« Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. » Étienne de la Boétie dans "la servitude volontaire" ou "Contr’Un" 1549.
Sourate 9, verset 29 «Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés»
Sourate 60, verset 4 :"Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul"
3,28 : « Que les croyants ne prennent pas, pour alliés, des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux » fondement de la taqqya. ou bien Sourate 5, Al-Mâ’idah, La Table servie, verset 51 :« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour amis les Juifs et les Chrétiens ; ils sont les amis les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour amis devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes »
Sourate 47 verset 4 : "Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru frappez-en les cous. Puis, quand vous les avez dominés, enchaînez-les solidement. Ensuite, c'est soit la libération gratuite, soit la rançon, jusqu'à ce que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi, car si Allah voulait, Il se vengerait Lui-même contre eux, mais c'est pour vous éprouver les uns par les autres. Et ceux qui seront tués dans le chemin d'Allah, Il ne rendra jamais vaines leurs actions."
Nul ne peut rester indifférent devant la propagation, sous prétexte religieux, du pire système social ! Si on combat l'esclavage, la soumission des femmes, la peine de mort, les châtiments physiques cruels et mortels, l'interdiction de l'homosexualité, etc. on combat l'islam!

Il ne faut jamais nier à l’ennemi la capacité à être plus intelligent que soi"

dimanche 30 mars 2014

Cheminements d'une campagne, d'une défaite :



A l'été 2012, groggy par de mauvais résultats locaux et sortant péniblement d'affrontements internes, nous UMP,  ici à SN,  sommes très loin de penser que la catastrophique gestion Hollandaise va remettre en selle l'UMP en 2014. Responsable du groupe municipal et délégué communal, je donne mon accord à Josette Emonides, Modem, pour étudier une alliance autour d'une personnalité (alors inconnue) centriste auquel je propose de laisser la tête de liste et la direction de la campagne électorale. En novembre 2012, Josette m'annonce avoir trouvé la perle rare sur laquelle l'UDI, P.Bastida, serait d'accord. En décembre, elle me propose Le Merrer que je rencontre  début janvier 2013. Il me semble en plein accord avec le projet de large rassemblement dont Josette et moi parlons depuis longtemps. Dès lors nous participons à ce "désirs de ville" qui vient d'être créé, puis notre mouvement est le premier, le 2 juillet 2013 à accorder son soutien  national à Le Merrer qui devra encore attendre plusieurs mois celui des partis centristes.
Je m'impatiente, début septembre, de l'absence d'entrée en campagne et du peu de travail en commun sur l'organisation et le programme (ayant participé aux réunions d'échanges "désirs de ville" de  février à juin nous savons à quoi nous en tenir) mais rien ne démarre vraiment avant l'inauguration de la permanence début décembre!  Dès lors, nous ne sommes plus consultés sur rien, tandis que nous fournissons une grande partie de la présence militante.  A de nombreuses reprises, nous essayons d'apporter notre point de vue et d'infléchir l'orientation. Mais LLM  recherche un mythique électorat de gauche non PS : les thèmes de droite sont refusés, la présence de l'UMP à peine supportée, les interventions publiques de ses représentants refusées jusqu'à la victoire de David Pelon. Aucun travail commun régulier sur quoi que ce soit ! Une ligne politique totalement erronée! Le calamiteux P. Bastida, monopolise l'animation de la campagne.
Nous avons été trompé par 2 individus, MM Bastida et Le Merrer, qui ont aussi  beaucoup menti aux nazairiens. Je ne parlerais pas des gaffes d'entre les 2 tours : rencontre clandestine avec le FN puis participation à une manifestation antiFN. Nous n'en serions pas là si nous avions affirmé une ligne plus à droite.
Nous avons tenu  nos engagements car l'occasion était trop belle d'écarter les socialistes de la mairie. Je me suis lourdement trompé sur les buts et la loyauté de nos partenaires;  j'ai commis une erreur!
La manière inouïe dont la droite a été traitée par certains, tant dans ses valeurs que dans ses militants, n'est pas prête d'être oubliée à SN, en tous cas par les adhérents de l'UMP!
Supprimer une voix de droite au conseil municipal de SN était probablement le but visé consciemment par le candidat centriste : Sera-t-il atteint ?  Beaucoup de la gauche à l'UMP, et ailleurs en dehors du monde politique, se réjouiront de ma disparition de la vie politique locale!  Qu'ils s'inquiètent, je serais remplacé.

Jean-louis Garnier

mardi 25 mars 2014

Désirs de ville peut toujours l'emporter

Le candidat PS PC ne l'a pas encore emporté ; l'union de la gauche qui fait un moins bon score, 41.37%, qu'au premier tour de 2008, 43,23%, n'a plus de réserves.
Une majorité d'électeurs est exaspéré par le maintien au pouvoir de la même clique hautaine: les électeurs de Dardillac, Denigot et même partiellement l'EG devraient se reporter sur notre candidat; il ne faut pas exclure que de nombreux électeurs du FN veuillent faire barrage aux socialistes.
Comme David Pelon à Trignac, Ludovic Le Merrer a réussi le rassemblement d'hommes et de femmes d'opinion politiques partisanes très diverses pour travailler ensemble dans l'intérêt collectif; Attitude,  selon tous les sondages, que les français attendent de leur maire et de tous les candidats à des fonctions électives locales. En ces jours, où dans toute la France des millions de français viennent de faire confiance à des adhérents de l'UMP en leur confiant les clés de leurs mairies, il n'est pas anodin que LLM ait reçu le soutien des membres de notre formation.
David Pelon, qui sera désigné maire de Trignac samedi matin, viendra manifester son soutien et celui de notre mouvement à la liste de Ludovic Le Merrer lors du dernier meeting ce mercredi à 20h, salle Cadou, Agora!

