« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"
"La gauche a toujours, depuis 1793, endossé, sous le couvert de la vertu, les habits de la Terreur." M° Frederic Pichon

Dans tous les pays où les musulmans sont minoritaires, ils sont obsédés par les droits des minorités, dans tous les pays où les musulmans sont majoritaires, il n'y a PAS de droits des minorités.

samedi 30 novembre 2013

Voter FN, c'est voter PS

Tout spécialement à Saint-Nazaire où la seule chance de l'emporter du continuateur de M. Batteux est la présence au premier tour puis l'accession au second tour d'une liste FN!
La réunion dans "Désirs de ville" autour de Ludovic Le Merrer de tous ceux qui veulent une issue positive à 89 ans de domination d'un parti devenu nocif et à la reconduite d'une équipe usée va aboutir pour le bonheur des habitants de notre ville ; cela est insupportable au triste sire qui s'en va!


vendredi 29 novembre 2013

rediffusion : Filles et garçons, une illusion sociale ?!

Suite à l'article paru ce jour sur "l'écho de la presqu'ile" voici le lien pour retrouver mon article dans le bulletin municipal d'octobre porté à la connaissance des sympathisants dont je connais l'adresse mail en septembre.

Comme nous l'avons compris avec l'absence complète de mention dans la presse de l’intervention, reprise ci-dessous, de notre collègue DIAT au dernier conseil de Saint-Nazaire, les socialistes n'aiment pas qu'on leur rappelle leur racine commune avec Nazisme et Stalinisme; ils aiment encore moins qu'on leur dise que leur seul chance de victoire à la prochaine municipale est l’existence d'une liste du FN!

Voir ici un reportage sur certains rapports entre un ministre socialiste en place et des nationaux-socialistes autochtones !

mercredi 27 novembre 2013

Liberté, liberté chérie

D'André Moguérou  (« La société civile se révolte et se rassemble »)
vu ici sur le site de l'institut des libertés
Extraits  :

"...Le constat est affligeant :
...
-       Des cumuls des mandats aberrants qui feraient la honte de tout autre pays démocratique.Le programme à réaliser, est si riche en réformes que le profil d’un député nécessite des compétences larges et pointues, nationales et internationales, mais aussi que son temps et son énergie soient totalement consacrés à légiférer, alors que le profil d’un maire nécessite des compétences de proximité, de management et de gestion.
-       Des listes élaborées par des candidats en poste qui privilégient leurs soutiens et leurs proches et qui provoquent en réaction l’émergence de listes dissidentes de candidats plus jeunes et compétents.
-       Des parachutages inacceptables basés sur des notoriétés discutables et qui montrent un mépris pour les équipes locales, alors que dans un parti  démocratique les députés et les maires seraient logiquement nommés par la base locale..."

Le fichage pour tous

ICI

lundi 25 novembre 2013

Lancement de la campagne : premier document

Remarquer la signature Anticor; la verra-t-on chez d'autres candidats ?
Cliquer sur la photo pour l’agrandir

dimanche 24 novembre 2013

A quoi sert l’art contemporain?

un article de Christhian Authier publié sur le site de Claude Richet 

Au sujet d'un livre de Jean Clair, l'hiver de la culture

Extraits :
" Gigantesque source de profits pour certains, l’art contemporain sert surtout à proposer tout et n’importe quoi sous couvert de modernité et d’avant-garde...
De fait, les «stars» de la profession – Jeff Koons, Takashi Murakami, Damien Hirst… – sont promues par les médias et des hommes d’affaires (François Pinault, Bernard Arnault…) qui les transforment en gigantesques machines à cash : 140 millions d’euros en septembre 2008 à Sotheby’s pour une vente aux enchères de 223 œuvres de Damien Hirst, toutes réalisées en 2008, tandis qu’en 2007, une autre de ses œuvres avait été vendue 74 millions d’euros…
Pour Jean Clair, le marché de l’art est bien gardé : «Une étrange oligarchie financière mondialisée, comportant deux ou trois grandes galeries parisiennes et new-yorkaises, deux ou trois maisons de vente, et deux ou trois institutions publiques responsables d’un patrimoine d’un État, décide ainsi de la circulation et de la titrisation d’œuvres d’art qui restent limitées à la production, quasi industrielle, de quatre ou cinq artistes.» ..."
" Le rire, c’est ce qui nous sauve devant le spectacle si souvent consternant et imbu de lui-même que nous offrent les «artistes contemporains»."

