« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

jeudi 31 octobre 2013

Jean Lassale demain à Saint-Nazaire

Plus de précisions sur le vagabondage sympathique du député Modem à travers nos provinces lointaines  il arrivera, demain,  de Giron par le ferry!

Une réunion publique aura lieu à 19h00, demain 1 novembre, au Korali place de la Gare et sera suivie d'un dîner avec le député

mardi 29 octobre 2013

Cérémonie en souvenir du Gal de Gaulle

Il y aura, ce 9 novembre, 43 ans que le Gal de Gaulle s'est éteint ; Cérémonie, organisée par l'association ad-hoc, prévue sur le parking de la sous préfecture face à la mer à 11h.

dimanche 27 octobre 2013

Le despotisme faussement éclairé des juges qui prétendent se substituer aux élus

Entendons aussi par là, les cours constitutionnelles dés lors qu'elles ne sont pas composés de politiciens retirés!
Cette phrase, ce jugement valable universellement est extrait d'un intéressant article de " Poste de veille " sur l'agitation autour de la charte des valeurs de nos cousins québecois:

"la conviction fondamentale que le politique est indispensable et que nous ne saurions tolérer le despotisme faussement éclairé des juges qui prétendent se substituer aux élus. Car les cent raisons distinctes qui amènent les gens à soutenir la Charte des valeurs ont cela en commun qu’elles reconnaissent le rôle fondamental du politique dans une société démocratique."
Devrait être inscrit au fronton de l'école de la magistrature.

lundi 21 octobre 2013

Désirer la faillite de la France ?!

La France et la civilisation française ne sont-ils pas un bien supérieur au chaos ? Ce serait faire preuve d’un manque cruel de prudence que d’approuver le déclin de la France. Beaucoup de libéraux ont du mal à aimer leur Nation, voire à lui reconnaître une réalité. Trop aisément on vient la confondre avec l’État qui la tue.

voir la totalité de la contribution

jeudi 17 octobre 2013

Contribution au BM de Novembre

Vient d'être envoyé au service municipal de la propagande:


"Ça va péter", une illusion politique !?

Au gré des rencontres, s'impose l'affirmation d'une situation qui devient insupportable pour notre peuple. Révolution, et laquelle, ou effondrement ? 
Les avis divergent sauf sur un point : les politiques des dirigeants, de l'état aux entreprises, sont insensées!
De ces constats naît le programme du candidat PS : Protéger les Nazairiens des conséquences de la politique qu'il soutient au niveau national.
La loi Duflot va tuer la construction de logement. La loi pénale de Taubira développera l'impunité des prédateurs : L'état renonce à assurer la sécurité quotidienne. De l'industrie à l'émigration, la politique européenne qui avait fait naître tant d'espoirs est une démolition incessante de ce qui nous a fait, sans plus aucune perspective positive. Au nom du rôle supposé du Co² dans une mutation présumée du climat, on institue un péage ravageur pour l'économie et l'agriculture bretonne ; Charbon et pétrole sont brulés en quantité grandissante pour assurer la sécurité d'une électricité verte incapable d'assurer ses promesses malgré l'augmentation fabuleuse de nos factures! Des impôts croissants !

Contestez ces orientations, vos propos seront tronqués, déformés, ridiculisés, omis tel mes déclarations au conseil municipal. Interdire aux gens d’émettre un avis, en passant dès que possible par le tribunal, devient la règle que seul internet permet encore de contourner.

Mettre fin en 2014 à 89 ans d’emprise socialiste sur notre ville sera nécessaire, mais pas suffisant pour donner confiance dans l'avenir aux français !

J.L. Garnier

samedi 12 octobre 2013

Mme Dardillac a choisi son camp

Ce matin "farces et balises" O-F revient  sur ma contribution au dernier bulletin municipal : ils ont compris le sujet, la théorie du genre, et se font l'écho d'une réaction de Mme Dardillac dont je me félicite car elle clarifie la situation :
Mme Dardillac a choisi son camp, celui du ralliement aux thèses des socialistes et autres gauchistes sur les problèmes de la famille ; Utilisant indument une étiquette UDI, alors qu'elle n'a pas la moindre responsabilité dans ce mouvement, elle vient défendre l'honneur du PS : celui-ci n'a pas besoin de nouveaux supplétifs, mais nul doute qu'il essayera de jouer de ce ralliement ;
Les choses sont claires maintenant : Mme Dardillac ne défend pas les valeurs de la droite et du centre! La liste qu'elle tenterait de monter ne serait qu'une liste de gauche de plus : personne ne s'y trompera!


