètement l’inverse dans la culture musulmane. Si quelqu’un bafoue votre honneur - ce que j’appelle en tant que psychologue la confiance en soi – il est attendu de vous que vous démontriez votre agressivité, et souvent également, que vous vous vengiez tant verbalement que physiquement. Ainsi, l’agressivité vous donne un statut inférieur dans nos cultures, mais un statut plus élevé dans la culture musulmane."
"Mon expérience est que la très faible priorité accordée à la scolarité de leurs propres enfants, à leur propre éducation et le manque de motivation pour planifier une carrière professionnelle sont autant de facteurs déterminant de la pauvreté. Ces facteurs sont expérimentés par de nombreux musulmans aussi bien dans nos sociétés que dans les pays musulmans. De plus, un quart de tous les jeunes hommes musulmans au Danemark ont un casier judiciaire non vierge. De très faibles capacités en lecture, une forte aversion contre l’autorité et un dossier criminel déjà rempli, rendent très difficile l’obtention d’ un emploi bien rémunéré. C’est le comportement asocial qui rend pauvre et non pas l’inverse."

mardi 24 septembre 2013

Conseil municipal du 27 09 13

Ordre du jour et délibérations :

si le lien ci dessus ne marche pas,  télécharger ou utiliser celui-ci

https://docs.google.com/file/d/0B7c9FURfBM1taGMwNGxtLWMtTlU/edit?usp=sharing

samedi 21 septembre 2013

Port et industries - Conférence

Nous continuons dans le cadre de la préparation des élections municipales notre examen de thèmes en rapport avec le destin de notre ville ou le fonctionnement des institutions ;

Notre ami Philippe Cadiet, directeur du terminal fruitier, et membre de l’association des industriels utilisateurs des bassins de Saint-Nazaire, nous présentera l'état de la question  pour le port et nos industries, le mercredi 2 octobre à 20h Salle 4 Agora 1901 rue Albert de Mun!
Réunion ouverte à tous ceux qui souhaitent la fin de 89 ans de domination socialiste à Saint-Nazaire

vendredi 20 septembre 2013

Zemmour Analyse les rapports Homme / Femme

http://youtu.be/kFmLSilHCcU   Sélectionner et ouvrir dans un nouvel onglet

Une enquête montre la force de l’attachement à l’islam littéral

"Les fractures entre civilisations occidentale et musulmane se sont élargies au cours des siècles. En Occident, au travers de tourmentes parfois sanglantes, une séparation progressive des pouvoirs religieux, politique et judiciaire s’est produite. En même temps, des valeurs qui ne basent pas leur légitimité sur la religion chrétienne se sont imposées: égalité entre hommes et femmes, liberté de conscience, athéisme, acceptation des cultures, égalité religieuse, liberté des mœurs… L’ensemble des droits garantis par la charte universelle des droits humains.

Les réponses exprimées dans une enquête de l’institut américain Pew, «The world’s muslims: religion, politics and society», montrent au contraire à quel point la Loi divine dans ses aspects les plus rigoureux imprègne encore les esprits musulmans. Et les échos venus des imams et autres cheiks de ces pays n'annoncent pas un proche détachement des  prescriptions les plus discutables de cette religion."
la suite ici

jeudi 19 septembre 2013

L'insoutenable légereté des politiciens

Extraits :
"Le refus du vote des étrangers, la maîtrise de l’immigration, la fin des avantages sociaux accordés aux étrangers sans contre-partie sont des questions sur lesquelles tous les électeurs de droite partagent la même sensibilité. 
Encore faut-il avoir le courage de le dire et ne pas s’exposer au piège socialiste de la diabolisation en acceptant la bouillie idéologique et anesthésiante de l’adversaire, ce mélange de mauvaise conscience, d’égalitarisme et de mondialisme suicidaires que de prétendus politiciens de droite ingurgitent stupidement."

L’article complet à lire ici

samedi 14 septembre 2013

Discours de Fillon à Nice

Ici sur le Blog du Chêne

Extraits : " Je n’ai pas changé et ne changerai jamais d’avis : le programme du Front National est économiquement absurde et politiquement dangereux. Aucune alliance n’est possible avec cette formation politique, mais je le dis, tous les dialogues sont nécessaires avec ses électeurs.
Mes adversaires, ce sont les partis, pas les Français !
Les partis ? C’est le PS qui nous combat, et c’est l’extrême droite qui rêve de nous abattre. C’est la démocratie, et je ne crains pas d’affronter ceux qui espèrent nous mettre à genoux!
Des adversaires, oui,  mais je n’ai aucun ennemi parmi les Français. Aucun !
D’où qu’ils viennent, quelles que soient leurs sensibilités ou leurs votes, ils doivent être écoutés, respectés, rassemblés autour d’un projet pour redresser le pays"

Présentation de Ludovic Le Merrer.