samedi 23 novembre 2013

Intervention de Jean-Christian Diat au CM de SN le 22/11

Extraits :

"...Il s’agit d’un échec politique, car le pronostic vital du coeur social et économique de «Saint-Nazaire intra muros» est engagé ! Car demain avec plus d’industrialisation et plus de progrès technologique tout sera pire ! Contrairement aux idées du politiquement correct, le chômage est une donnée irréversible du capitalisme industriel et bancaire mondial !
En France, aujourd’hui déjà 15 millions d’actifs (18-64 ans) se retrouvent sans travail rémunéré !
L’équipe de la majorité municipale nazairienne se satisfait de croire que tout va bien, parce qu’elle embellit le centre ville et procède à la réfection des enrobés des voies de circulation !
Pourtant, tous les ingrédients du chaos social et économique sont mis en place !
Pas étonnant qu’il monte dans la population nazairienne, une exaspération, voir une désespérance, qui se traduit, dans une ville socialiste depuis 89 ans, par l’arrivée à la prochaine élection municipale, d’une liste Front National…

Il y a donc lieu de dénoncer le FN, pour ce qu’il est, une perversion mitterrandienne, dont la présence aux élections permet de manipuler l’électorat, dans le but de disqualifier toute critique de fond. Le FN sert à cacher la trahison du PS aux idées de gauche et sa collaboration avec les puissances bancaires anglo-américaines !
Le FN permet de faire diversion afin d’agiter les relents «d’un fascisme nationaliste qui a été», pour cacher sous couvert de la démocratie actuelle, la honte «d’un fascisme mondial qui n’est pas encore».
Autrement dit, le FN est utilisé par le Système, pour déstabiliser l’opposition au Système,..."

Article en entier ici

vendredi 22 novembre 2013

Sortie du conseil

Peut être le conseil le plus court du mandat, marqué par la valse hésitation de l’extrême gauche qui refusait d’être saisie, hors délai, par le maire d'une délibération de régularisation technique repoussant ainsi à l'année prochaine la régularisation du Pean car il faut l'unanimité pour accepter une délibération hors délai! En fin de compte Roselyne Amelot se rangea à l'avis général et le péan fut voté sauf par nous car il ferme l’avenir de la zone de Brais !

Mes interventions :

"Délibération 3 – Tutorat - emplois d'avenir
D'abord on se dit "délibération technique de gestion" puis on s'interroge : les fonctionnaires municipaux reçoivent-ils d'habitude une prime de tutorat lorsqu'ils encadrent des apprentis, des gens en jours-amendes ou tout simplement de jeunes collègues en stage ? Si oui, est-ce bien la même?  Sinon pourquoi favoriser cette procédure ?
Quand on commence à s'interroger, on continue ; On lit alors ; "une vingtaine d'emplois d'avenir" étalés sur 2 ans.  Bigre, mince du peu : 2% du personnel municipal. Y-a-t-il une mission nouvelle, hors la "peillonade" ? La majorité développe-t-elle un nouveau service public, qu'il y  ait des perspectives d'emplois nouveaux à ce point ? Car si on les embauche maintenant ce n'est pas pour les jeter demain ni pour les laisser sans rôle puisqu'il s'agit d'avenir,  de leur avenir. Quel que soit la tâche que vous leur confierez,  comme tout emploi public, ces emplois, par leur charge sur l'économie, détruiront inéluctablement de 1.5 à 2 emplois privés et votre gouvernement le sait ! Comme il sait que la seule création d'emploi réelle, c'est l'emploi privé!
La Politique de l'autruche continue …
Autres conséquences à  47 000€ / an l'emploi municipal, après leur inéluctable titularisation, c'est 940 000 euros de dépenses annuelles nouvelles à terme après la fin du contrat aidé! Soit autant d'impôts à lever : avec le 1 500 000€ de la peillonade en année pleine, le contribuable nazairien peut être ravi! Il va lui falloir sortir 2,5 millions€  de plus, 7.589% d'augmentation d'impôts que vos successeurs vont devoir assumer à la fin, proche,  des régimes transitoires d'aides d'état.  Merci"