lundi 24 mars 2014

Socialistes toujours minoritaires à Saint-Nazaire

L'union de la gauche dont se vantait Batteux hier soir est, comme en 2008, minoritaire à Saint-Nazaire! 58% des nazairiens ayant voté n'en veulent pas quant aux abstentionnistes... Le remplacement des générations au PS ne se traduit pas en terme de suffrages à SN.
La situation politique est néanmoins transformée par l'arrivée du FN et le tassement impressionnant de l'extrême gauche. Les 2 listes à prétention centriste réunissent 30% des suffrages ; La dissidence égotique de Dardillac comme celle de Gicquiaud, il y a 13 ans,  masque la faiblesse de la gauche mais représentent une réserve pour LLM au 2° tour! L'absence de la droite dans les manifestations de la liste de LLM lui a, probablement, coutait quelques points au profit du FN et de l'abstention, mais cela peut facilement se corriger.
La victoire de mon ami David Pelon à Trignac montre que battre la gauche la mieux installée est possible.
Notons qu'au niveau national des candidats qui ne cachaient pas leur étiquette UMP de Juppé à Copé sont élus et que d'autres vont l'être tandis que la marque Modem, sauf pour Bayrou à Pau, recule !

lundi 17 mars 2014

Grand meeting

           Après une série de réunions publiques dans tous les quartiers de St Nazaire,
Ludovic le Merrer et son équipe vous invitent à leur 3ème grand meeting avant le 1er tour des élections municipales.
Rendez-vous mercredi 19 mars à 19h au Salon République (premier étage du Paquebot avenue de la République).

L’équipe DésirS de Ville

dimanche 16 mars 2014

Ludovic Le Merrer sur Kernews

Cliquez ici pour écouter



Analyse de l'évolution idéologique dans notre pays

"Cessons en effet de croire que c’est pour distraire le peuple des sujets graves (chômage, perte de compétitivité, dette…) que les gouvernements successifs recourent à des sujets de société « clivants » : mariage homosexuel, GPA, identité nationale, immigration, insécurité, etc. Si les gouvernements ne parlent que de cela, c’est parce qu’en réalité ce sont les seules choses qui font véritablement débat ! Sur tout le reste pèse une sorte d’unanimisme paresseux."
"L’unanimité dans le socialisme n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui. Du Front National au Front de Gauche en passant par UMP et PS, tous sont socialistes."
" le gaullisme, socialisme de droite, est largement un retour à l’organisation d’Ancien Régime : grands corps de l’État, économie dirigée et très réglementée, syndicalisme pesant, société de privilèges… Nous avons donc, politiquement, fait « le tour du cadran » en deux siècles et demi."

L'article entier ici

jeudi 6 mars 2014

"La benne à ordures"

Extraits :

" Nous sommes embarqués dans une entreprise de crétinisation de masse, de destruction de l’esprit civique et de l’intelligence de la part d’un monde politico-médiatique sans foi ni loi qui n’a plus qu’une seule préoccupation : survivre dans le désastre, conserver ses rentes de situations, son influence et ses privilèges."

La suite ici chez Maxime Tandonnet

mercredi 5 mars 2014

Meeting vendredi 7 mars

Ludovic Le Merrer et son équipe ont le plaisir de vous convier au meeting du vendredi 7 mars à 19h salle René Guy Cadou (Agora 2 bis, rue Albert de Mun).
Cette soirée débutera par une table ronde où 4 personnalités auront l’occasion d’échanger sur 4 sujets importants que sont : l’emploi et l’industrie, l’environnement, le social et la sécurité.
Cette première partie sera suivie d’une prise de parole de Ludovic Le Merrer afin de vous rappeler ses principaux engagements.
Il présentera ensuite ses colistiers dans l’ordre de la liste.
Cette soirée ce terminera autour d’un verre de l’amitié ou les nazairiennes et nazairiens pourront échanger avec le candidat.

Au plaisir de vous accueillir vendredi !


Les membres nazairiens de l'UMP sont invités à participer à cette réunion
pour montrer notre soutien
 au combat de  Ludovic Le Merrer pour rendre la mairie de St-Nazaire aux nazairiens.

mardi 4 mars 2014

Politique : l'union fait-elle vraiment la force ?

Extraits :
"On nous vend l'Europe, voire l'Occident, avec l'argument «L'union fait la force», sous-entendu «Big is beautiful».

Le raisonnement est le suivant : face aux empires américain, chinois, russe et indien, il faut un empire européen.

Dans le domaine économique, qui est justement celui par lequel a été commencée l'union européenne, c'est tout simplement faux, sans aucune rémission. La Suisse ou Singapour seront encore très longtemps plus prospères que les empires (1). On peut donc dire que l'union européenne est née sur une erreur d'analyse"

la suite ici chez F. BOIZARD