Mercredi 18 septembre, à 20h, 
Agora salle 4, Albert-de-Mun, Saint-Nazaire.

Début juillet, l’UMP national a officiellement investi M. Le Merrer pour conduire une liste d’ouverture aux prochaines municipales à Saint Nazaire ; celui-ci exposera sa démarche.

Réunion réservée aux sympathisants et adhérents.

vendredi 13 septembre 2013

Bulletin municipal d'octobre

Comme d'habitude je porte à la connaissance de ceux que cela intéresse le contenu de notre expression dans le prochain bulletin d'information.
Le thème a été proposé par notre ami J.C. Diat dont j'ai du reprendre la rédaction pour la faire rentrer dans le cadre fixé (1605 signes espaces compris) vous trouverez en dessous sa contribution telle qu'il me l'a transmise
"

Changement Radical

Filles et garçons, une illusion sociale ?!

L'éducation à l’égalité des genres imposé à l'école est un projet politique selon lequel les différences entre les 2 sexes n'ont aucun support réel, naturel et ne sont que des inventions de la société. Ce serait un progrès censé éradiquer les discriminations entre sexes et envers les homosexuels!
"L'ABCD de l'égalité", programme mis en place sous l'égide des ministères du droit des femmes et de l'éducation nationale qui sera étendu à la rentrée 2014 à l'ensemble des écoles primaires, vise à endoctriner dès leur plus jeune âge les enfants. Lutter contre les stéréotypes sexistes est le prétexte d'un lavage de cerveau des enfants qui suit la fin du droit de l'enfant à un père et une mère.
Nous sommes en face du plus vaste projet d'endoctrinement totalitaire jamais conçu, parce que prémédité et rationnel.
Par acharnement idéologique face aux lois naturelles, un processus de perversion politique s'annonce dans le prolongement malfaisant et morbide de ce qu'ont été le nazisme et le stalinisme. Les socialistes présents dans l'Allemagne nationale socialiste, dans le stalinisme, sont à nouveau les plus virulents à voter toutes ces lois qui visent à la destruction de l'homme par l'homme. Les français ont cru élire en 2012 de tranquilles sociaux-démocrates; ils ont mis au pouvoir des révolutionnaires sectaires qui veulent effacer notre nation, notre peuple et nos libertés! Mettre fin en 2014 à 89 ans d’emprise socialiste sur notre ville sera nécessaire mais pas suffisant pour faire cesser leur œuvres destructrices !

J.L. Garnier" 

 Texte initial :

"Le projet du genre qui vise à être enseigné de façon obligatoire à l école est un projet politique nocif d endoctrinement des jeunesses. Censé éradiquer les discriminations entre sexes et envers les homosexuels, en soi, se serait un progrès ! Sauf que le principe, qui en plus est totalement expérimental, consisté à opérer sur les enfants un lavage de cerveau, afin de briser leur carapace caractérielle de défense, de déprogrammer tous les déterministes du passé, mais, pour aliéner ces mêmes enfants à un ordre idéologique nouveau, les obligeant à accepter le néolibéralisme et la mondialisation menée par les puissances de l argent comme le meilleur des mondes. Ce dont a besoin le système néolibéral, c est simplement des travailleurs exploitables et des consommateurs gais, tranquilles et malléables à souhait. Pour cela l idéologie de genre vise à endoctriner des leur plus jeune âge les enfants, afin qu ils se replient sur une identité de consommateur cool, aliéné au monde qui satisfait ses besoins primaires. Pour le système, le bénéfice est double, car cela fait tourner à plein les usines de production et cela évite toute révolte de fond. On perçoit la nature idéologique et  politique de cette doctrine du genre, complétée par celles du spécisme et de l'antispecisme, corps de doctrines plus radicales encore que le communisme ou le nazisme. Tout montre donc que le néolibéralisme qui prône la marchandisation de l être humain est affecté d une déviance irréversible. E n ce sens, le néolibéralisme qui brasse beaucoup d argent porte une idéologie mortifère d élimination et d asservissement. On est bien dans un processus de perversion politique qui s annonce dans le prolongement malfaisant et morbide de ce qu ont été le nazisme et le stalinisme, mais en pire. Car institue par la nature même du matérialisme marchand le plus débridé, nous sommes en face du plus vaste projet d endoctrinement totalitaire jamais conçu, parce que prémédité, scientifique et rationnel. Les socialistes étaient présents dans l Allemagne nazie nationale socialiste. Ils étaient présents dans le stalinisme et le goulag. Ils sont à nouveau les plus virulents à voter toutes ces lois qui visent, par la propagation de la guerre et du chaos, à la destruction de l'homme par l'homme.
J.C. Diat "