Sans fioritures mais probablement aussi sans se rendre compte de la condamnation des emplois d'avenir que comportait son affirmation, Mme Mahé, adjointe en charge du personnel, devait me répondre que cela n'entrainerait pas de dépenses supplémentaires car il s'agissait de remplacer de futurs retraités qui formeraient ainsi leur successeurs; 
on n'est jamais trahi que par les siens devait penser Lauriane Deniaud qui assistait, afin de se former peut -être, au conseil dans les rangs du public !?

"Délibération  27 - Toit de la base sous-marine- vidéo protection
On a bien compris que vidéo protection n'est pas vidéosurveillance et que vous ne prévoyez  pas d'écran ni de personnels  derrière, pas encore, une dernière hésitation, un scrupule, une étape dans votre démarche mais vous y viendrez bien sûr ! Si vous y venez, évidemment, c'est qu'il y a eu des problèmes des vrais pas des impressions ; nous sommes ravis que vous ayez retrouvé la vue et compris ce que nul n'ignore : il y a dans notre ville une délinquance croissante et dans bien des cas ce sont des actes de pure prédation visant à s'enrichir sur le dos de tous!
Ce qu'on refuse aux commerçants et aux citoyens la ville se l'octroie pour ses propres installations !
Je ne suis pas sûr que la population et spécialement nos commerçants le comprennent."
 
En résumé un conseil qui ne passera pas à la postérité, bien qu'on vit Arlette Mousseau, Adjointe verte, venir au secours de notre ami Josette Emonides malmené par Manara, adjoint PC !

jeudi 21 novembre 2013

Avenir des transports collectifs

Une révolution majeure se profile dans le domaine de l’auto-mobilité susceptible de rendre obsolètes les investissements massifs en matière de transport collectif.

Un article de Vincent Bénard

mardi 19 novembre 2013

Ludovic Le Merrer et L Wauquiez

Pornichet, 12 novembre, entretien avec Laurent Wauquiez. Une politique sociale communale innovante où l'accompagnement vers l'emploi et la sortie de la précarité sont privilégiés au simple assistanat, où la politique de tranquillité publique mise en place exige que celui qui casse, répare. Les résultats sont réels dans sa commune. Un exemple de droite sociale réussi.

vendredi 15 novembre 2013

Ordre du jour du conseil du 22 novembre 13

Ordre du jour et délibérations ici

Bulletin municipal de décembre 2013

Vous trouverez ci dessous ma contribution au bulletin municipal tel que je viens de la faire parvenir au service :

Joyeux Noël 2013, joyeuses fêtes.