Contact : jlg@jeanLouisgarnier.fr
Prochains conseils de SN : 14/11, 20/12/13 puis dernier conseil du mandat en janvier 14 pour voter le budget

La Chute par Maxime Tandonnet

La belle idée européenne continue d’être dévoyée, déformée, trahie. De nouvelles décisions de Bruxelles qui ouvrent largement le droit d’asile (suppression de la "procédure prioritaire" droit au travail des demandeurs d’asile) et donc indirectement l’immigration, doivent être appliquées en France dans les mois à venir, sous peine de lourdes sanctions financières. Cette ouverture accrue, ce démantèlement des moyens de maîtrise des flux migratoires, dans un contexte où toutes les structures d’accueil et les capacités d’intégration se trouvent débordées, avec 3 à 5 millions de chômeurs, sont évidemment destructeurs. Comment en est-on arrivé là ? Le transfert de la  compétence à Bruxelles en matière de politique d’asile, de libre circulation et d’immigration (la communautarisation), remonte au traité d’Amsterdam de 1996-1997. A cette époque, je travaillais au ministère de l’Intérieur comme chargé de mission pour les affaires européennes et à ce titre, assistais aux réunions préparatoires du traité d’Amsterdam qui se tenaient au ministère des affaires étrangères. J’y défendais avec ardeur  la position de mon ministère, qui était aussi la mienne : transférer sans garanties un sujet aussi sensible à Bruxelles, c’est-à-dire pour l’essentiel, à la Commission européenne sous l’influence des associations sans-frontièristes, mène à une grave impasse. Une ambassadrice d’une soixantaine d’années, a-politique, discrète, simple, une vraie grande dame, ne cessait elle aussi de mettre en garde le Quai d’Orsay. Elle a été évincée de son poste. De mon côté, je me retrouvais seul face à une horde d’eurocrates français qui s’impatientaient de mes réticences. Un jour l’un d’eux est entré dans une colère noire, une rage folle : « L’Intérieur bloque tout ! L’Intérieur veut saborder la construction européenne ! L’Intérieur nous met les bâtons dans les roues! Puisque c’est ainsi, je soumets le projet (de traité d’Amsterdam) à l’arbitrage de Matignon ! » Nous étions en 1996. Le Premier ministre Alain Juppé a tranché, sans l’ombre d’une hésitation : tout devait basculer à Bruxelles. Dès lors, un engrenage était enclenché, car Bruxelles fonctionne comme un rouleau compresseur. Ses bureaucrates mettent sur la table des règlements et directives qui affaiblissent et paralysent toujours plus les gouvernements nationaux. Les ministres et les fonctionnaires français qui suivent ces dossiers au Conseil des ministres européen (représentant les États) sont psychologiquement et idéologiquement incapables de dire « non », avec leur phobie de « l’isolement » et d’étape en étape, nous nous retrouvons les pieds et les poings liés. Les hommes ou femmes politiques qui veulent aujourd’hui « sortir de Schengen (la libre circulation)» Mme Dati et M. Wauquiez, après Sarkozy, se montrent plus lucides et audacieux que la moyenne mais leurs déclarations relèvent du vœu pieux: depuis le traité d’Amsterdam et ses suites, la libre circulation, (Schengen), est totalement imbriquée dans le droit européen. Seule la Commission européenne, dans la logique du système, a « le droit d’initiative » c’est-à-dire la faculté d’engager une réforme. Et pour elle, l’idée d’une « sortie de Schengen » relève de l’hérésie. Elle s’y opposerait jusqu’à sa dernière goutte de sang. Le monstre bruxellois, à mes yeux profondément anti-européen, ce Frankenstein conçu par des gouvernements nationaux dans un climat d’aveuglement, est en train de provoquer partout en Europe une montée vertigineuse de l’extrémisme, du fanatisme, l’explosion des communautés nationales, une poussée de l’euroscepticisme alors que l’Europe, l’Europe des peuples et des nations, notre Europe que nous aimons, a tant besoin d’unité et de solidarité face aux défis planétaires. En France, seule l’arrivée au pouvoir d’une nouvelle génération politique éclairée, d’une personnalité de caractère, entourée d’une équipe lucide et visionnaire, soutenue par une large majorité de Français, capable d’affronter les tabous et une crise avec Bruxelles, permettrait peut-être de rompre avec cette logique infernale. Pour l’instant, nous ne voyons strictement rien venir, comme prisonniers d’un brouillard opaque, pauvres canotiers entraînés par un courant fou vers une chute finale dont le grondement se rapproche.

jeudi 10 octobre 2013

Vente de STX Europe

Aucune idée préconçue à l'égard de la forme, de la nature ou de la citoyenneté d'un éventuel acheteur de STX Europe ne doit lui barrer la route- par contre son projet s'il en a un pour le chantier de Saint-Nazaire sera déterminant:

Mais la vraie question est qu'y-a-t-il à acheter ?
Un carnet de commande... pas vraiment : un bateau.
Une installation et des investissements... pas vraiment ; les formes et le terrain sont à l'état!
Une réputation... peut être
Des compétences certainement...?!
Pas de quoi être très optimiste et l'état, surveillé  par Brussels, ne peut guère qu'aider des transitions.
Si la direction en place au niveau local peut rassembler autour d'un projet fiable, le repreneur pourrait y voir un signe...