Article de presse ici sur ce même théme

dimanche 8 septembre 2013

De la propagande de guerre

"Le journaliste belge Michel Collon rappelle quelques grands principes de la propagande de guerre que subissent actuellement les populations occidentales, dont la française : 1) cacher les intérêts, 2) cacher l’histoire,  3) diaboliser l’adversaire, 4) donner à l’intervention un habillage humanitaire et diplomatique, 5) monopoliser le débat sur les grands médias et empêcher les adversaires de s’exprimer.
« Si on veut une humanité solidaire et sans guerre, il faut voir qui provoque les guerres », attaque-t-il.
Ici

De la frontière

Extraits : « ... éliminant les frontières, on tue la notion même de quête, de dépassement. Tout cela en sacrifiant les liens étroits tissés grâce à une histoire, une culture, des valeurs communes intégrant de manière prudente et progressive les semences venues d’ailleurs. Cette histoire nous a permis de nous émanciper de la loi du plus fort, de dompter le pouvoir en le fractionnant, de créer un système collectif où le respect de la dignité du plus faible donne la mesure du niveau de civilisation atteint. Les frontières de l’État de droit ne protègent pas tant le collectif que le faible du plus fort. Car ce qui nous interdit de prendre le contrôle de l’autre, c’est une frontière. Ce qui empêche le grand de manger le petit, c’est la limite. Ce qui garantit l’intimité, c’est une barrière. »

De la frontière, Oskar Freysinger, 80 pages, Xenia voir la présentation ici

samedi 7 septembre 2013

Que veut dire porter le hidjab ?

si ce n’est un message disant : « regardez-moi, je ne suis pas comme vous. Je ne suis pas de chez vous. Je ne mange même pas la même chose que vous. Je ne vous ressemble pas et je ne partage rien avec vous. Ne m’approchez pas, ne me souriez pas, ne me parlez pas. Restez entre vous et nous resterons entre nous ».
sur poste de veille un article intéressant qui met en lumière un point de vue musulman?(sic!)

Autre extrait : " cette grande machine occidentale qui entend enfoncer le monde musulman dans l’obscurantisme le plus total. L’idéologie islamiste a déjà enfoncé les peuples musulmans dans la boue jusqu’à la ceinture. Les gouvernants occidentaux sont décidés à aider cette idéologie à les enfoncer dans la merde jusqu’au cou. Ils ne le cachent même plus. Ils protègent le cachot islam comme la prunelle de leurs yeux."

jeudi 5 septembre 2013

France : la dictature pépère

A lire absolument ici

Extraits
"A y regarder de plus près, ce qui se met en place c’est une dictature pépère à base de monopole idéologique, de confusion des pouvoirs, de médias univoques, de société de surveillance, de prise de contrôle de l’enfance, de viol des consciences et de persécutions des dissidents. ..."


mercredi 4 septembre 2013

L'absolutisme de soi-disants républicains

" "L’école doit opérer ce miracle de l’engendrement par lequel l’enfant, dépouillé de toutes ses attaches pré-républicaines, va s’élever jusqu’à devenir le citoyen, sujet autonome. C’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Eglise, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi"."

Vincent Peillon in son dernier livre (La Révolution française n’est pas terminée, Seuil),
voir ici la réaction de Rioufol

lundi 2 septembre 2013

Une réaction de fonds devant l' action de notre président

A lire ici sur le blog de M. Tandonnet

Extraits :

"Il nous faudrait redécouvrir, en ces temps de médiocrité, le sens collectif du pouvoir, de l’échange, de la discussion, du débat, du travail d’équipe, à l’intérieur des instances gouvernementales, composées de gens solides, dans les assemblées et les commissions parlementaires, au niveau de la Nation, par le recours fréquent au référendum, bref se rappeler que l’exercice solitaire du pouvoir, en dehors de quelques personnages d’exception, conduit à la catastrophe et réinventer le partage de la décision et de la responsabilité."

N'est-ce pas là de nos municipalités à l'état en passant par nos partis politiques etc. le cœur du probléme français ?

voir aussi du même