Le maire sortant n'a jamais manqué de culot, nous le savons, mais de là à écrire dans l'éditorial du bulletin municipal de novembre : "laissons les enfants à l'abri de nos querelles d''adultes" ! Devons-nous rappeler qu'il a fait décider par les seuls socialistes de sa majorité d'appliquer dès la rentrée 2013 une réforme (changer tout le système éducatif ose-t-il)  dont il n'avait pas les moyens humains et matériels. Les socialistes, tenant le pouvoir d'état, ont imposé à tous les parents et aux enfants une prétendue révolution pédagogique qui révèle tous les jours qu'elle n'est qu'une modification d'horaires aux frais des contribuables locaux et des parents, soulevant le mécontentement général!
On comprend bien qu'il ne veut pas que le citoyen électeur identifie les auteurs de ce gâchis. Mais les socialistes ne peuvent se dire innocents de la situation de notre ville après 89 ans de domination. Par des décisions erronées voire insensées, les socialistes aggravent les véritables problèmes du pays qui ne datent ni d'eux ni d'hier;  Ils abattent les valeurs de la nation et s'étonnent d'être rejetés: "Qui sème le vent récolte la tempête". Qui a moqué son prédécesseur, se fait siffler à son tour! Ils pensent que la loi doit s'incliner devant leurs valeurs de gauche, ils nient les droits du peuple français. celui-ci les rétablira-t-il dans la sécurité et la prospérité?
Deux vœux pour l'année qui vient : que le mois de mars soit celui de la liberté pour notre ville, que nos concitoyens retrouvent confiance dans l'avenir !

Jean-Louis Garnier

mardi 12 novembre 2013

Élisabeth Badinter toujours clairvoyante !?

Élisabeth Badinter dénonce la peur de la gauche devant l’oppression du religieux
A lire ici 

Extraits:
"Avec le multiculturalisme, on a grignoté peu à peu la raison universelle, qui veut qu’on pense d’abord à ce qui nous unit, avant ce qui nous distingue.
Aujourd’hui, on considère que le droit à la différence est le summum de la liberté. La philosophie anglo-saxonne du « différentialisme » domine : chacun, dans sa communauté, fait ce qu’il veut. Cela revient à signer d’une certaine façon la mort de la philosophie des Lumières, qui a résonné en termes tout à fait opposés. Elle proclame en effet que pour avancer, il faut considérer les essentielles ressemblances entre tous les êtres humains, quelles que soient nos différences."

Signataire de la charte Anticor 2014

Les engagements de Ludovic Le Merrer 

L'alternative est simple !

"Soit vous râlez dans le vide et vous canalisez votre esprit sur un supposé écroulement du monde européen dans le futur qui peut prendre 15 ans , soit vous agissez, vous roulez pour vous et vous abandonnez l'idée de rouler pour un État, un peuple, une race, une culture. "
L'article entier est là  

Je dois avouer que la direction proposée est à l'inverse de que j'ai longtemps cru et fait mais ces dernières semaines m'ont définitivement convaincu de mon erreur : Le peuple français ne bougera que pour s'enfoncer dans plus d'étatisme oubliant que la dose fait le poison, et que les dirigeants  poursuivent leurs buts personnels !

comme le dit Charles Dereeper : "Si vous voulez changer le monde ou le système, peut être qu'il serait temps de commencer par changer votre comportement qui consiste à financer et à maintenir en place ce qui existe déjà"

lundi 11 novembre 2013

BONNETS ROUGES : LA SOLIDARITE DE l'EGLISE !

Transmis par des amis

Doit-on obéir à la législation de son pays ?

" Il y a quelques années, ma réponse à cette question était très indulgente : Si obéir à la législation vous fait plaisir, si vous avez l’impression que cette soumission favorise votre épanouissement personnel, il ne faut pas vous priver, mon ami. Respectez la loi.

Je dois ajouter qu’en ce qui me concerne, cette obéissance ne m’apporte aucune satisfaction. Au contraire. La législation des pays où j’ai résidé m’a toujours paru arbitraire, stupide, contradictoire, humiliante pour ceux auxquels elle s’appliquait et singulièrement partiale en faveur de ceux qui la faisaient."