Samzun : A droite toute !?

Lorsqu'on lit ce que nous rapporte Ouest-France de ce jour de la conférence de presse du prétendant socialiste, on ne peut que s'étonner de certains virages ou de la reprise de certaines de nos propositions :
L'insécurité tout d'abord voila que ce n'est plus une impression, qu'elle existe et que la mairie doit agir sur ce terrain par des caméras de surveillance voire une vraie police municipale. Ébouriffant , non ? 
Les impôts ? il ne faut plus les augmenter ! Nous voyons là apparaître ce qui va être la ligne dominante de M. Samzun : Tenter de protéger les Nazairiens des conséquences de la politique qu'il soutient au niveau national!
Comme c'est tout particulièrement le cas en matière de logement ou la politique Hollande décourage l'investissement durablement, gageons que son programme connaitra là aussi quelques retournements.
Lorsque nous expliquions cet été, dans le bulletin municipal, cliquez ici, les limites de la démocratie locale et prônions un référendum sur pétition, nous ne pensions pas voir reprendre l'idée de saisine du conseil municipal que nous avions exposé mais rassurez-vous M. Samzun ne prévoit pas que les nazairiens puissent abroger ses décisions comme nous le proposions.

Pour comprendre voir les propositions détaillées de M. Samzun en dessous de l'article de présentation sur saintnazaire-infos ici

mardi 8 octobre 2013

La tentation de Brignoles

"Je pense aussi, et je crois que tous en conviendront, que le rôle principal de l’État est d’assurer la sécurité des citoyens. Or ce sentiment de sécurité est de plus en plus mis à mal par le pouvoir actuel tout comme par l’ancien dans une moindre mesure."
commentaire sur le dernier post de Maxime Tandonnet sur le FN après Brignoles.

Extraits "Le FN tire sa force électorale de l’exaspération des Français envers les forces politiques classiques, la faillite des socialistes au pouvoir et l’incapacité actuelle de l’opposition modérée, rongée par ses querelles nombrilistes,  à incarner une alternative et à apporter des réponses crédibles sur l’Europe, le chômage, l’insécurité, l’immigration. L’esprit du FN, son programme, semblent par certains côtés s’inspirer du parti communiste d’avant 1980, profondément anti européen et  ambigu sur immigration. Le ton agressif, sans nuance et vengeur est  le même."

lundi 7 octobre 2013

De Brignoles

Compte tenu d'une dissidence qui a obtenu 6.2% l'UMP atteint 27% des voix (20.8 + 6.2); c'est donc après le FN le parti le moins rejeté par les quelques votants, 33%, de Brignolles!
C'est d’ailleurs là la vraie question que tout le monde devrait se poser :

Les français ne sont pas content de l'offre des partis, de ce qu’ils leur racontent et proposent; Il va bien falloir que leurs dirigeants se remettent en cause et comprennent que les français attendent d'eux des changements ; cela sera impossible à la gauche révolutionnaire qui a remplacée nos sociaux démocrates

dimanche 6 octobre 2013

Etat des lieux de la criminalité en France

Lire ici un article un peu long mais qui démontre l'inanité de la politique de Taubira et de la lutte contre les incivilités de nos socialistes locaux !
Les prédateurs doivent être décourages par une certitude élevée de punition sinon pourquoi se gêner ?

De la citation par les journaux

 Rendons à Ouest France ce qui lui revient; c'était dans la rubrique farces et balises d'O-F et non dans celle de P-O que la manipulation que je dénonce a eu lieu

Presse Océan d'hier samedi 5/10/13 dans sa rubrique Potins ou quelque chose comme ça cite mon dernier éditorial dans le bulletin municipal distribué récemment ; je l'en remercie mais ne peut laisser passer sans réagir son montage de mes écrits que chacun pourra lire in extenso ici ou dans le dit bulletin : En effet ils réussissent à ne pas citer l'objet de l'article à savoir la politique du genre poursuivie par les socialos!
Une telle pratique de désinformation ne s'explique que par un militantisme manipulateur que l'on retrouve en permanence sur ce sujet et bien d'autres. Le titre était clair pourtant: "Filles ou garçons une illusion sociale?!"

P-O comme d'ailleurs le reste de la presse locale avait totalement omis de citer l'intervention de J-C Diat sur ce thème au conseil de juin !

Les socialistes sont très marris de cet éditorial car nombreux sont leurs électeurs qui partagent le point de vue exprimée !