La suite de ce texte de Christian Michel  philosophe et économiste ici

Une réaction de Danielle Richard

sur un commentaire paru dans Saintnazaire-infos :
#14 - Le 09 novembre 2013 à 18h23 par Nazairderien, Saint-nazaire


"Je suis ravie que certains s’inquiètent de ma présence sur cette photographie. Je tiens à rappeler cependant :
1° que je n’ai jamais été encartée UMP, même si lors de l’élection de 2001 étant à l’UDF, j’ai été effectivement soutenue sans ambiguïté par le RPR et que je reste proche de mes amis appartenant à cette formation.
2° que je n’ai absolument pas brigué un nouveau mandat en 2008.  J’ai considéré en effet que j’avais accompli ma mission en assumant avec  courage (que même mes adversaires politiques m’ont reconnu) pendant 10 ans mes fonctions de conseillère municipale d’opposition. Il était temps pour moi de servir autrement mes convictions et la Ville à laquelle je suis profondément attachée.

Je veux ajouter  que j’entends apporter mon  soutien à Ludovic LE MERRER qui reprend notre flambeau, soutien moral et symbolique, totalement désintéressé. Il est hors de question que j’apparaisse sur une liste composée essentiellement de citoyens d’une génération nouvelle, animés par une volonté farouche de servir l’intérêt de la Cité et non plus motivés par des opinions  partisanes, de basses querelles de personnes, ni  par  ces vaines et illusoires  nostalgies dont nous avons trop souffert au sein des mouvements de droite et du centre notamment à Saint-Nazaire.  M. LE MERRER a une capacité d’écoute et un pragmatisme qui sont les meilleurs atouts pour assumer la gestion de cette Ville.

 Je terminerai en soulignant que le potentiel de Saint-Nazaire  fut étouffé depuis des décennies  par  un  pouvoir que se sont arrogés de manière arrogante  quelques personnes  dites de Gauche : il est vraiment temps de faire taire les rancœurs et d’y mettre fin !  Que souffle sur notre Ville un vent salubre de Liberté et de transparence : voilà mon seul souhait, ma seule espérance."

Danielle RICHARD

samedi 9 novembre 2013

vendredi 8 novembre 2013

Laurent WAUQUIEZ à Pornichet le 12

Laurent WAUQUIEZ, Vice-Président de l’UMP

Mardi 12 novembre 2013 à 20 h

Salle des Sports du Stade Guy Aubry
avenue de Prieux
PORNICHET

mardi 5 novembre 2013

ECOTAXE


Ecomouv’ : le flagrant délit d’amnésie du Gouvernement socialiste 

Jean-Marc Ayrault et ses amis sont des tartuffes. C’est officiel, c’est dans le Journal Officiel.
C’est par un décret en date du 26 juin 2013 (Décret n° 2013-558 du 26 juin 2013 modifiant le décret n° 2011-991 du 23 août 2011 relatif au prestataire chargé de la collecte de la taxe sur les poids lourds prévue aux articles 269 à 283 quinquies et 285 septies du code des douanes paru au JORF n°0148 du 28 juin 2013 page 10737) que Jean-Marc Ayrault (Premier Ministre), Pierre Moscovici (Ministre de l’Economie) et Bernard Cazeneuve (Ministre du Budget) ont modifié le décret de 2011 qui organisait la délégation de collecte et de contrôle de l’écotaxe à un prestataire extérieur. Comment pouvaient-ils donc ignorer la société Ecomouv’, eux qui ont signé le décret modificatif qui encadrait sa désignation ?
C’est par un arrêté signé de la main de Bernard Cazeneuve le 17 juillet 2013 paru au Journal Officiel du 18 juillet 2013 que la société Ecomouv’ a officiellement été désignée pour la collecte et le contrôle de l’écotaxe. L’article 3 du décret de 2011 prévoyait en effet que c’est le Ministre chargé des Douanes qui devait désigner par arrêté la société prestataire, la société Ecomouv. C’est ce que Bernard Cazeneuve a fait tout à fait officiellement. Comment peut-il dès lors qualifier de « hasardeux » le partenariat avec Ecomouv’ qu’il a lui-même entériné ?
C’est par 13 arrêtés ministériels à compter de celui du 8 juin 2012 qu’ont été organisées la collecte et les modalités de l’écotaxe. C’est par une instruction en date du 2 août 2013 que Pierre Moscovici a informé l’administration fiscale du système de l’écotaxe en précisant que « l’éco-taxe poids-lourds s’inscrit dans le cadre de la politique gouvernementale ».
Jean-Marc Ayrault et ses Ministres doivent rendre des comptes. Ont-ils la signature « hasardeuse » ou oublieuse ? Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude !

Valérie DEBORD, Déléguée Générale Adjointe de l’UMP

lundi 4 novembre 2013

Kidal : terroriser la population


Comme pour les Monnerot le 1 novembre 1954 en Algérie, les décideurs de l'assassinat des journalistes ont en vue la population du nord mali ; leur message est clair : si l'armée française, malienne, les milices targui, ne sont pas capable de protéger 2 journalistes français, ils ne le sont pas plus de vous protéger vous habitants. Obéissez-nous ou vous subirez le sort de ces 2 imprudents! Ce mécanisme de terreur est celui utilisé par le FLN en Algérie, le vietminh au Vietnam etc . Son but couper la relation entre la population et les autorités, empêcher les armées de connaître le jeu de l'ennemi, , pouvoir se dissimuler dans la population comme un poisson dans l'eau, etc. !

On est là bien loin des considérations débiles d'un Kouchner qui, il y a quelques instants, sur un TV quelconque, parlait d'une agression contre la liberté d'information...

NON, M. Kouchner il ne s'agit pas d'une agression contre des journalistes mais du contrôle impitoyable d'une population rétive par l'un des belligérants d'une guerre ethnique voir raciale.
Voir aussi " morts par imprudence" de Bernard Lugan en suivant le lien

dimanche 3 novembre 2013

Quimper

Conclusion : la manif a été un échec car rassembler 25 000 personnes à Quimper n'est pas un exploit de nature à ébranler le gouvernement, au contraire!
100 000 personnes soit 3% de la population régionale auraient montré une résolution partagée de mettre en cause la politique actuelle, à 500 000 manifestants, Ayrault démissionnait!
Appeler à la violence contre les forces de police n'est que la preuve de cette incapacité à mobiliser que pour ma part je regrette car la Bretagne est, plus que d'autres, victime des fadaises écologistes et des aberrations européennes dont l'écotaxe est une parfaite illustration.

Lire ici Quelle réforme pour l’écotaxe?

vendredi 1 novembre 2013

Les gens d'ici ; Toujours d'actualité


L’actualité m’amène à rappeler ma contribution au bulletin municipal de janvier 2012 :

Les gens d'ici

Les gens d'ici, qu'ils soient venus d'ailleurs ou nés ici, ceux qui habitent et travaillent dans la zone d'emploi de notre ville, Saint-Nazaire, regardent, ahuris et bientôt en colère, l'entreprise qui fût l'âme de notre petit coin de France ne plus utiliser les services de certains des leurs alors qu'il n'y a pas si longtemps, patronat local, administration d'état et élus locaux vantaient les coréalisateurs, le regroupement des PME qui permettaient d'utiliser les compétences de leurs salariés, les gens d'ici.
N'étant pas plus bêtes que ceux qui leur donnent du travail, les gens d'ici n'y voient pas l'effet d'une malignité perverse d'un donneur d'ordre qui se bat pour survivre, mais les conséquences pratiques de textes européens, qu'ils ont rejetés, permettant l'attribution de marchés aux concurrents européens des PME employant les gens d'ici ; marchés exécutés par des ouvriers venus d'ailleurs aux conditions de cet ailleurs européen qui a eu le bon sens de conserver son zloty! On notera aussi que ces gens d'ailleurs et leurs employeurs étrangers ne paient pas d’impôts ni de cotisations ici et qu'ils y consomment peu.
On ne doit pas s'étonner alors qu'en l'absence de toute proposition des "élites" locales ou nationales pour modifier cette situation, convaincus d'être abandonnés par ceux qui sont censés les représenter, ils ne jouent plus selon les règles que ceux qui se croient leurs maîtres ont l'habitude de leur faire suivre !